5 409.35 PTS
+0.42 %
5 407.0
+0.38 %
SBF 120 PTS
4 308.45
+0.31 %
DAX PTS
13 150.26
+0.20 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Royaume-Uni: décès de Charlie Gard, le bébé atteint d'une maladie rare

| AFP | 263 | Aucun vote sur cette news
Chris Gard (g) et Connie Yates (d), les parents de Charlie Gard, le 24 juillet 2017 à Londres
Chris Gard (g) et Connie Yates (d), les parents de Charlie Gard, le 24 juillet 2017 à Londres ( CHRIS J RATCLIFFE / AFP/Archives )

Charlie Gard, le bébé atteint d'une maladie rare au coeur d'une longue procédure judiciaire au Royaume-Uni, est décédé à quelques jours de son premier anniversaire, a annoncé vendredi sa famille.

"Notre magnifique petit garçon est parti, nous sommes tellement fiers de toi Charlie", a annoncé Connie Yates, la mère du bébé de 11 mois, après que les médecins ont retiré l'assistance respiratoire qui le maintenait en vie.

Charlie Gard, qui devait fêter son premier anniversaire le 4 août, souffrait d'une maladie génétique neurodégénérative, le syndrome de déplétion de l'ADN mitochondrial, qui affecte les cellules responsables de la production d'énergie et de la respiration, le laissant incapable de respirer sans ventilation artificielle.

Pendant cinq mois, ses parents ont mené un combat judiciaire, multipliant les recours jusqu'à la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), pour s'opposer à la fin de son maintien en vie, préconisée par les médecins.

A chaque fois, les tribunaux ont statué contre eux et en faveur de l’hôpital londonien de Great Ormond Street, où le bébé était soigné,

Le couple avait parallèlement mené une campagne pour tenter de faire suivre à leur enfant un traitement expérimental à l'étranger. Leur mobilisation avait reçu, entre autres, le soutien du pape François et du président américain Donald Trump, ainsi que des cercles chrétiens au Royaume-Uni.

Lundi, ils avaient finalement abandonné leur combat, estimant qu'il était trop tard pour le sauver. Leur requête pour l'accueillir à leur domicile avait ensuite été rejetée, les médecins arguant de l'impossibilité d'y établir le système de ventilation artificielle.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Le titre baisse. Goldman Sachs n'est plus acheteur...

Publié le 12/12/2017

Le groupe conserve une force de frappe conséquente pour des acquisitions...

Publié le 12/12/2017

Le 8ème Investor Summit organisé hier par Cegedim a été l'occasion pour Gilbert Dupont de faire un point sur la société, ses activités et son plan de...

Publié le 12/12/2017

Le projet d’OPA d’Atos sur Gemalto de 4,3 milliards d'euros est accueilli favorablement par le marché, l’acquéreur potentiel gagnant 5,02% à 130,85 euros et la cible 32,78% à 45 euros. Le…

Publié le 12/12/2017

La transaction ne va pas affaiblir le profil du groupe...

CONTENUS SPONSORISÉS