En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 761.5
-0.65 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 819.53
+0.96 %
6 500.30
+0.81 %
1.136
+0.12 %

Indonésie: quatre bébés naissent dans un navire-hôpital après le séisme

| AFP | 356 | Aucun vote sur cette news
Un nouveau-né le 6 octobre 2018 sur un navire-hôpital dans le port de Palu, à Pantoloan, après le séisme doublé d'un tsunami qui a frappé la ville
Un nouveau-né le 6 octobre 2018 sur un navire-hôpital dans le port de Palu, à Pantoloan, après le séisme doublé d'un tsunami qui a frappé la ville ( ADEK BERRY / AFP )

Dinar a eu la chance de survivre au séisme suivi d'un tsunami qui a ravagé l'île des Célèbes en Indonésie et démoli sa maison. Mais elle n'a même pas eu le temps d'y penser: au beau milieu des décombres, enceinte de neuf mois, elle était sur le point d'accoucher.

La ville de Palu, sur la côte ouest de l'île, était en ruines, les hôpitaux endommagés et débordés. Les médecins soignaient les blessés dans les rues jonchées de débris.

"J'étais tellement angoissée après le tremblement de terre", confie cette femme de 38 ans à l'AFP, "j'avais la tête pleine de tellement de choses".

C'est alors qu'un miracle est survenu avec l'arrivée dans le port de Palu du bateau-hôpital indonésien KRI Dr Soeharso.

Dinar a été transportée d'urgence à bord et a pu donner naissance en toute sécurité à son cinquième enfant vendredi, une petite fille qu'elle a nommée Suharsi --nom féminisé de celui du navire-- une semaine jour pour jour après le désastre qui a tué au moins 1.649 personnes.

Dinar, le 6 octobre 2018 sur le navire-hôpital où elle a pu donner naissance à sa fille après le terrible séisme doublé d'un tsunami qui a frappé la ville de Palu sur l'île des Célèbes en Indonésie
Dinar, le 6 octobre 2018 sur le navire-hôpital où elle a pu donner naissance à sa fille après le terrible séisme doublé d'un tsunami qui a frappé la ville de Palu sur l'île des Célèbes en Indonésie ( ADEK BERRY / AFP )

"Je suis tellement heureuse et j'ai eu tellement de chance que le navire vienne ici", s'exclame-t-elle.

Le navire se trouvait à Bali, en prévision d'une conférence du Fonds monétaire international prévue la semaine prochaine. Mais il a changé ses plans après le séisme d'une magnitude de 7,5 survenu le 28 septembre aux Célèbes, où un tsunami a ensuite frappé Palu.

Un médecin du coin a répondu à l'appel urgent recherchant un obstétricien et s'est rendu à bord du navire-hôpital pour aider à mettre au monde l'enfant de Dinar et trois autres bébés à ce jour depuis la catastrophe.

- Son premier bébé né sur un bateau -

Le navire-hôpital KRI Soeharso amarré à Palu le 6 octobre 2018.
Le navire-hôpital KRI Soeharso amarré à Palu le 6 octobre 2018. ( ADEK BERRY / AFP )

"C'est la première fois que j'aide un bébé à naître à bord d'un bateau", raconte le docteur Sasono, qui n'a qu'un patronyme comme nombre d'Indonésiens.

Après le séisme, lui-même avait attrapé le peu d'affaires qui lui restaient et pensait fuir Palu avec son épouse et leurs deux enfants.

Mais "j'ai vu tellement de gens qui avaient besoin d'aide arriver à l'hôpital que j'ai abandonné mon projet de partir avec ma famille, j'ai voulu les assister", explique-t-il. "Bien sûr, j'avais peur de rester, il y avait toujours des répliques".

L'un des bébés nés à bord est mort peu après la naissance, une tragédie supplémentaire pour les parents qui avaient survécu au séisme et au tsunami.

"Nous avions acheté des vêtements de bébé, tout ce qu'il faut. Mais Dieu avait un projet différent", dit seulement la maman, Kusniran.

Pour Huzria, 33 ans, qui a accouché dimanche dernier sur le navire-hôpital d'un bébé en bonne santé, il s'agissait du deuxième miracle consécutif en deux jours.

Dinar prend soin le 6 octobre 2018 de sa petite fille à laquelle elle a donné naissance sur un navire-hôpital après le terrible séisme suivi d'un tsunami qui a frappé Palu sur l'île des Célèbes en Indonésie
Dinar prend soin le 6 octobre 2018 de sa petite fille à laquelle elle a donné naissance sur un navire-hôpital après le terrible séisme suivi d'un tsunami qui a frappé Palu sur l'île des Célèbes en Indonésie ( ADEK BERRY / AFP )

Elle se trouvait sur la plage quand le séisme a frappé et a regardé, horrifiée, l'océan qui bougeait, reculait avant de former une énorme vague qui se précipitait vers la côte.

Beaucoup n'ont pas eu le temps de se mettre à l'abri et sont morts sur le sable. Mais, avec l'aide de son mari, Huzria a boitillé jusqu'au sommet d'une colline d'où tous deux ont assisté à la destruction de ce qui les entourait.

"A présent, je peux respirer", dit-elle à l'AFP. "Je suis si heureuse".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

L'assemblée générale mixte des actionnaires et l'assemblée spéciale des actionnaires porteurs d'actions à droit de vote double d'Affine réunies le 18 décembre 2018 ainsi que l'assemblée…

Publié le 18/12/2018

L'indice parisien plonge de plus de 10% sur 2018...

Publié le 18/12/2018

bAlstom annonce ce mardi avoir été choisi pour fournir aux Chemins de Fer Luxembourgeois (CFL) 34 trains régionaux Coradia à deux niveaux et de...

Publié le 18/12/2018

Dans le cadre de son programme de rachat d'actions, CIS s’est porté récemment acquéreur d’un bloc de 50 000 titres représentant 0,62 % de son capital. Par ce rachat, le spécialiste de la…

Publié le 18/12/2018

Anevia, éditeur de logiciels pour la distribution de la télévision et de la vidéo annonce le lancement d'une augmentation de capital de l’ordre de 1,2 million d’euros par émission d’actions…