5 256.18 PTS
-
5 252.0
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 213.66
-
DAX PTS
12 385.60
-
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
21 961.32
-0.85 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Impasse politique en Allemagne: le chef des sociaux-démocrates prêt à discuter avec Merkel

| AFP | 236 | Aucun vote sur cette news
La chancelière allemande Angela Merkel et le chef des sociaux-démocrates Martin Schulz
La chancelière allemande Angela Merkel et le chef des sociaux-démocrates Martin Schulz ( Tobias SCHWARZ / AFP/Archives )

Le chef des sociaux-démocrates allemands Martin Schulz a déclaré vendredi être prêt à discuter avec les conservateurs d'Angela Merkel pour sortir le pays de l'impasse politique actuelle, sans s'engager sur la nature d'une éventuelle alliance.

"Nous avons de nombreuses options pour former un gouvernement, nous devrions parler de chacune de ces options, et c'est ce que je vais proposer à la direction du parti lundi", a déclaré M. Schulz au lendemain d'une rencontre au sommet avec la chancelière, sous l'égide du chef de l'Etat Frank-Walter Steinmeier.

Outre l'option d'une coalition, le SPD envisage un soutien sur certains dossiers à un gouvernement minoritaire des conservateurs de la chancelière, auquel ils ne participeraient pas.

Il a qualifié de "complètement fausses" les informations - véhiculées peu avant son intervention par le quotidien populaire Bild -, selon lesquelles son parti était convenu d'entamer des discussions exploratoires pour de nouveau former un gouvernement commun avec Angela Merkel.

Les deux partis gouvernement ensemble le pays depuis 2013 déjà.

Ces rumeurs "semblent provenir de sources proches des conservateurs", a-t-il ajouté, "et je viens justement de téléphoner à ce sujet à Mme Merkel pour lui dire que cela est inacceptable", a-t-il lancé, visiblement irrité.

"Celui qui fait circuler de fausses informations détruit la confiance", a-t-il insisté.

L'Allemagne est actuellement dirigée par un gouvernement chargé d'expédier les affaires courantes, avec la chancelière conservatrice à sa tête.

Après l'échec des pourparlers avec les libéraux et les écologistes, seule une poursuite de l'alliance existante depuis 2013 entre conservateurs et sociaux-démocrates du SPD peut permettre d'obtenir la majorité absolue.

La chancelière, sortie victorieuse mais très affaiblie des législatives du 24 septembre, veut éviter à tout prix de nouvelles élections ainsi que l'option d'un gouvernement minoritaire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Nicole Lowe n'est plus en poste depuis le 31 janvier...

Publié le 20/02/2018

Le holding pourrait récupérer les parts d'autres membres du groupe Mitsubishi...

Publié le 20/02/2018

Le management n'a pas l'intention de modifier son offre sur l'Autralien, malgré une parité qui s'est dégradée...

Publié le 20/02/2018

Les titres sont destinés au programme d'actions gratuites...

Publié le 19/02/2018

  Démission de Madame Nicole LOWE de son mandat d'administrateur   Suresnes - 19 février 2018 Madame Nicole Tinkham LOWE, qui travaillait à la direction…

CONTENUS SPONSORISÉS