En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

"Incompréhension" après la mort de trois kayakistes en baie de Somme

| AFP | 310 | 1 par 1 internautes
La plage du Crotoy en Baie de Somme
La plage du Crotoy en Baie de Somme ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Trois kayakistes chevronnés ont été retrouvés morts dans la baie de Somme dans la nuit de samedi à dimanche, et un quatrième, adolescent, a été secouru en état d'hypothermie, un accident rare dans la région où le drame suscite l'incompréhension.

Comme chaque semaine, un groupe de kayakistes, membres du club de Saint-Valery-Sur-Somme, participait à une sortie en mer dans l'après-midi de samedi.

"Compte-tenu des conditions de la météo et des conditions de marée descendantes, il avait été décidé de partir du club pour rejoindre Cayeux-sur-Mer", a déclaré à l'AFP Guillaume Debeaurain, le vice-président du club.

"Mais il semblerait qu'un peu avant l'arrivée à Cayeux-sur-Mer, la mer se soit formée de façon très soudaine, et le groupe", de 8 kayakistes, "s'est scindé en deux", a-t-il précisé.

Quatre d'entre eux sont "restés sur l'eau", tandis que les autres ont "débarqué un peu avant Cayeux-sur-Mer". A terre, les kayakistes ont perdu de vue l'autre groupe, "et à ce moment là, ils ont déclenché les secours".

L'alerte a été donnée à 17h45, et de "gros moyens" ont été déployés pour tenter de les retrouver, selon la préfecture, qui mentionne deux hélicoptères, des moyens maritimes du CROSS (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) et des "moyens pédestres de la gendarmerie".

"C'est un groupe qui se fait embarquer derrière des vagues et n'arrive pas à revenir", a expliqué le parquet d'Amiens, chargé de l'enquête. "On les a retrouvés en dehors de leurs kayaks". Dans un communiqué, le parquet a fait état de "vagues de plusieurs mètres de haut".

L'adolescent, âgé de 15 ans, a été retrouvé à 23h30 en hypothermie au Crotoy. Il a été hospitalisé, mais son pronostic vital n’est pas engagé. Interrogé sur les circonstances de l'accident, il a précisé que "l’une des embarcations et l’ensemble des pagaies avaient étaient perdues". Les trois kayaks restants avaient été liés pour faire un radeau, lui-même "disloqué" par la suite par de nouvelles vagues, isolant ainsi les participants les uns des autres.

A 00H05 puis 01H00, le corps sans vie d’un homme, né en 1963, et d'une femme, née en 1965, ont été découverts sur la plage du Crotoy. A 4H25, les pompiers ont découvert au Crotoy le corps du dernier disparu, un homme né en 1972. Les examens médico-légaux "permettent de s’orienter vers des décès consécutifs à des noyades", a précisé le parquet, dans l'attente d'expertises complémentaires.

"Il y a aujourd'hui beaucoup de tristesse", a sobrement ajouté Guillaume Deborain, qui a fait part de ses "condoléances aux familles".

-conditions de mer "difficiles"-

La préfecture maritime a souligné que les conditions de mer étaient "difficiles", à 3 sur l'échelle de Douglas correspondant à une hauteur de vagues de 0,5 à 1,25 mètre. La température de l'eau s'élevait "à 8 degrés Celsius".

Mais "ça, c'était au moment des recherches. Quand les kayakistes sont partis, les conditions étaient très, très bonnes, il n'y avait aucun risque", a estimé Michel Souply, président de la station SNSM (Société nationale de Sauvetage en Mer) du Crotoy.

"Il y a de l'incompréhension, car il s'agit ici de sportifs, de kayakistes chevronnés, et non de +simples touristes+ inexpérimentés sortant pour aller voir les phoques, pour lesquels il peut parfois y avoir une sorte de crainte", a déclaré à l'AFP le maire de Saint-Valery-sur-Somme, Stéphane Haussoulier.

"Il y a eu certes un coup de vent vers 17H, mais aucun problème climatique particulier n'a été relevé, pouvant expliquer un drame pareil. Même si on sait que lorsque la baie se vidange, il y a parfois des dangers, avec des courants puissants".

Selon l'élu, de tels accidents sont assez rares dans la baie, où le kayak est traditionnellement "une grosse activité sportive et touristique". "La seule mort en kayak que je connaisse remonte à 2001, lorsqu'une jeune femme s'était retrouvée bloquée sous un câble qui protégeait le chenal, mais c'était plus de la malchance".

Dans l'après-midi, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu a fait part sur Twitter de ses "pensées" aux "victimes, leurs familles et proches".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...