En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 801.55 PTS
+0.03 %
5 802.5
+0.12 %
SBF 120 PTS
4 572.80
+0.09 %
DAX PTS
13 054.80
-0.65 %
Dow Jones PTS
27 606.71
-0.16 %
8 288.73
-0.09 %
1.110
+0.22 %

"Gilets jaunes": 3 mois avec sursis requis contre le premier policier jugé à Paris pour violences

| AFP | 220 | Aucun vote sur cette news
Heurts entre policiers et
Heurts entre policiers et "gilets jaunes" lors d'une manifestation Place d'Italie, le 16 novembre 2019 à Paris ( MARTIN BUREAU / AFP )

Le parquet a requis jeudi trois mois de prison avec sursis à l'encontre du premier policier jugé à Paris pour des "violences volontaires" commises en marge du mouvement des "gilets jaunes".

Ce CRS comparaissait "pour violences volontaires de la part d'une personne dépositaire de l'autorité publique" après avoir lancé un pavé en direction de manifestants lors de la mobilisation du 1er mai, dans le XIIIe arrondissement de la capitale.

"Je ne veux pas en faire un exemple", a indiqué la procureure dès le début de son réquisitoire car "ce n'est pas le procès de la police".

Sur deux vidéos visionnées à l'audience, on voit le prévenu lancer un pavé en direction de manifestants le 1er mai à Paris. Les images ne montrent pas où a atterri le projectile et s'il a blessé quelqu'un.

"Peu importe le résultat mais lorsque le prévenu lance ce pavé il ne peut pas ignorer qu'il peut provoquer des blessures graves", a ajouté la procureure, assurant que le geste n'était "pas strictement proportionné".

Emu et le visage fermé, le brigadier, 44 ans dont vingt dans la police, a de son côté évoqué "un geste de peur" et "absolument pas" de colère.

Mobilisé ce jour-là depuis le matin avec sa compagnie, le fonctionnaire a évoqué des "scènes de guérilla" sous "une pluie permanente de projectiles": "On n'a pas le temps de descendre en pression", s'est-il défendu.

Quelques minutes avant les faits, le prévenu avait vu son chef de section être gravement blessé au visage par un pavé jeté par un manifestant.

"Notre capitaine était sérieusement blessé, c'est notre boss, donc on s'inquiète pour lui, en plus ça bouge de partout", a ajouté le policier, dont l'avocat a plaidé la relaxe.

Alors, "par réflexe", le fonctionnaire dit avoir renvoyé "ce pavé pour avoir une distance de sécurité", affirmant qu'il se "sentait agressé" par les manifestants. Mais, "je ne voulais blesser personne", a-t-il rajouté, en soulignant avoir lancé le projectile "dans une zone neutre".

Mais pour le président, l'extrait vidéo est "ravageur pour l'image des forces de l'ordre", tout en évoquant "une foule agressive".

Jugement le 19 décembre.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/12/2019

Engie acquiert Renvico auprès de Macquarie Infrastructure and Real Assets (MIRA) et de KKR avec ses co-investisseurs. Le groupe renforce ainsi sa croissance dans l'éolien en Italie et en France...

Publié le 05/12/2019

Bastide annonce ainsi renforcer sa capacité à poursuivre sa politique de croissance externe ciblée

Publié le 05/12/2019

Tarkett anticipe désormais un EBITDA ajusté 2019 légèrement inférieur à celui de 2018, avec une marge en retrait par rapport à celle de l'année dernière contre respectivement un EBITDA…

Publié le 05/12/2019

Tarkett a annoncé lors de la publication des résultats du troisième trimestre que le déploiement en octobre du système ERP du Groupe (SAP) dans la...

Publié le 05/12/2019

Vinci Energies (groupe Vinci) a annoncé jeudi soir l’acquisition de la société Converse Energy Projects GmbH (Converse) auprès de Schneider Electric GmbH. Le montant de la transaction n’a pas…