5 349.30 PTS
-
5 377.5
+0.66 %
SBF 120 PTS
4 267.01
+0.00 %
DAX PTS
13 103.56
-
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Haute-Corse: deux feux "non maîtrisés", des reprises dans le Cap Corse

| AFP | 168 | Aucun vote sur cette news
Un pompier après un incendie à Pietracorbara en Haute-Corse, le 12 août 2017
Un pompier après un incendie à Pietracorbara en Haute-Corse, le 12 août 2017 ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP )

Deux incendies en Haute-Corse qui ont parcouru environ 2.000 hectares de végétation depuis la nuit de jeudi, sans faire de victime, n'étaient pas maîtrisés dimanche, avec plusieurs reprises dans le Cap Corse malgré une absence de vent, a-t-on appris auprès des pompiers.

"Les incendies de Manso (Balagne) et Pietracorbara (Cap Corse) sont non maîtrisés malgré une absence de vent", ont déclaré les pompiers de Haute-Corse, tout en précisant l'absence de victimes. Plusieurs reprises ont eu lieu dans le Cap Corse dimanche, où la situation n'était "pas simple", a-t-on ajouté de même source.

Environ 200 hommes, deux Traker, un Canadair et des hélicoptères restaient à l'oeuvre pour tenter de maîtriser ce feu qui a parcouru 1.800 hectares de maquis depuis la nuit de jeudi à vendredi. Ils ont été appuyés par un détachement héliporté venu en renfort des Bouches-du-Rhône.

Un deuxième incendie, moins important, à Manso, en Balagne, au sud de Calvi, mobilisait dimanche "60 pompiers pour traiter les fumerolles, le bilan est de 102 hectares de forêt brûlés", ont indiqué les pompiers, précisant que "le feu est calmé mais pas maîtrisé, il peut encore repartir" sur ce site très difficile d'accès.

"Nous jonglons entre les deux feux, la priorité étant d'en finir complètement avec celui de Manso, étant donné que c'est de la forêt alors qu'il s'agit de maquis dans le Cap Corse", ont indiqué les pompiers, "Les renforts commencent à rentrer sur le continent. La nuit devrait être un peu fraîche, ce qui serait plutôt favorable".

Trois autres départs de feu ont eu lieu en Haute-Corse dans la journée, dont un à Borgo, au sud de Bastia, qui a parcouru 900 m2 et menacé des habitations. Ce feu est maîtrisé mais pas éteint. Les deux autres ont été éteints rapidement.

A Bastia, plusieurs feux se sont déclarés dans la soirée de vendredi, dont certains à proximité d'immeubles d'habitations, et un homme est en garde à vue depuis la nuit de vendredi à samedi.

Cet homme, "soupçonné d'avoir provoqué cinq feux", a été aperçu "non loin du point de départ du troisième feu", selon des éléments de l'enquête.

Une information judiciaire a été ouverte dimanche après-midi pour des faits criminels de "destruction volontaire de bois, forêts, maquis (...) pouvant causer des dommages à autrui" ainsi que pour conduite en état d'ébriété, conduite sans permis et port d'arme blanche, a-t-on appris auprès du parquet, qui a demandé son placement en détention provisoire.

Depuis mi-juillet, le Sud-Est de la France et la Corse connaissent des incendies à répétition qui ont détruit plus de 7.000 hectares de végétation.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/12/2017

L'ex-ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, le 3 mai 2017 à Paris ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )L'ex-ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a estimé jeudi que sur la question Corse,…

Publié le 13/12/2017

Le leader nationaliste autonomiste corse Gilles Simeoni, le 30 novembre 2017 à Bastia ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives )Le leader nationaliste autonomiste corse Gilles Simeoni a…

Publié le 12/12/2017

La ministre auprès du ministre de l'Intérieur Jacqueline Gourault, lors d'une session de questions au gouvernement à l'Assemblée, le 5 décembre 2017 ( Eric FEFERBERG / AFP )La ministre…

Publié le 11/12/2017

Les candidats pour le parti nationaliste corse Pe a Corsica Jean Guy Talamoni (4eG) et Gilles Simeoni (5eD) célèbrent leur triomphe électoral le 10 décembre 2017 ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA /…

Publié le 11/12/2017

L'autonomiste Gilles Simeoni (C) et l'indépendantiste Jean-Guy Talamoni (G), le 10 décembre 2017 à Bastia ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP )Les nationalistes corses Gilles Simeoni et Jean-Guy…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Assystem a décidé d'étudier l'opportunité de participer, en sa qualité d'actionnaire à 39,24% d'Assystem Technologies Groupe, la branche rachetée par...

Publié le 18/12/2017

Thales et Gemalto ont signé un accord aux termes duquel Thales propose de racheter Gemalto pour 51 euros par actions, soit cinq euros de plus que le prix proposé la semaine dernière par Atos pour…

Publié le 18/12/2017

      Assystem étudie l'opportunité de participer à une levée de fonds propres par Assystem Technologies Groupe     Paris, le 18 décembre 2017, 8h00 -…

CONTENUS SPONSORISÉS