En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 428.49 PTS
+0.30 %
5 423.00
+0.20 %
SBF 120 PTS
4 345.38
+0.19 %
DAX PTS
12 400.07
+0.33 %
Dowjones PTS
25 187.70
-0.50 %
7 401.17
+0.00 %
1.139
-0.09 %

Il y a 100 millions d'années se promenaient des araignées à queue

| AFP | 633 | 3 par 1 internautes
Photo fournie par le site de la revue Nature le 5 février 2018 une araignée Chimerachne yingi
Photo fournie par le site de la revue Nature le 5 février 2018 une araignée Chimerachne yingi ( BO WANG / NATURE PUBLISHING GROUP/AFP )

Les chercheurs annoncent lundi la découverte d'un curieux spécimen d'araignée, vieille de 100 millions d'années et possédant une queue couverte de poils.

A l'origine de l'identification de cette nouvelle espèce, quatre fossiles d'araignées primitives, piégées dans de l'ambre (résultant des sécrétions de végétaux fossilisés), il y a 100 millions d'années en Birmanie.

Très bien conservés, les spécimens font l'objet de deux publications différentes dans la revue Nature Ecology & Evolution.

En plus de ses habituelles et quelque peu effrayantes pattes et filières (les appendices qu'elles utilisent pour fabriquer la soie et tisser leur toile), cette très vieille araignée aurait possédé une queue couverte de poils courts, ressemblant un peu à celle des scorpions.

Araignée à queue
Araignée à queue ( Sophie RAMIS / AFP )

Cet appendice aurait pu lui permettre de "détecter l'environnement", selon Paul Selden de l'Institut de paléontologie et du Département de géologie de l'Université du Kansas, coauteur d'une des études.

Minuscule (chaque fossile mesure environ 7/8 millimètres de long en comptant les 5 millimètres de queue), l'animal a été nommé Chimerarachne yingi en référence à Chimère, le monstre hybride de la mythologie grecque, car il représente "un mélange curieux de caractéristiques anciennes et modernes".

Pour Paul Selden, Chimerarachne yingi serait entre les araignées modernes, équipées de filières mais sans queue et les très vieilles Uraraneida (un ordre éteint d'arachnides, cousines des araignées) qui vivaient il y a entre 380 et 250 millions d'années et possédaient une queue mais pas de filières.

Photo fournie par le site de la revue Nature le 5 février 2018 montre une araignée Chimerachne yingi
Photo fournie par le site de la revue Nature le 5 février 2018 montre une araignée Chimerachne yingi ( BO WANG / NATURE PUBLISHING GROUP/AFP )

Chimerarachne yingi pourrait donc être l'arachnide archaïque "la plus semblable aux araignées". Et selon le chercheur, il serait même possible que certains de ses descendants à queue soient encore présents dans les forêts birmanes.

Mais pour l'équipe de Gonzalo Giridet, de l'Université d'Harvard, à l'origine de l'autre étude, Chimerarachne yingi serait elle-même une Uraraneida, et se serait donc éteinte sans laisser de descendant.

Apparues il y a plus de 300 millions d'années, les araignées sont maintenant présentes sur l'ensemble du globe et se divisent en pas moins de 47.000 espèces.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/08/2018

Des agriculteurs apprennent le métier à la ferme du 100e singe, photo du 1er août 2018 ( ERIC CABANIS / AFP )A mi-chemin entre ville et campagne toulousaine, l'incubateur agricole "Le 100e…

Publié le 14/08/2018

Le titre a stoppé sa correction à l'approche de la zone de support des 18.035 euros, niveau qui soutient les cours depuis le double test des 25 et 27 juillet derniers. Tant que celui-ci n'est pas…

Publié le 14/08/2018

Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse, à Ajaccio, le 28 juin 2018 ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives )La Corse est toujours prête à ouvrir un de ses ports à…

Publié le 14/08/2018

Joël Tauzin viticulteur au domaine de Merlet, à Leognan, près de Bordeaux, montre une grappe de raisin attaquée par le mildiou, le 11 août 2018 ( MEHDI FEDOUACH / AFP )Des grains de raisin…

Publié le 14/08/2018

Orange a réalisé l’acquisition de 100% de Basefarm à travers son entité Orange Business Services, suite à l’approbation par l’autorité de la concurrence concernée. Basefarm est un acteur…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

En proie aux doutes

Publié le 14/08/2018

Le groupe AdUX, un spécialiste de la publicité digitale et de l'expérience utilisateur, a annoncé hier soir que son Conseil d'administration en date...

Publié le 14/08/2018

Icahn ne désire plus faire échouer l'opération

Publié le 14/08/2018

Le titre a stoppé sa correction à l'approche de la zone de support des 18.035 euros, niveau qui soutient les cours depuis le double test des 25 et 27 juillet derniers. Tant que celui-ci n'est pas…

Publié le 14/08/2018

D'après une déclaration à l'AMF...