En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 636.25 PTS
-0.65 %
5 636.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 447.36
-0.59 %
DAX PTS
12 633.60
-
Dow Jones PTS
26 770.20
-0.95 %
7 868.49
+0. %
1.116
-0.1 %

Féminicide au Havre: 800 personnes rassemblées

| AFP | 222 | 4 par 1 internautes
Rassemblement contre les féminicides et en mémoire de Johanna, une femme de 27 ans tuée lundi au Havre,  le 18 septembre 2019
Rassemblement contre les féminicides et en mémoire de Johanna, une femme de 27 ans tuée lundi au Havre, le 18 septembre 2019 ( LOU BENOIST / AFP )

Environ 800 personnes selon la police se sont rassemblées mercredi au Havre pour demander "justice" pour "Johanna" la femme de 27 ans tuée lundi dans cette ville par son conjoint devant ses enfants.

"Brisons le silence", "Stop aux féminicides", "Stop à la violence", pouvait-on lire sur des pancartes dans le cortège. Nombre de manifestants scandaient "Justice, Johanna", a constaté une photographe de l'AFP.

Sur les quelque 800 personnes qui se sont rassemblées devant la mairie, environ 600 ont défilé dans les rues du Havre, selon la police.

Le cortège était à 70% environ composé de femmes et d'enfants, selon la même source.

L'homme de 37 ans qui a poignardé cette femme devant leurs enfants de six, quatre et deux ans au sortir d'une grande surface, "devrait être déféré au parquet pour être mis en examen", avait annoncé le parquet du Havre mardi soir. Le procureur de la République du Havre n'était pas joignable dans l'immédiat mercredi.

Interpellé peu après les faits, l'homme, qui a porté 14 coups de couteaux à sa conjointe, a reconnu la matérialité des faits et dit avoir agi par crainte que la victime ne le prive de ses fils, avait précisé le parquet.

La mère de Johanna, femme victime d'un féminicide, lors d'un rassemblement contre les féminicides au Havre, le 18 septembre 2019
La mère de Johanna, femme victime d'un féminicide, lors d'un rassemblement contre les féminicides au Havre, le 18 septembre 2019 ( LOU BENOIST / AFP )

Le 11 août, la victime avait déjà porté plainte. La police était alors intervenue au domicile du couple, que "la jeune femme disait avoir quitté en passant par la fenêtre de l'appartement (...) ayant été menacée par son compagnon à l'aide d'un couteau ainsi que d'étouffement avec un sac en plastique". Le conjoint avait alors été interpellé puis relâché. "Dans cette première affaire, c'était parole contre parole", avait précisé le procureur François Gosselin.

La femme avait depuis quitté le domicile commun pour s'installer dans un foyer et "les enfants étaient pris en charge tour à tour par chacun des parents" dans l'attente d'un jugement sur leur garde.

C'est alors que la victime allait chercher ses enfants que son conjoint, sans condamnation judiciaire antérieure, l'a poignardée.

En 2018, le ministère de l'Intérieur avait recensé 121 féminicides.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2019

Clasquin, spécialiste de l'ingénierie en transport aérien et maritime et en logistique overseas, annonce l'intégration à compter du 1er octobre 2019...

Publié le 18/10/2019

Le chiffre d'affaires de Pharmasimple ressort à 14,3 millions d'euros en forte hausse de 64,4% par rapport à la même période de l'année dernière...

Publié le 18/10/2019

L'agence fédérale de l'aviation (FAA) américaine a accusé vendredi Boeing de lui avoir caché des documents importants liés à la certification du 737 MAX. Le titre Boeing chute à Wall Steet…

Publié le 18/10/2019

L'Assemblée Générale Extraordinaire de Dalet qui devait se tenir le 23 octobre 2019 à 14 heures a été reportée pour des raisons techniques...

Publié le 18/10/2019

Pharmasimple a récolté sur ce début d’année 2019 les premiers fruits de son plan de transformation entamée l’année dernière. Au premier semestre 2019, le chiffre d’affaires ressort ainsi…