En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
-
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 644.05
+0.21 %

Honduras: des milliers de manifestants contre "le vol" des élections

| AFP | 249 | Aucun vote sur cette news
Des supporters du candidat de l'opposition à la présidentielle Salvador Nasralla manifestent à Tegucigalpa, le 8 décembre 2017 au Honduras
Des supporters du candidat de l'opposition à la présidentielle Salvador Nasralla manifestent à Tegucigalpa, le 8 décembre 2017 au Honduras ( ORLANDO SIERRA / AFP )

Aux cris de "la dictature va tomber", des milliers de sympathisants de l’opposition "indignés par le vol" de l'élection présidentielle du 26 novembre au Honduras ont manifesté vendredi dans les rues de la capitale.

"Nous marchons contre le vol des élections", a déclaré à l'AFP un étudiant parmi les quelque 5.000 manifestants qui ont brûlé des affiches du président sortant, Juan Orlando Hernandez (Parti national, droite).

Selon le décompte du Tribunal suprême électoral (TSE), M. Hernandez aurait remporté les élections avec 42,98% des suffrages contre 41,38% à son adversaire, le populaire présentateur de télévision Salvador Nasralla, de l'Alliance de l'Opposition contre la Dictature (gauche), qui dénonce des fraudes.

M. Nasralla, qui réclame un recomptage du scrutin par des organismes internationaux indépendants et a appelé ses sympathisants à manifester, a déposé une plainte contre le président du TSE, David Matamoros, pour fraude présumée aux élections.

Dans sa plainte, M. Nasralla fait valoir que le matin du 27 novembre, des résultats partiels portant sur 57% des bulletins de vote lui donnaient une avance de cinq points, soit selon lui "une tendance irréversible".

Mais deux jours plus tard, "dans une absurdité arithmétique, la tendance a commencé à s'inverser" jusqu'à ce que le président sortant l'emporte "en modifiant les documents électoraux", poursuit le document.

Des supporters du candidat de l'opposition à la présidentielle Salvador Nasralla manifestent à Tegucigalpa, le 8 décembre 2017 au Honduras
Des supporters du candidat de l'opposition à la présidentielle Salvador Nasralla manifestent à Tegucigalpa, le 8 décembre 2017 au Honduras ( ORLANDO SIERRA / AFP )

Le président de la TSE rejette ces accusations et a fait entamer jeudi un nouveau recomptage de quelque 4.753 urnes suspectées de contenir des incohérences avec les résultats entrés dans le système informatique du TSE.

M. Matamoros a estimé que ce décompte, en présence de membres de la société civile et d'observateurs de l'Organisation des Etats américains (OEA) et de l'Union européenne, mais sans représentants de l'opposition qui ont refusé de participer, devrait prendre fin lundi.

Jeudi, aux cris de "quatre ans de plus", des milliers de sympathisants de Juan Orlando Hernandez avaient défilé à Tegucigalpa pour défendre "leur" victoire électorale.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...