Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 776.25 PTS
+0.54 %
6 785.5
+0.81 %
SBF 120 PTS
5 275.86
+0.47 %
DAX PTS
15 280.86
+0.16 %
Dow Jones PTS
35 135.94
+0.68 %
16 399.24
+2.33 %
1.128
-0.04 %

"Get Back", une relecture joyeuse des derniers jours des Beatles par Peter Jackson

| AFP | 271 | 3 par 2 internautes
Les Beatles à leur arrivée à l'aéroport John F. Kennedy, le 7 février 1964 à New York
Les Beatles à leur arrivée à l'aéroport John F. Kennedy, le 7 février 1964 à New York ( / AFP/Archives )

Malgré les tensions et la séparation qui s'annonçait, les Beatles ont su créer et s'amuser jusqu'à la fin: avec sa nouvelle série documentaire, Peter Jackson dissipe des mythes tenaces sur les quatre de Liverpool et offre un regard positif sur leurs derniers moments d'intimité.

"The Beatles: Get Back" suit John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr en janvier 1969, en pleine préparation de leur premier concert depuis plus de deux ans. Les Beatles se lancent pour l'occasion dans l'écriture et l'enregistrement de 14 nouvelles chansons. Mais ils n'ont que trois semaines pour y parvenir, délai qui paraît impossible à tenir.

Ces moments intenses et difficiles avaient été immortalisés à l'époque par le réalisateur britannique Michael Lindsay-Hogg. Les images ont donné lieu au film "Let It Be" en 1970, année où les Beatles avaient officialisé leur séparation. Ce documentaire insistait sur les tensions entre les quatre artistes, leurs disputes et désaccords créatifs, marquant durablement l'esprit des fans.

Lui-même admirateur des Beatles, le réalisateur oscarisé Peter Jackson (la trilogie du "Seigneur des Anneaux) a voulu aller au-delà de cette vision négative d'un groupe déjà moribond et miné par la rancoeur.

"On a toujours donné le meilleur de nous-mêmes en étant dos au mur, et on continuera", lance ainsi Paul McCartney dans "The Beatles: Get back", qui sera diffusé à partir du 25 novembre sur la plateforme Disney+.

Les Beatles en concert à Londres, le 29 juillet 1965
Les Beatles en concert à Londres, le 29 juillet 1965 ( / C.PRESS/AFP/Archives )

La trilogie montre aussi pour la première fois dans son intégralité le concert de 40 minutes donné par les Beatles sur le toit de l'immeuble de leur société à Savile Row, au coeur de Londres. La dernière performance en public du groupe.

Pour dénicher ces perles qui raviront les passionnés, Peter Jackson a plongé dans soixante heures d'archives vidéo restées sous clé pendant tout ce temps et signe une série documentaire mettant l'accent sur la complicité et la joie de vivre des Beatles.

"Il y a toujours eu cette idée fausse que mon père était responsable de la séparation des Beatles mais ce n'était pas le cas et on le voit clairement dans ces images", déclare Stella McCartney, la fille de Paul.

"Vous le voyez désespérément essayer de faire en sorte que ça marche, que cette fraternité reste intacte", ajoute la créatrice de mode, rencontrée à Los Angeles par l'AFP, soulignant à quel point Paul McCartney "a eu le coeur brisé" après cette séparation.

"Mouvement culturel" mondial

Stella McCartney à Los Angeles le 18 novembre 2021
Stella McCartney à Los Angeles le 18 novembre 2021 ( Rich Fury / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

Stella McCartney, qui sort une collection limitée de vêtements inspirés de l'esthétique du groupe à cette période de leur vie, dit avoir regardé la nouvelle trilogie documentaire comme une fille de Beatles mais aussi comme une simple fan.

"Vous regardez et vous vous dites que c'est le meilleur groupe du monde, la meilleure musique, que ce sont les gens les plus cool (...) Il y a très peu de moments dans l'histoire qui soutiennent la comparaison", estime la créatrice.

Pour elle, les Beatles ont tout simplement "incarné un mouvement culturel pour le changement positif qui continue d'influencer des millions de personnes dans le monde".

"+All you need is love+, +Come Together+... C'est leur musique, leurs paroles", explique-t-elle.

Elle insiste également sur l'impact que les quatre garçons dans le vent ont eu sur la mode tout au long de leur carrière.

"Lorsque je vois les Beatles, je suis toujours surprise par la quantité de styles qu'ils ont réussi à revêtir en si peu de temps, avec des moments emblématiques. Si vous prenez Sergeant Pepper, vous savez exactement ce qu'ils portaient" à ce moment-là, relève Stella McCartney.

Très engagée pour la protection de l'environnement, la créatrice, dont la marque attire fashionistas et célébrités, espère que la ligne inspirée par "Get Back" restera aussi intemporelle que les Beatles.

L'enfant des Beatles crée-t-elle ses vêtements en musique ?

"Je préfère le silence. Je sais que c'est bizarre mais je pense que ça tient beaucoup au fait d'avoir été entourée par la musique toute ma vie (...) Mon oreille est tellement aiguisée que ça m'empêche de me concentrer".

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/11/2021

L'objectif d'efficacité principal sera de démontrer que le masitinib peut réduire la charge virale du SARS-CoV-2...

Publié le 29/11/2021

Black nourrit de fortes ambitions environnementales et s'inscrit dans une démarche bas carbone...

Publié le 29/11/2021

Le montant total en fonds propres règlementaires de BNP Paribas est d'environ 970 ME pour ces deux obligations...

Publié le 29/11/2021

Bigben prévoit une distribution exceptionnelle sous forme d'actions Nacon...

Publié le 29/11/2021

Foncièrement différente de toutes les autres solutions actuellement disponibles sur le marché, Streamkeeper comble les failles d'authentification et utilise la protection des applications...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne