En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 810.74 PTS
+0.51 %
4 808.00
+0.46 %
SBF 120 PTS
3 832.83
+0.61 %
DAX PTS
10 931.24
+0.36 %
Dowjones PTS
24 249.88
+0.77 %
6 682.73
+0.20 %
1.141
+0.03 %

Honduras: des milliers de manifestants contre "le vol" des élections

| AFP | 319 | Aucun vote sur cette news
Des supporters du candidat de l'opposition à la présidentielle Salvador Nasralla manifestent à Tegucigalpa, le 8 décembre 2017 au Honduras
Des supporters du candidat de l'opposition à la présidentielle Salvador Nasralla manifestent à Tegucigalpa, le 8 décembre 2017 au Honduras ( ORLANDO SIERRA / AFP )

Aux cris de "la dictature va tomber", des milliers de sympathisants de l’opposition "indignés par le vol" de l'élection présidentielle du 26 novembre au Honduras ont manifesté vendredi dans les rues de la capitale.

"Nous marchons contre le vol des élections", a déclaré à l'AFP un étudiant parmi les quelque 5.000 manifestants qui ont brûlé des affiches du président sortant, Juan Orlando Hernandez (Parti national, droite).

Selon le décompte du Tribunal suprême électoral (TSE), M. Hernandez aurait remporté les élections avec 42,98% des suffrages contre 41,38% à son adversaire, le populaire présentateur de télévision Salvador Nasralla, de l'Alliance de l'Opposition contre la Dictature (gauche), qui dénonce des fraudes.

M. Nasralla, qui réclame un recomptage du scrutin par des organismes internationaux indépendants et a appelé ses sympathisants à manifester, a déposé une plainte contre le président du TSE, David Matamoros, pour fraude présumée aux élections.

Dans sa plainte, M. Nasralla fait valoir que le matin du 27 novembre, des résultats partiels portant sur 57% des bulletins de vote lui donnaient une avance de cinq points, soit selon lui "une tendance irréversible".

Mais deux jours plus tard, "dans une absurdité arithmétique, la tendance a commencé à s'inverser" jusqu'à ce que le président sortant l'emporte "en modifiant les documents électoraux", poursuit le document.

Des supporters du candidat de l'opposition à la présidentielle Salvador Nasralla manifestent à Tegucigalpa, le 8 décembre 2017 au Honduras
Des supporters du candidat de l'opposition à la présidentielle Salvador Nasralla manifestent à Tegucigalpa, le 8 décembre 2017 au Honduras ( ORLANDO SIERRA / AFP )

Le président de la TSE rejette ces accusations et a fait entamer jeudi un nouveau recomptage de quelque 4.753 urnes suspectées de contenir des incohérences avec les résultats entrés dans le système informatique du TSE.

M. Matamoros a estimé que ce décompte, en présence de membres de la société civile et d'observateurs de l'Organisation des Etats américains (OEA) et de l'Union européenne, mais sans représentants de l'opposition qui ont refusé de participer, devrait prendre fin lundi.

Jeudi, aux cris de "quatre ans de plus", des milliers de sympathisants de Juan Orlando Hernandez avaient défilé à Tegucigalpa pour défendre "leur" victoire électorale.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

    Communiqué de Presse   Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social      Dijon, le 16 janvier 2019…

Publié le 16/01/2019

    Communiqué de Presse     Bilan semestriel du contrat de liquidité de Crossject au 31/12/2018      Dijon, le 16 janvier 2019     CROSSJECT (ISIN : FR0011716265 ;…

Publié le 16/01/2019

Au titre de son premier trimestre 2018/2019, Manutan a affiché un chiffre d'affaires de 192,6 millions d'euros, une croissance de 2,9% par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. "La…

Publié le 16/01/2019

Elis annonce avoir finalisé l’acquisition de 100 % de Metropolitana en Colombie. Le groupe, qui a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires d’environ 4 millions d’euros, dispose de deux usines…

Publié le 16/01/2019

Ramsay Générale de Santé annonce le versement d’une prime exceptionnelle, dite "prime Macron", à l’ensemble de ses salariés français dont la rémunération est inférieure à 40 000 euros…