5 352.76 PTS
-
5 345.50
-0.03 %
SBF 120 PTS
4 261.05
-
DAX PTS
13 015.04
-
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
-
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Gaza: sept Palestiniens tués dans la destruction par Israël d'un tunnel

| AFP | 234 | Aucun vote sur cette news
Une ambulance transportant un palestinien blessé arrive à l'hôpital de Deir el-Balah dans la bande de Gaza, le 30 octobre 2017
Une ambulance transportant un palestinien blessé arrive à l'hôpital de Deir el-Balah dans la bande de Gaza, le 30 octobre 2017 ( MAHMUD HAMS / AFP )

Sept Palestiniens ont été tués et 12 blessés lundi dans la destruction à l'explosif par Israël d'un tunnel reliant la bande de Gaza à son territoire, a indiqué un porte-parole du ministère de la Santé du Hamas, qui contrôle l'enclave.

Deux des hommes tués faisaient partie de la branche armée du Hamas tandis que les cinq autres étaient des membres présumés du Jihad islamique, un groupe radical allié au Hamas, ont confirmé les deux groupes.

Plus tôt, un porte-parole de l'armée israélienne avait annoncé qu'un "tunnel terroriste" qui menait dans le sud d'Israël depuis la zone de Khan Younes avait été "neutralisé".

Selon lui, il a été détruit à l'explosif en territoire israélien, à deux km du village de Kissoufim. Cette galerie, qui était encore en construction et n'avait pas d'ouverture en territoire israélien, était surveillée par l'armée depuis "un certain temps".

Il a précisé ne pas pouvoir confirmer s'il s'agissait d’un tunnel du Hamas mais affirmé qu'il tenait le mouvement islamiste pour "responsable" de sa construction.

Une mère sort en pleurant de l'hôpital de Deir el-Balah dans la bande de Gaza, le 30 octobre 2017
Une mère sort en pleurant de l'hôpital de Deir el-Balah dans la bande de Gaza, le 30 octobre 2017 ( MAHMUD HAMS / AFP )

Le Hamas a qualifié dans un communiqué l'incident de "dangereuse escalade". Il n'a pas directement appelé à réagir mais a affirmé que "la résistance à l'occupation (...) est le droit du peuple" palestinien.

Le Jihad islamique a lui affirmé dans un communiqué que les tunnels étaient "un élément de la politique de dissuasion pour défendre le peuple palestinien".

Plus tôt, le porte-parole de l'armée israélienne avait affirmé que l'Etat hébreu ne tenait pas à "une escalade" mais était "prête à un éventail de scénarios".

- 'Menace des tunnels' -

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a de son côté indiqué dans un communiqué qu'Israël "mettait au point une technologie innovante pour gérer la menace des tunnels". "Quiconque cherchera à nous faire du mal sera frappé", a-t-il ajouté.

En avril 2016, l'armée israélienne avait affirmé avoir détruit un tunnel similaire d'infiltration en territoire israélien.

( MAHMUD HAMS / AFP )

Il s'agissait alors du premier incident du genre depuis la guerre dévastatrice de l'été 2014, lors de laquelle le Hamas avait eu recours aux tunnels pour mener des attaques en Israël.

A l'époque, Israël avait justifié son opération militaire contre la bande de Gaza par la volonté de faire cesser les tirs de roquettes sur son territoire mais aussi de détruire ces tunnels creusés sous l'enclave palestinienne.

L'opération israélienne avait fait 2.251 morts dont 551 enfants côté palestinien selon l’ONU, et 74 morts côté israélien, dont 68 soldats.

Fin 2016, une enquête interne de l'armée israélienne avait estimé que l'Etat hébreu n'était pas préparé à la menace des tunnels utilisés par le Hamas à l'été 2014, donnant du crédit à des reproches en ce sens formulés contre le gouvernement de Benjamin Netanyahu.

D'autres tunnels sont par ailleurs utilisés dans Gaza à des fins de contrebande avec l'Egypte.

L'enclave est soumise depuis une décennie à un vigoureux blocus israélien et depuis des années à la fermeture quasiment permanente de sa frontière avec l'Egypte.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB), un comité de surveillance et de suivi indépendant, avait formulé une recommandation positive pour la poursuite de l'essai clinique de…

Publié le 22/11/2017

Spineway a annoncé qu'il ne souhaitait plus communiquer sur l'atteinte de l'équilibre financier pour l'exercice 2018. Cet objectif demeure toutefois clé dans la stratégie du groupe. Fort de la…

Publié le 22/11/2017

Les deux premiers véhicules ATM Full Elec ont été réceptionnés le 16 novembre dernier par BLYYD

Publié le 22/11/2017

Conformément à l'annonce faite le 17 octobre 2017, les actionnaires d'Assystem S.A. se sont réunis en assemblée générale extraordinaire le 22 novembre 2017 et ont approuvé la résolution…

Publié le 22/11/2017

L'actif est situé à Toulouse Blagnac et sera achevé mi-2019

CONTENUS SPONSORISÉS