5 114.15 PTS
+0.00 %
5 100.50
-0.22 %
SBF 120 PTS
4 088.40
+0.00 %
DAX PTS
12 165.19
+0.00 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
+0.00 %
Nikkei PTS
19 393.13
-0.40 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Incendies au Portugal: relative accalmie avant un week-end à risque

| AFP | 62 | Aucun vote sur cette news
La forêt brûlée par un incendie près du village de Pucarica (Abrantes), le 10 août 2017
La forêt brûlée par un incendie près du village de Pucarica (Abrantes), le 10 août 2017 ( PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP/Archives )

Le Portugal a été frappé par une nouvelle série de feux de forêt et tentait vendredi de profiter d'une relative accalmie pour maîtriser les principaux foyers, alors que les conditions météo s’annonçaient à risque pour le week-end.

Le principal incendie, qui s'est déclaré mercredi soir dans la région d'Abrantes, dans le centre du pays, mobilisait à lui seul 680 pompiers et huit avions ou hélicoptères.

Vendredi matin, une épaisse colonne de fumée continuait de s'élever depuis les collines boisées situées au nord de cette commune du district de Santarém, arrosée à intervalles réguliers par un Canadair, a constaté un journaliste de l'AFP. La veille au soir, les pompiers étaient parvenus à maîtriser le front qui progressait alors vers les faubourgs industriels de cette ville de près de 40.000 habitants.

Sur les hauteurs, six villages ont dû être temporairement évacués dans l'après-midi de jeudi, mais plusieurs habitants avaient tenu à combattre les flammes aux côtés des pompiers pour défendre leur maison. Au moins une résidence principale a été gravement endommagée dans le village de Aldeia do Mato, situé au bord du lac de Castelo de Bode.

"La situation est plus calme. Elle n'est pas encore résolue, mais on peut dire que tout est sous contrôle et peut se résoudre dans l'après-midi. Heureusement, le vent amène désormais les flammes vers des zones qui ont déjà été consumées, ce qui facilite le travail des pompiers", a déclaré vendredi la maire d'Abrantes, Maria do Ceu de Albuquerque.

Un autre brasier important s'est déclaré jeudi près de Grandola, dans le district de Setubal, et continuait de ravager une forêt de chênes-lièges mais l'avancée des flammes a pu être circonscrite grâce à la mobilisation de quelque 210 pompiers. Quelque 3.000 hectares seraient déjà partis en fumée, selon une première estimation des autorités locales.

- Mobilisation totale -

"Deux foyers restent très actifs mais cèdent du terrain. Sur l'ensemble du territoire, seule la N358 près d'Abrantes (centre) reste interdite à la circulation", a résumé dans la matinée une porte-parole de la Protection civile, Patricia Gaspar.

"Nous allons maintenir tous nos moyens sur le terrain", notamment les trois avions bombardiers d'eau cédés par l'Espagne et le Maroc, a-t-elle ajouté, car le pays s'attend à des conditions à risque dans les prochains jours.

Les températures vont atteindre jusqu'à 39 degrés Celsius et seront associées à des vents violents et une faible d'humidité dans l'air. Jusqu'à dimanche, tout le Portugal restera en alerte alors que le risque d'incendies sera "très élevé" dans de nombreuses régions.

Jeudi, les violents incendies avaient entraîné la fermeture temporaire de plusieurs tronçons d'autoroute à travers le pays, dont une portion d'une dizaine de kilomètres sur l'autoroute A1, principal axe routier du Portugal reliant la capitale Lisbonne à Porto, dans le nord.

Les pompiers luttent contre un incendie près du village de Pucarica (Abrantes), le 10 août 2017
Les pompiers luttent contre un incendie près du village de Pucarica (Abrantes), le 10 août 2017 ( PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP/Archives )

Les autorités avaient également suspendu du trafic ferroviaire sur la Ligne Sud qui permet de rallier la région touristique de l'Algarve depuis Lisbonne.

Le Portugal, qui a déjà connu de nombreux incendies cette année, a été marqué en juin par la mort de 64 personnes dans un gigantesque incendie de forêt qui a fait rage pendant cinq jours près de Pedrogao Grande (centre). Une grande partie des victimes étaient mortes dans leurs voitures sur une route nationale, piégées par l'incendie qui avait fait également plus de 250 blessés.

Après un hiver et un printemps inhabituellement secs, 80% du territoire portugais connaît une sécheresse sévère ou extrême depuis la fin de juillet, selon l'institut météorologique.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2017

Le départ du CEO a fait plonger le titre...

Publié le 21/08/2017

Le groupe vise une remontée au troisième trimestre...

Publié le 21/08/2017

Les titres ne seront plus cotés qu'à Milan...

CONTENUS SPONSORISÉS