5 072.86 PTS
-0.81 %
5 074.50
-0.73 %
SBF 120 PTS
4 059.86
-0.70 %
DAX PTS
12 038.58
-1.04 %
Dowjones PTS
21 635.46
-0.18 %
5 787.79
-0.05 %
Nikkei PTS
19 393.13
-0.40 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Haut-Rhin: l'historial du Vieil-Armand raconte la Grande Guerre à deux voix

| AFP | 111 | Aucun vote sur cette news
Une jeune femme visite le nouvel historial franco-allemand ouvert au Vieil Armand pour raconter à deux voix l'une des batailles meurtrières de la Grande Guerre, à Wattwiller, dans le Haut-rhin, le 3 août 2017
Une jeune femme visite le nouvel historial franco-allemand ouvert au Vieil Armand pour raconter à deux voix l'une des batailles meurtrières de la Grande Guerre, à Wattwiller, dans le Haut-rhin, le 3 août 2017 ( PATRICK HERTZOG / AFP )

Au sommet de "la Montagne de la mort" dans les Vosges, un historial franco-allemand a ouvert jeudi ses portes pour raconter à deux voix une des batailles meurtrières de la Grande Guerre dont les ravages marquent encore le paysage.

"Les obus, les bombes, les torpilles aériennes faisaient voler les arbres en l’air", écrit le chasseur alpin français André Larrue dans une lettre en 1915.

"Je m’éveille brutalement du banc sur lequel je dormais, un obus vient d’exploser à quelques mètres de la tranchée.(...) En très peu de temps, nous déplorons déjà des morts et des blessés", répond, en écho, l’Allemand Fritz Klingenberg dans son journal.

Les deux hommes ont combattu sur la "mangeuse d'hommes", autre surnom donné par les combattants au Hartmannswillerkopf, rebaptisé Vieil-Armand par les poilus.

Des visiteurs dans le nouvel historial franco-allemand ouvert au Vieil Armand pour raconter à deux voix l'une des batailles meurtrières de la Grande Guerre, à Wattwiller, dans le Haut-rhin, le 3 août 2017
Des visiteurs dans le nouvel historial franco-allemand ouvert au Vieil Armand pour raconter à deux voix l'une des batailles meurtrières de la Grande Guerre, à Wattwiller, dans le Haut-rhin, le 3 août 2017 ( PATRICK HERTZOG / AFP )

Placés côte à côte, en plein cœur de l'historial, leur témoignages illustrent à la fois la violence des combats qui ont coûté la vie à 7.000 soldats français et allemands entre 1914 à 1918 et la volonté du comité scientifique en charge du lieu, composé à parité d'historiens originaires de chaque côtés du Rhin, de raconter l’affrontement à deux voix.

Sommet stratégique avec son éperon rocheux qui culmine à 956 mètres d'altitude, le site du Hartmannswillerkopf offrait une vue plongeante sur la plaine rhénane. Au total, près de 90 km de tranchées et quelque 6.000 abris furent construits par les soldats des deux nations, dont les lignes, parfois distantes d'une vingtaine de mètres, étaient la cible de violents tirs d'artillerie.

Des visiteurs dans le nouvel historial franco-allemand ouvert au Vieil Armand pour raconter à deux voix l'une des batailles meurtrières de la Grande Guerre, à Wattwiller, dans le Haut-Rhin, le 3 août 2017
Des visiteurs dans le nouvel historial franco-allemand ouvert au Vieil Armand pour raconter à deux voix l'une des batailles meurtrières de la Grande Guerre, à Wattwiller, dans le Haut-Rhin, le 3 août 2017 ( PATRICK HERTZOG / AFP )

"Cent ans après, il était essentiel que l'on puisse avoir une lecture partagée et apaisée de ces affrontements", explique Jean Klinkert, président du comité national du Hartmanswillerkopf. À l'entrée de l'exposition de l'historial, une grande inscription: "une mémoire partagée pour la paix" rédigée en Français, en Allemand et Anglais.

Dans ce bâtiment de 900 m2 fait de bois et de béton dont la première pierre a été posée par François Hollande et son homologue allemand Joachim Gauck en août 2014, sont exposées des reproductions de barricades brunies par la terre, de tranchées usées par les tirs de mortiers, de mines et obus allemands, mais aussi des bouteilles, des tasses et des conserves d'époque.

-- La guerre de montagne --

Une projection en 3D du champ de bataille sur un relief permet au visiteur d'appréhender la fureur de cette "guerre de montagne", un des aspects oubliés de la Grande Guerre, rappelle l'historien français Nicolas Offenstadt, co-président du comité scientifique de l'historial.

Sur les murs, des vidéos d'archives sur la vie dans les tranchées, narrées en français et en allemand, témoignent de la violence des combats et achèvent le travail pédagogique entrepris par les historiens.

Des visiteurs dans le nouvel historial franco-allemand ouvert au Vieil Armand pour raconter à deux voix l'une des batailles meurtrières de la Grande Guerre, à Wattwiller, dans le Haut-Rhin, le 3 août 2017
Des visiteurs dans le nouvel historial franco-allemand ouvert au Vieil Armand pour raconter à deux voix l'une des batailles meurtrières de la Grande Guerre, à Wattwiller, dans le Haut-Rhin, le 3 août 2017 ( PATRICK HERTZOG / AFP )

"C'est une expérience particulièrement neuve", avance Gerd Krumeich, co-président du comité scientifique. L'historien allemand a participé au développement des musées sur la Grande Guerre à Verdun et Ypres. "Il était bon d'être réunis sur ce site en Alsace pour trouver enfin un discours en commun et réimplanter le 'Hartmann' dans le souvenir des deux nations", précise-t-il.

Le Vieil Armand, situé en territoire allemand lors de combats sans véritable vainqueur, n'a jamais fait partie des lieux phares de la mémoire de la Grande Guerre, supplanté par des champs de bataille plus meurtriers comme Verdun ou le Chemin des dames.

"L'Alsace est en train de réintégrer pleinement le nouveau paysage mémoriel de la Grande Guerre", souligne Nicolas Offenstadt.

Des visiteurs dans le nouvel historial franco-allemand ouvert au Vieil Armand pour raconter à deux voix l'une des batailles meurtrières de la Grande Guerre, à Wattwiller, dans le Haut-Rhin, le 3 août 2017
Des visiteurs dans le nouvel historial franco-allemand ouvert au Vieil Armand pour raconter à deux voix l'une des batailles meurtrières de la Grande Guerre, à Wattwiller, dans le Haut-Rhin, le 3 août 2017 ( PATRICK HERTZOG / AFP )

La crypte souterraine et l'Autel de la Patrie érigés au-dessus du champ de bataille, à quelques dizaines de mètres de l'historial, complètent l'unité d'un lieu de commémoration unique, "première institution bilatérale sur la Grande Guerre", selon Jean Klinkert.

Des invitations à Emmanuel Macron et Frank-Walter Steinmeier ont été lancées pour l'inauguration officielle du lieu, prévue le 10 novembre.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2017

SOCIETE DE LA TOUR EIFFEL Société anonyme au capital de 61.164.145 euros Siège social : 11-13 avenue de Friedland - 75008 PARIS 572 182 269…

Publié le 21/08/2017

Canal+ vient d'annoncer le lancement de Start by Canal en avant-première pour les clients Bouygues Telecom. Start sera proposé en avant-première aux clients de la nouvelle offre Bbox Miami+ de…

Publié le 21/08/2017

Shire plc annonce des changements au sein de son comité exécutif...

Publié le 21/08/2017

Airbus a signé un protocole d’accord avec Cathay Pacific Group pour la vente de 32 A321neo, une commande qui représente un prix catalogue de 4 milliards de dollars. Ces appareils seront utilisés…

Publié le 21/08/2017

Le titre sur des plus bas d'un an...

CONTENUS SPONSORISÉS