En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.74 PTS
+0.46 %
5 447.50
+0.47 %
SBF 120 PTS
4 359.07
+0.43 %
DAX PTS
12 739.65
+0.62 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.00 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

Garde d'enfant: aide supplémentaire de 138 euros aux familles les plus pauvres

| AFP | 301 | Aucun vote sur cette news
La ministre de la santé Agnès Buzyn le 28 juillet 2017 à l'Elysée
La ministre de la santé Agnès Buzyn le 28 juillet 2017 à l'Elysée ( bertrand GUAY / AFP/Archives )

La ministre de la santé Agnès Buzyn a annoncé mardi sur BFM-TV/RMC une hausse de 138 euros mensuels de leur allocation de garde d'enfant pour les familles les plus pauvres.

"Ce sera plus 138 euros par mois pour accéder à une garde d'enfant pour ces familles en grande difficulté", a déclaré la ministre, parlant d'une hausse de "30%" de cette allocation spécifique.

"Aujourd'hui il y a trois millions d'enfants par mois qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, beaucoup d'entre eux vivent dans des familles monoparentales", a souligné Mme Buzyn, en expliquant que ces familles ont des difficultés d'accès aux crèches et de ce fait, parfois aussi, au travail.

"Il y aura des mesures pour l'accès à la garde d'enfant, une augmentation de 30% de l'allocation qui est donnée à ces familles pour accéder à la garde. Ce sera une augmentation de plus de 130 euros pour certaines familles, pour aller à un global de 600 euros d'aide données à ces familles monoparentales. (C'est) plus 138 euros par mois pour accéder à une garde d'enfant pour ces familles en grande difficulté", a-t-elle détaillé.

La ministre a indiqué que cette augmentation de l'allocation destinée à la garde d'enfant s'ajouterait à "des mesures autour du complément familial majoré, autour de l'allocation de soutien familial, qui va être revalorisée au dessus de l'inflation" ainsi qu'au "dégel" des "primes de naissance", qui seront adossées à l'inflation.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Atari rebondit de 9,9% désormais à 0,49 euro ce mercredi dans un volume de 2 millions de pièces...

Publié le 18/07/2018

Fin d'action de concert au capital

Publié le 18/07/2018

Ericsson bondit de 9,13% à 74,10 couronnes suédoises à la faveur de deux bonnes nouvelles : des comptes moins dégradés que prévu au deuxième trimestre et une activité dynamique aux Etats-Unis.…

Publié le 18/07/2018

EOS imaging retombe en bourse, sur la place parisienne ce mercredi...

Publié le 18/07/2018

Greenpeace et le réseau Sortir du nucléaire portent plainte contre EDF et sa filiale Framatome suite aux problèmes de soudures constatés sur le...