En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 069.01 PTS
+0.00 %
5 085.00
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 068.50
+0.34 %
DAX PTS
11 453.83
+0.36 %
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
+0.00 %
1.132
+0.06 %

Guy Orsoni, fils de l'ex-leader nationaliste Alain Orsoni, blessé par balles à Ajaccio

| AFP | 207 | 4 par 1 internautes
Alain Orsoni à Ajaccio, le 14 avril 2016
Alain Orsoni à Ajaccio, le 14 avril 2016 ( Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP )

Guy Orsoni, fils de l'ex-leader nationaliste Alain Orsoni, a été blessé par balles jeudi matin en plein centre d'Ajaccio, mais ses jours n'étaient pas en danger, a-t-on appris auprès du parquet.

Le trentenaire a été blessé au bras par des tirs alors qu'il se trouvait à l'entrée des Jardins de l'Empereur, un quartier populaire situé sur les hauteurs de la ville.

Selon une source proche de l'enquête, Guy Orsoni circulait en voiture blindée lorsque deux hommes à moto lui ont tiré dessus. Il a réussi à échapper à ses agresseurs en se dirigeant vers le centre-ville, où il s'est arrêté à hauteur du tribunal et a été pris en charge par des policiers, selon la même source.

Guy Orsoni a été hospitalisé en fin de matinée.

La police judiciaire a été saisie de l'enquête par le parquet, qui devrait, selon une source judiciaire, être "rapidement dessaisi au profit de la Jirs (juridiction interrégionale spécialisée) de Marseille".

Corse
Corse ( / AFP )

Poursuivi avec 10 autres personnes notamment pour assassinats et association de malfaiteurs en vue de commettre des assassinats, Guy Orsoni avait été acquitté en juin 2015 pour les crimes et condamné à 8 ans de prison pour une association de malfaiteurs en vue de se procurer de faux papiers.

L'accusation avait alors affirmé que ces assassinats s'inscrivait dans une "guerre des clans" entre d'un côté les proches d'Alain Orsoni et de l'autre des proches de la bande du Petit Bar, du nom d'un café d'Ajaccio où se réunissaient des malfaiteurs présumés. Pour l'accusation tous ces faits étaient la réponse du "clan Orsoni" à un complot visant à tuer Alain Orsoni déjoué à l'été 2008, doublé d'un conflit financier.

En mai 2017, Guy Orsoni avait été mis en examen dans une nouvelle affaire et placé en détention provisoire pour association de malfaiteurs en vue de commettre un crime.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/11/2018

Eric Dalbiès (51 ans) devient Directeur général adjoint de Safran Helicopter Engines, ainsi que Président de Safran Power Units, où il remplace François Tarel, appelé à une autre fonction au…

Publié le 15/11/2018

Le CAC40 gagne du terrain en début de séance et retrouve les 5...

Publié le 15/11/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 15/11/2018

Lexibook a accusé au premier semestre de son exercice 2018/2019 une perte nette de 553 700 euros contre une perte de 81 500 euros au 30 septembre 2017. La perte d'exploitation est ressortie à 481…

Publié le 15/11/2018

Les revenus locatifs de Cegereal ont progressé de 1,03% au 30 septembre, pour s’élever à 39,2 millions d’euros. Le taux d'occupation a progressé de 3,3 points, à 92,9%. Après avoir…