En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 448.05 PTS
+0.47 %
5 447.00
+0.46 %
SBF 120 PTS
4 359.35
+0.43 %
DAX PTS
12 752.81
+0.72 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.00 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

G20 : "tir de sommation" d'un policier en marge des manifestations

| AFP | 540 | Aucun vote sur cette news
La police allemande arrête un manifestant, le 7 juillet 2017 à Hambourg en Allemagne en marge du G20
La police allemande arrête un manifestant, le 7 juillet 2017 à Hambourg en Allemagne en marge du G20 ( Christof Stache / AFP )

Un policier pris à partie vendredi à Hambourg par plusieurs personnes au cours d'un vol commis en marge d'une manifestation contre le G20 a effectué "un tir de sommation" pour se dégager et se mettre en sécurité, a annoncé la police.

"Un policier a été attaqué par des personnes violentes (...) et a procédé à un tir de sommation", a écrit dans un premier temps sur son compte Twitter la police de Hambourg.

Celle-ci a ajouté que la scène avait eu lieu dans le Schanzenviertel, un quartier au coeur des manifestations contre la réunion des principaux pays industrialisés et émergents qui secouent depuis jeudi la ville hanséatique et donc en proie à un certain chaos.

La police a précisé dans un deuxième temps sur Twitter que le tir avait eu lieu pendant que "les forces de l'ordre constataient un vol sur la voie publique. (Elles) sont intervenues et ont été attaquées par les auteurs" du larcin.

L'agent auteur du tir de sommation a "pu finalement prendre la fuite dans un magasin et se mettre ainsi en sécurité", a poursuivi la même source.

Affrontements entre policiers et manifestants, le 7 juillet 2017, en marge du G20 à Hambourg en Allemagne
Affrontements entre policiers et manifestants, le 7 juillet 2017, en marge du G20 à Hambourg en Allemagne ( Markus Scholz / dpa/AFP )

Dans le même quartier de Schanzenviertel, "plusieurs personnes masquées et armées de barres de fer" se sont par ailleurs rassemblées devant le Rote Flora, un ancien théâtre occupé par des squatters en 1989 au cours de batailles de rue et haut-lieu de la contestation anti-G20, raconte également la police de Hambourg sur Twitter.

Devant le bâtiment, près duquel des centaines de policiers anti-émeutes se sont positionnés, des manifestants jetaient des pétards et des poubelles ont été incendiées, saturant l'air d'une odeur âcre, selon des journalistes de l'AFP sur place.

Au moins cinq canons à eau ont été actionnés pour tenter de canaliser les manifestants, dont plusieurs "Black Blocs" vêtus de noir, certains lançant des pierres et des bouteilles sur les forces de l'ordre, ont dit des journalistes.

La police, à l'aide de mégaphones, intimait aux personnes présentes l'ordre de quitter le secteur.

La police Hambourg a annoncé sur Twitter plusieurs interpellations à Schanzenviertel et Sankt Pauli.

Affrontements entre policiers et manifestants, le 7 juillet 2017, en marge du G20 à Hambourg en Allemagne
Affrontements entre policiers et manifestants, le 7 juillet 2017, en marge du G20 à Hambourg en Allemagne ( Christof Stache / AFP )

Selon l'agence de presse allemande DPA, des confrontations entre forces de l'ordre et militants radicaux se sont aussi déroulées dans "plusieurs endroits" de ce quartier, l'un des bastions des radicaux d'extrême gauche où la police a là aussi engagé les canons à eau.

196 policiers ont été blessés depuis jeudi et 70 personnes ont été interpellées pour l'instant, dont 15 placées en garde à vue, a fait savoir la police.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

  IGE+XAO Société Anonyme au capital de 5 467 823,90 euros Siège social : 16 Boulevard Déodat de Séverac 31770 COLOMIERS 338 514 987 RCS Toulouse SIRET : 338 514 987 000…

Publié le 18/07/2018

Un marché porteur

Publié le 18/07/2018

CRH a annoncé la cession de son activité de distribution au Bénélux pour 510 millions d'euros. Les acheteurs sont Intergamma, un réseau néerlandais de franchise, ainsi qu'un investisseur…

Publié le 18/07/2018

Le titre reste confiné dans un canal baissier et coiffé par ses moyennes mobiles à 20 et 50 jours descendantes.Objectifs et niveau d'invalidation sur le turbo:1er objectif : 3,1 (5,80%).2nd…

Publié le 18/07/2018

Nokia gagne près de 4% à 5,1 euros dans le sillage d'Ericsson qui bondit de 9,7% à Stockholm après avoir dévoilé un bénéfice opérationnel inattendu au...