5 366.15 PTS
+0.48 %
5 364.00
+0.55 %
SBF 120 PTS
4 270.60
+0.45 %
DAX PTS
13 167.54
+0.83 %
Dowjones PTS
23 614.74
+0.79 %
6 376.07
+1.07 %
Nikkei PTS
22 416.48
+0.70 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Mayweather remporte le "combat de l'argent" face à McGregor

| AFP | 413 | Aucun vote sur cette news
Match entre Floyd Mayweather et Conor McGregor à Las Vegas le 26 août 2017
Match entre Floyd Mayweather et Conor McGregor à Las Vegas le 26 août 2017 ( Christian Petersen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

La logique a été respectée samedi à Las Vegas: la légende de la boxe Floyd Mayweather a dominé la star des arts martiaux mixtes (MMA) Conor McGregor, novice des rings, dans un combat aux retombées financières astronomiques.

A 40 ans, Mayweather est entré dans l'histoire de la boxe et du sport-business: il a signé face à McGregor sa 50e victoire en autant de combats, dépassant le légendaire Rocky Marciano (49 victoires), et il est en passe de devenir le premier milliardaire de son sport.

L'arbitre Robert Byrd et Floyd Mayweather Jr. après sa victoire à Las Vegas le 26 août 2017
L'arbitre Robert Byrd et Floyd Mayweather Jr. après sa victoire à Las Vegas le 26 août 2017 ( Christian Petersen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

Mais "Money" (argent) peut remercier McGregor: l'Irlandais qui n'avait jamais boxé à ce niveau en compétition, n'a pas été ridicule et, grâce à lui, les 20.000 spectateurs, dont un parterre de stars du sport (LeBron James, Mike Tyson) et du show-business (Jamie Fox, Jennifer Lopez, Bruce Willis) et le milliard de téléspectateur à travers le monde, en ont eu pour leur argent.

Pendant les quatre premières reprises, McGregor, ancien apprenti-plombier de Dublin devenu terreur des octogones de MMA, ce sport de combat où tous les coups -ou presque- sont permis, a fait souffrir Mayweather qui a fait son âge et a semblé sans réponses.

Floyd Mayweather
Floyd Mayweather ( Laurence CHU / AFP )

Mais "Money" a pris peu à peu l'ascendant et à partir de la 6e reprise a nettement dominé les débats, touchant au visage son adversaire quasiment à chacun de ses coups.

- 'Un sacré champion' -

Au bord de la rupture durant le 9e round, visiblement fatigué, McGregor a été arrêté par l'arbitre dans la reprise suivante après avoir encaissé deux violents crochets du gauche.

"Le combat a été arrêté trop tôt, je trouve, je n'étais pas touché, juste fatigué", a regretté McGregor qui n'a pas exclu de revenir sur un ring de boxe.

Match entre Floyd Mayweather et Conor McGregor à Las Vegas le 26 août 2017
Match entre Floyd Mayweather et Conor McGregor à Las Vegas le 26 août 2017 ( Christian Petersen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

Alors qu'ils avaient échangé insultes et provocations pour promouvoir leur combat, les deux boxeurs se sont chaleureusement félicités à l'issue du duel.

"Il a été bien meilleur que je ne le pensais, il a boxé en variant les angles, c'est un sacré champion, mais j'étais le meilleur ce soir", a insisté Mayweather, nettement en tête au pointage des trois juges arbitres lorsque le combat a été arrêté.

Match entre Floyd Mayweather et Conor McGregor à Las Vegas le 26 août 2017
Match entre Floyd Mayweather et Conor McGregor à Las Vegas le 26 août 2017 ( Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

"C'était mon dernier combat et j'ai bien choisi mon adversaire pour faire mes adieux", a souligné l'Américain en prévenant les éventuels prétendants: "je le dis à tous les jeunes gars qui voudraient me défier, ce n'est pas la peine, je suis à la retraite".

"J'ai eu ma chance, mais il a tellement d'expérience qu'il a su réagir et qu'il su changer de style, je comprends pourquoi il a gagné ses 50 combats chez les pros", a admis McGregor.

Mais McGregor et Mayweather avaient déjà gagné le gros lot, avant même de poser le pied sur le ring.

- McGregor meilleur que Pacquiao -

Conor McGregor
Conor McGregor ( Laurence CHU / AFP )

L'Irlandais, vainqueur de 21 de ses 24 combats de MMA, était assuré de toucher le plus gros chèque de sa carrière -70 millions au minimum, 100 ou 150 millions selon les prévisions les plus folles- tandis que Mayweather, sorti pour l'occasion de sa retraite dorée prise en 2015, pourrait empocher 250 millions de dollars !

A défaut de "combat du siècle", ses promoteurs ont mis sur pied le "Money Fight", littéralement le combat de l'argent, qui va battre tous les records.

Match entre Floyd Mayweather et Conor McGregor à Las Vegas le 26 août 2017
Match entre Floyd Mayweather et Conor McGregor à Las Vegas le 26 août 2017 ( Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

Pour être au bord du ring, certains riches spectateurs ont déboursé jusqu'à 102.000 dollars.

Les recettes, tirées des droits TV --99,99 dollars aux Etats-Unis pour suivre le combat à la télévision--, des contrats de sponsoring et de la billetterie (80 M USD, a révélé Mayweather dès la fin du combat), devraient dépasser les 700 millions de dollars générés en 2015 par le précédent "combat du siècle" entre Mayweather et Manny Pacquiao.

Les bookmakers aussi ont fait de belles affaires: jamais un combat de boxe n'aura suscité autant de paris avec des mises atteignant un million de dollars pour un gain final de 200.000 dollars.

Le ring à Las Vegas où Floyd Mayweather a remporté le combat contre Conor McGregor le 26 août 2017
Le ring à Las Vegas où Floyd Mayweather a remporté le combat contre Conor McGregor le 26 août 2017 ( Christian Petersen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

Souvent dénigré par les puristes depuis son officialisation en juin, le duel McGregor-Mayweather n'a pas viré à la farce ou à la mascarade annoncées.

McGregor a fait forte impression: il a asséné 30 coups de plus que ne l'avait fait le Philippin Manny Pacquiao face au même Mayweather dans un bien décevant "combat du siècle" en mai 2015.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

Le chiffre d'affaires du 3e trimestre de l'exercice 2017 d'ESI s'établit à 24,9 ME, en recul de 2,4% à taux constants par rapport à la même période...

Publié le 21/11/2017

Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2017, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 51 ME

Publié le 21/11/2017

Au troisième trimestre, ESI Group a réalisé un chiffre d'affaires de 24,9 millions d'euros en baisse de 2,4% à taux de change constant. L'effet de change sur la période est négatif à hauteur de…

Publié le 21/11/2017

Kerlink, spécialiste des réseaux et solutions dédiés à l’Internet des Objets (Internet of Things – IoT), annonce un partenariat avec Spark, leader des services numériques en…

Publié le 21/11/2017

AB Science a annoncé la publication de résultats précliniques avec le masitinib mettant en évidence une propriété de cette molécule phare de la biotech dans la lutte contre la résistance à…

CONTENUS SPONSORISÉS