En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 989.54 PTS
+1.19 %
5 988.0
+1.17 %
SBF 120 PTS
4 709.27
+1.14 %
DAX PTS
13 381.74
+0.75 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0. %
8 487.71
+0. %
1.114
+0.23 %

Hong Kong reste paralysée, des flèches tirées sur la police

| AFP | 1517 | Aucun vote sur cette news
Violence dans une manifestation à Hong Kong, le 14 novembre 2019
Violence dans une manifestation à Hong Kong, le 14 novembre 2019 ( ISAAC LAWRENCE / AFP )

Hong Kong demeurait paralysée jeudi, pour le quatrième jour consécutif, par des manifestants pro-démocratie, accusés d'avoir tiré des flèches sur la police, tout en bloquant des routes et en perturbant la circulation des transports en commun.

Après plus de cinq mois de manifestations, le mouvement de protestation dans l'ex-colonie britannique a adopté cette semaine une nouvelle tactique, dite de "l'éclosion généralisée".

Elle consiste à multiplier les actions de faible envergure, menées par des petits groupes, essentiellement des étudiants, pour éprouver au maximum les capacités de la police.

Un manifestant avec un arc et une flèche devant l'université polytechnique de Hong Kong, le 14 novembre 2019
Un manifestant avec un arc et une flèche devant l'université polytechnique de Hong Kong, le 14 novembre 2019 ( DALE DE LA REY / AFP )

Jeudi matin, des axes routiers vitaux pour la ville étaient obstrués par des barricades faites de bambous, de briques et d'un empilement d'objets divers.

Un des trois tunnels routiers, permettant de traverser le port de Hong Kong, était fermé à la circulation, tout comme nombre de stations de métros et de lignes de bus, entraînant une paralysie presque totale de la ville de 7,5 millions d'habitants.

Les écoles et les universités sont restées portes closes et des hôpitaux ont différé les interventions non-urgentes. De nombreux commerces sont également demeurés le rideau baissé.

Le gouvernement hongkongais a demandé aux employeurs de se montrer souples avec les salariés ne pouvant se rendre au travail en raison des difficultés de circulation des transports en commun, vitaux au fonctionnement de la ville.

L'ex-colonie britannique connaît depuis juin sa pire crise politique depuis sa rétrocession à Pékin en 1997. Et la détermination des manifestants trouve en écho l'intransigeance de l'exécutif local et du gouvernement central chinois. Ils n'ont cessé d'affirmer qu'ils ne céderaient pas à la pression de la rue.

Les manifestants utilisent des pavés pour bloquer des routes dans le cadre du mouvement de protestation générale, à Hong Kong, le 14 novembre 2019
Les manifestants utilisent des pavés pour bloquer des routes dans le cadre du mouvement de protestation générale, à Hong Kong, le 14 novembre 2019 ( DALE DE LA REY / AFP )

Depuis le début de la semaine, les scènes de violence se sont intensifiées à travers tout le territoire, éprouvant la police et affectant le métro, d'ordinaire très efficace en transportant quotidiennement plus de quatre millions de personnes.

Selon le gouvernement, 70 personnes ont été hospitalisées mercredi, dont deux dans un état critique. Parmi elles, un homme de 70 ans frappé à la tête avec une brique, alors qu'il tentait de dégager une route.

La police a procédé jeudi matin à des tirs de gaz lacrymogènes à proximité de l'Université Polytechnique de Hong Kong où les manifestants étaient appelés à se rassembler.

Dans un message posté sur Facebook, la police a accusé les "émeutiers" d'avoir tiré "des flèches sur plusieurs policiers qui effectuaient une patrouille" jeudi matin près de cette Université.

Les étudiants ont déployé un nouvel arsenal contre la police, notamment des catapultes artisanales et des arcs et des flèches.

burs-apj/hg/juf/ob

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/12/2019

Dans un marché très bien orienté en ce début de semaine, Air France-KLM aligne une quatrième séance dans le vert, en hausse de 2,2% à 10,8 euros...

Publié le 16/12/2019

The Walt Disney Company France a renforcé son partenariat stratégique avec le Groupe Canal+ en permettant à tous les abonnés de Canal+ d'avoir accès à...

Publié le 16/12/2019

Selon les informations du Wall Street Journal, Boeing envisagerait de réduire ou suspendre la production de ses avions 737 MAX. Une décision pourrait être annoncée dès lundi, a ajouté le…

Publié le 16/12/2019

L'action a perdu plus de 7% un peu plus tôt en séance...

Publié le 16/12/2019

Alstom a complimenté l'autorité des transports de la Nouvelle-Galles-du-Sud (TfNSW) pour la mise en service commercial du tram de Sydney (CBD and...