En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 967.69 PTS
-1.69 %
5 014.50
-0.70 %
SBF 120 PTS
3 976.99
-1.79 %
DAX PTS
11 274.28
-2.17 %
Dowjones PTS
25 206.21
-0.44 %
7 113.96
-0.38 %
1.147
+0.09 %

Gironde: deux gendarmes, intervenus pour violence conjugale, blessés par un forcené qui se donne la mort

| AFP | 423 | Aucun vote sur cette news
Des membres du GIGN, le 2 décembre 2017 à Auros (Gironde)
Des membres du GIGN, le 2 décembre 2017 à Auros (Gironde) ( MEHDI FEDOUACH / AFP )

Deux gendarmes ont été blessés par arme à feu et hospitalisés, sans pronostic vital engagé, samedi en Gironde, en intervenant sur une dispute conjugale à Auros, dans le sud du département, où un forcené s'est retranché plusieurs heures avant de se donner la mort, a-t-on appris de sources concordantes.

Les militaires étaient intervenus vers 10H30, dans une maison isolée de cette petite commune à 60 km de Bordeaux, alertés pour un différend conjugal avec violence, a-t-on précisé auprès de la préfecture de Gironde, confirmant une information de Sudouest.fr. Ce sont les pompiers, venus proposer leur calendrier, qui s'étaient trouvés face à une situation de violence conjugale, et avaient alerté les gendarmes.

Dans des circonstances non encore connues avec précision, l'homme âgé de 63 ans, a priori inconnu de la justice, a saisi à un moment donné une arme à feu et a tiré sur les militaires, qui portaient des gilets pare-balles, a-t-on indiqué auprès de la gendarmerie.

L'un d'entre eux a néanmoins été blessé au thorax, un autre au bras vers l'épaule, tous deux devant vraisemblablement à leur gilet d'éviter de très graves blessures. Les deux gendarmes ont pu se replier, puis ont été évacués vers le CHU de Bordeaux, sans que leurs jours soient en danger. L'un d'eux a subi une opération, et son état évoluait de façon satisfaisante, tandis que son collègue a pu quitter l'hôpital dans la soirée, a-t-on précisé de même source.

La femme a pu être extraite de l'habitation où intervenaient les gendarmes dans la matinée, et a été hospitalisée à Langon, pour des blessures légères subies lors des violences, tandis que l'homme se retranchait seul dans la maison.

Les forces spéciales de négociation et d'intervention du GIGN ont alors pris position sur site, où quelque 70 gendarmes au total ont été déployés, entre sécurisation des lieux, mise en place d'une déviation routière, et force d'intervention proprement dite.

Vers 18H15, et après des tentatives de contact dans le courant de la journée, les forces du GIGN sont intervenues dans la maison, où l'homme a été retrouvé mort dans sa salle de bain, s'étant donné la mort avec une arme de calibre 9 mm, l'une de plusieurs armes à feu présentes dans la maison, a précisé à l'AFP le procureur de la République Marie-Madeleine Alliot, qui s'était rendue sur place.

Une enquête ouverte pour tentative de meurtre s'est de facto éteinte avec la mort du forcené, mais l'enquête sur les circonstances de l'attaque, confiée à la section de recherches de la gendarmerie, suivait son cours, et une autopsie du corps du forcené devait être pratiquée, a précisé le parquet.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Tradez sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

La haute autorité des télécoms déplore une dégradation progressive et significative de la qualité de service en matière de téléphonie fixe...

Publié le 23/10/2018

'Oggy et les Cafards', le pari gagnant de Xilam. Ce succès mondial made in France compte 7 saisons et 500 épisodes...

Publié le 23/10/2018

En cumulées, sur deux semaines, les réservations de Capelli atteignent 27,3 ME...

Publié le 23/10/2018

Louis Gallois renonce au Comité Stratégique...

Publié le 23/10/2018

Le 1er semestre d'Envea s'est terminé une nouvelle fois sur un carnet de commandes record et les perspectives du 2nd semestre sont excellentes...