En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-
DAX PTS
11 553.83
-
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.03 %

Indonésie: 46 morts dans l'incendie d'une usine de feux d'artifice

| AFP | 282 | 5 par 1 internautes
Policiers et équipes de secours sur les lieux d'un incendie qui a ravagé une usine de feux d'artifice, le 26 octobre 2017 à Tangerang Kota, en Indonésie
Policiers et équipes de secours sur les lieux d'un incendie qui a ravagé une usine de feux d'artifice, le 26 octobre 2017 à Tangerang Kota, en Indonésie ( DEMY SANJAYA / AFP )

Au moins 46 personnes ont été tuées et des dizaines blessées dans le violent incendie qui a ravagé jeudi une usine de feux d'artifice à la périphérie de Jakarta, provoquant des explosions et d'épais dégagements de fumée noire, a indiqué la police indonésienne.

L'incendie s'est déclaré vers 09H00 (02H00 GMT) dans un complexe industriel à Tangerang et les pompiers ont lutté pendant plusieurs heures contre les flammes avant d'éteindre le feu en fin d'après-midi.

Le dernier bilan s'élèvait à 46 morts, a déclaré le chef de la police de la ville de Tangerang, Harry Kurniawan, après avoir fait état auparavant de 47 morts.

"Il y a 46 sacs mortuaires, nous sommes toujours sans nouvelles de 10 personnes, les évacuations se poursuivent", a-t-il déclaré à l'AFP.

Un total de 103 ouvriers travaillait dans cette usine, a déclaré de son côté un responsable de la police de Jakarta, Nico Afinta, à la chaîne de télévision indonésienne Kompas TV.

Un pompier sur place a indiqué que les victimes avaient été calcinées et ne pouvaient être reconnues: "ceux qui sont morts sont complètement brûlés, totalement méconnaissables", a déclaré ce pompier, Oni Sahroni, à la chaîne de télévision Metro TV.

Incendie en Indonésie
Incendie en Indonésie ( AFP / AFP )

Des bâtiments de l'usine se sont en partie effondrés, des tôles ondulées du toit ont été arrachées, des véhicules stationnés aux alentours ont été calcinés et un épais nuage de fumée noire s'est dégagé dans l'atmosphère.

Un habitant du quartier, Beni Benteng, a déclaré à l'AFP avoir entendu une explosion et des personnes à l'intérieur de l'usine crier à l'aide.

"Mes amis et moi et des policiers avons cassé un mur pour que des gens puissent s'échapper, des ouvriers sont ensuite sortis. J'ai vu des gens et parmi eux des femmes sauter de haut, oh mon Dieu", a raconté Beni.

- Fortes explosions -

L'incendie s'est déclaré près de la porte d'entrée de l'usine et s'est rapidement propagé, a indiqué la police qui a ouvert une enquête afin d'établir la cause du sinistre.

"Des victimes ont été découvertes entassées au fond, il semble qu'elles voulaient éviter le feu à la porte d'entrée", a déclaré M. Afinta à Metro TV.

Des témoins ont raconté à la télévision avoir entendu dans la matinée deux fortes explosions. L'usine, un complexe proche d'un quartier résidentiel, était opérationnelle depuis six semaines, a déclaré à Metro TV un responsable du district, Toni Rustoni.

Ade, un blessé brûlé aux bras et aux jambes, a donné son témoignage dans le couloir d'un hôpital.

"Je ne sais pas comment c'est arrivé. Je travaillais à l'extérieur de l'usine et il y a eu des explosions. Quatre voitures ont explosé et presque toutes les motocyclettes ont aussi explosé", a-t-il déclaré à l'AFP.

Diana, 20 ans, a raconté avoir été sous le choc en apprenant que sa soeur âgée de 15 ans, employée depuis deux semaines dans l'usine, avait été grièvement blessée dans l'incendie.

Explosions meurtrières de feux d'artifice
Explosions meurtrières de feux d'artifice ( Jean Michel CORNU, Paul DEFOSSEUX / AFP )

"J'étais choquée quand j'ai eu connaissance de la nouvelle par téléphone, je me suis presque effondrée", a raconté Diana à Metro TV.

"J'espère que la société prendra ses responsabilités (...) et payera pour tout, je veux que ma soeur se rétablisse", a-t-elle ajouté.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Trigano communique les caractéristiques des deux Pactes Dutreil...

Publié le 19/10/2018

Cette notation est assortie d'une perspective 'stable'...

Publié le 19/10/2018

Le rapport d'échange proposé pour la fusion s'établit à 0,2745 action ordinaire Safran par action Zodiac Aerospace...

Publié le 19/10/2018

Le titre est sur un dernier cours de 0,412 euro...

Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…