En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 025.20 PTS
-0.17 %
5 026.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 013.27
-0.22 %
DAX PTS
11 341.00
-0.11 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
-0.34 %
1.142
+0.00 %

Halloween: moins d'incidents et 116 interpellations, selon Castaner

| AFP | 297 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, le 30 octobre 2018 à l'Elysée
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, le 30 octobre 2018 à l'Elysée ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

Plus d'une centaine de personnes ont été interpellées en France mercredi soir en marge de la fête d'Halloween, où le nombre d'incidents a été "largement inférieur" aux années précédentes, a déclaré le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

Un bilan provisoire fourni à la mi-journée par le ministère a fait état de 116 interpellations "qui ont donné lieu à 82 gardes à vue".

"Hier soir nous avons mobilisé 15.000 forces de l'ordre (...) Les dégâts sont (...) largement inférieurs à ce que nous avons connu" les années précédentes, même s'ils restent "totalement anormaux, scandaleux", a déclaré jeudi M. Castaner en marge d'une visite à la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

Le ministre avait demandé mercredi aux préfets "une mobilisation renforcée", après la diffusion sur les réseaux sociaux de messages appelant à une "purge" des policiers le soir d'Halloween. Ce "dispositif de grande ampleur" a permis selon lui de faire diminuer le nombre d'incidents.

Un jeune Isérois de 19 ans, à l'origine du premier message, devenu viral, appelant à la "purge" et qui a dit avoir voulu faie "une énorme blague", sera jugé le 28 novembre pour "provocation, non suivie d'effet, au crime ou délit".

"Halloween doit rester une fête. La purge, ce n'est pas une blague", a redit M. Castaner.

Mercredi soir dans le Rhône, 12 personnes ont été interpellées, la plupart à Lyon à la suite de bousculades, jets de projectiles, feux de poubelles et de véhicules, selon la police. Les interpellés sont essentiellement des mineurs, dont un qui avait relayé l'appel à la "purge" contre les policiers sur les réseaux sociaux.

A Rennes, un adolescent de 15 ans a été "sérieusement" blessé à la tempe par un tir de gomme-cogne alors qu'il lançait des projectiles vers des policiers, selon la préfecture. L'adolescent, qui s'est vu prescrire 30 jours d'interruption totale de travail (ITT), souffre de "blessures importantes", notamment d'un hématome et d'une fracture, mais l’œil n'est pas atteint, selon le parquet.

A Strasbourg, deux mineurs ont été interpellés après avoir lancé des projectiles sur les forces de l'ordre, selon la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Bas-Rhin. Des jets de bouteilles incendiaires ont également eu lieu avec "une flambée des tensions entre 19H00 et 22H00 lorsque nos équipes ont été prises à partie par des jeunes se revendiquant du mouvement de +purge+", selon la DDSP.

En Essonne, selon des sources policières, des interpellations ont eu lieu notamment à Massy (tentative de vol de véhicule), Etampes (tirs de mortiers d'artifice), à Saint-Michel-sur-Orge (dégradations, vols), et Montgeron où entre 20 et 30 personnes ont "pris d'assaut" un centre commercial, un policier a été légèrement blessé à la main par un jet d'acide et une mineure de 13 ans a été interpellée.

Sur Twitter, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a réclamé des "sanctions exemplaires" contre les auteurs de ces faits, et le député de l'Essonne et président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, a dénoncé des "insupportables violences".

Le ministre du logement Julien Denormandie a évoqué de son côté sur BFMTV "des comportements insupportables".

emd-kap-adm-ppy-cg/cb

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

 CRÉDIT AGRICOLE S.A.   Société anonyme au capital de 8 559 311 468 EUROS Siège social : 12, Place des Etats-Unis - 92127 Montrouge Cedex France 784608416…

Publié le 16/11/2018

    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Monthly information relating to the total number of…

Publié le 16/11/2018

    CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 Saint-Etienne 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 16/11/2018

  Raison sociale de l'émetteur : Société Générale S.A. - SA au capital de 1 009 897 173,75…

Publié le 16/11/2018

TIVOLY Société Anonyme au capital de 11 079 900 euros Siège Social : 266 route Portes de Tarentaise - 73790 Tours-en-Savoie R.C.S. Chambéry : 076 120 021   Communiqué de…