En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 363.79 PTS
+0.28 %
5 366.5
+0.35 %
SBF 120 PTS
4 309.93
+0.31 %
DAX PTS
12 157.67
+0.51 %
Dowjones PTS
26 258.60
+0.75 %
7 512.03
+1.04 %
1.167
-0.14 %

Inde: de l'art du portrait à la machine à écrire

| AFP | 227 | Aucun vote sur cette news
L'artiste indien Chandrakant Bhide crée une oeuvre d'art à la machine à écrire, à Bombay le 17 juillet 2018
L'artiste indien Chandrakant Bhide crée une oeuvre d'art à la machine à écrire, à Bombay le 17 juillet 2018 ( Indranil MUKHERJEE / AFP )

Tac-tac-tac-tac-tac. Visage concentré, la main gauche maintenant l'extrémité du chariot, la droite pressant les touches, le retraité indien Chandrakant Bhide crée l'une de ses œuvres d'art emblématiques: un portrait réalisé à la machine à écrire.

Des personnalités politiques aux stars de cinéma, des joueurs de cricket aux personnages d'animation ou symboles religieux, ce septuagénaire de Bombay a accompli en un demi-siècle près de 150 dessins composés uniquement de caractères imprimés. Un travail qui lui vaut une petite notoriété dans la capitale économique indienne.

"J'ai fait beaucoup de personnalités comme le Mahatma Gandhi, Jawaharlal Nehru, Indira Gandhi, Charlie Chaplin, Laurel et Hardy. C'est mon hobby, ma passion", confie-t-il à l'AFP.

Ses doigts assurés font crépiter sa vieille machine à écrire, une Halda aussi massive que rouillée. Avec des cliquetis métalliques, les blocs gravés viennent frapper sèchement le ruban encreur et marquer le papier de leur empreinte.

Dans cette discipline, pas le droit à l'erreur. "La dactylographie requiert du dévouement et de la concentration. Si vous mettez une touche au mauvais emplacement alors vous devez tout recommencer à zéro", explique Chandrakant.

"Ce n'est pas comme un ordinateur où vous pouvez effacer. De nombreuses fois j'ai commis des erreurs et dû tout refaire."

Le procédé est minutieux. De temps à autre, Chandrakant Bhide interrompt sa frappe, change l'angle de la feuille de papier, passe de l'encre noire à l'encre rouge et vice-versa, vérifie un détail sur la photographie qui lui sert de modèle.

L'artiste indien Chandrakant Bhide montrent ses oeuvres d'art créées à la machine à écrire, à Bombay le 17 juillet 2018
L'artiste indien Chandrakant Bhide montrent ses oeuvres d'art créées à la machine à écrire, à Bombay le 17 juillet 2018 ( Indranil MUKHERJEE / AFP )

Jeune homme, il rêvait de faire une école d'art et de devenir artiste. Sa famille n'en avait pas les moyens. Il a fait des études de dactylographie et de sténographie.

- Calligramme téléphonique -

En 1967, il est employé dans l'administration de l'Union Bank of India lorsque son patron lui demande de taper une liste des numéros d'interphones des membres du personnel.

"Je l'ai tapée en forme de téléphone. Lorsque j'ai vu ça j'ai pensé, 'C'est fantastique, je peux faire de l'art sur ce support'. Tout le monde a eu l'air d'aimer aussi", se remémore-t-il.

Il commence alors à utiliser la lettre "x" pour produire des images de Ganesh à l'occasion du grand festival annuel célébrant ce dieu hindou mi-homme mi-éléphant. De là, il passe à des portraits plus exigeants de personnalités indiennes et étrangères, explorant plus amplement la gamme du clavier - "w", "*", "&" ou "%" par exemple.

Pour représenter la chevelure frisée de Sachin Tendulkar, légende du cricket indien, Chandrakant recourt à un nuage de "@", normalement utilisé pour les adresses de messagerie électronique.

Si réaliser un Ganesh ne lui prend que 15 minutes, plusieurs heures de frappe précise et scrupuleuse lui sont en revanche nécessaires pour faire émerger sur le papier les traits d'un personnage célèbre.

Chandrakant Bhide ne vend pas ses œuvres, ni n'accepte de commande, mais ses travaux ont fait l'objet de 12 expositions. Il a également pu montrer à plusieurs vedettes indiennes les portraits qu'il avait réalisés d'elles.

Ses prochains projets ? Des dessins de Donald Trump, de la reine Élisabeth II ou encore du Premier ministre indien Narendra Modi.

Dans cette aventure, Chandrakant Bhide reste accompagné par la fidèle machine à écrire qu'il a utilisée durant ses 30 ans de carrière à l'Union Bank. Son employeur la lui a cédée pour une roupie symbolique lorsqu'il a pris sa retraite au milieu des années 1990.

"J'en ai tiré tellement de choses. Taper à la machine à écrire est un art."

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/09/2018

SFR a annoncé avoir signé in extremis un accord de distribution avec Canal+ pour ses chaînes RMC Sport, avant le début mardi soir de la Ligue des Champions de football. ( ERIC PIERMONT / AFP…

Publié le 18/09/2018

  Rueil-Malmaison, le 18 septembre 2018       VINCI place avec succès une émission obligataire de 1,75 milliard d'euros, en deux tranches de respectivement 0,75…

Publié le 18/09/2018

  QUOTIUM TECHNOLOGIES Société anonyme au capital de 2 643 849,60 EUR Siège social : 84-88 Bd de la Mission Marchand - 92400 Courbevoie.       Courbevoie, le…

Publié le 18/09/2018

Le tee-shirt d'un salarié de Ford lors d'une manifestation à Bordeaux, le 9 mars 2018. ( GEORGES GOBET / AFP/Archives )Les salariés de Ford se sont une nouvelle fois mobilisés mardi pour…

Publié le 18/09/2018

Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari va mettre un coup d'accélérateur sur l'hybride, tout en misant sur des séries spéciales, dont un nouveau concept baptisé "Icona" (Icône) pour…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES DU 10 AU 14 SEPTEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par…

Publié le 18/09/2018

Vinci a annoncé le succès d’une émission obligataire de 1,750 milliard d’euros, répartis entre une souche de 0,75 milliard d’euros à échéance septembre 2025, assortie d’un coupon de…

Publié le 18/09/2018

PARIS-LA DEFENSE (FRANCE), 18 septembre 2018 - Le Conseil de surveillance de Tarkett a décidé de nommer Fabrice Barthélemy en qualité de Président du Directoire de Tarkett par…

Publié le 18/09/2018

Au 30 juin, Visiativ a enregistré un chiffre d'affaires de 64,1 ME, en croissance de +16% dont +2% en croissance organique...

Publié le 18/09/2018

Visiativ est tombé dans le rouge au premier semestre 2018. Le groupe a accusé une perte nette de 3,6 millions d'euros contre un bénéfice de 0,6 million au 30 juin 2017. L'éditeur et intégrateur…