En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Frères tués par balles à la Grande Borne: deux hommes présentés à un juge

| AFP | 398 | Aucun vote sur cette news
Des policiers sur les lieux où deux frères ont été grièvement blessés dans la cité de la Grande Borne à Grigny, dans l'Essonne, le 5 octobre 2017
Des policiers sur les lieux où deux frères ont été grièvement blessés dans la cité de la Grande Borne à Grigny, dans l'Essonne, le 5 octobre 2017 ( Thomas Samson / AFP )

Deux hommes soupçonnés d'être impliqués dans la mort par balles de deux frères dans la cité de la Grande Borne, jeudi à Grigny (Essonne), ont été présentés à un juge en vue de leurs mises en examen, a indiqué samedi le procureur d'Évry.

Le parquet, qui a ouvert une information judiciaire pour assassinats, a requis le placement en détention provisoire des deux suspects, âgés de 20 et 22 ans, a précisé le procureur Éric Lallement dans un communiqué.

Le premier avait été interpellé sur place par la police, après avoir essuyé des coups donnés par un groupe de personnes à la suite des tirs. "Toute sa garde à vue s'est déroulée en milieu hospitalier", a souligné le procureur.

Le second avait pris la fuite pour se réfugier à Béziers (Hérault). Il s'est rendu à la police dès le vendredi et a été entendu en garde à vue par la police judiciaire de Montpellier.

Les suspects "ont reconnu être présents sur les lieux quelques minutes avant la commission du double assassinat, mais présentent des versions contradictoires sur le déroulement des faits", a rapporté M. Lallement.

Ni les circonstances ni les motivations des tirs n'ont été précisées par le parquet.

Les autopsies réalisées samedi ont confirmé que les victimes, âgées de 26 et 28 ans, avaient été touchées à la tête. Elles étaient connues des services de police, l'une pour des faits de "recel", "rébellion", "outrages", "vol" et "conduite sans permis", l'autre pour "vol", "violences", "détention de produits stupéfiants" et "conduite sans permis".

La Grande Borne - 11.000 habitants sur les 28.000 que compte Grigny - est considérée comme l'une des cités les plus difficiles d'Ile-de-France.

En lisière de la cité, le 8 octobre 2016, deux véhicules de police avaient été pris d'assaut par un groupe d'individus cagoulés et munis de 13 cocktails Molotov. Deux policiers avaient été gravement brûlés et deux autres plus légèrement.

Après cette attaque, qui avait eu un immense retentissement et déclenché une fronde inédite dans la police, le gouvernement avait renforcé les effectifs policiers en Essonne.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/06/2018

L'Opep et ses partenaires se réunissent vendredi et samedi à Vienne, en Autriche ( Ryad Kramdi / AFP/Archives )Les ministres de l'Opep sont convenus vendredi d'une hausse de la production de…

Publié le 22/06/2018

Xherdan Shaqiri met au tapis la défense de la Serbie en marquant le but de la victoire suisse, dans le groupe E du Mondial, à Kaliningrad, le 22 juin 2018 ( Patrick HERTZOG / AFP )Les "Kosovars"…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

L'ex députée du FN Marion Maréchal lors de l'inauguration de son Institut de sciences sociales, économiques et politiques à Lyon ( JEFF PACHOUD / AFP )L'Institut de sciences sociales,…

Publié le 22/06/2018

Les principaux marchés actions européens ont rebondi après six séances consécutives de baisse liées aux tensions commerciales. Le CAC 40 a gagné 1,34% à 5 387,38 points tandis que l'euro…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.