En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 786.17 PTS
-
4 792.50
-
SBF 120 PTS
3 809.47
-
DAX PTS
10 891.79
-
Dowjones PTS
24 065.59
+0.65 %
6 669.64
+1.97 %
1.140
-0.03 %

Federer n'a "toujours pas arrêté de décision" pour la terre battue en 2019

| AFP | 111 | Aucun vote sur cette news
Le Suisse Roger Federer lors d'une séance d'entraînement en vue de l'Open d'Australie, le 13 janvier 2019 à Melbourne
Le Suisse Roger Federer lors d'une séance d'entraînement en vue de l'Open d'Australie, le 13 janvier 2019 à Melbourne ( PAUL CROCK / AFP )

Roger Federer, qui a volontairement fait l'impasse sur les deux dernières éditions de Roland-Garros, n'a "toujours pas arrêté de décision" quant à la saison sur terre battue, a-t-il déclaré dimanche à Melbourne, à la veille de l'Open d'Australie (14-27 janvier).

"Je n'ai pas changé ma préparation par rapport à la terre battue, j'ai fait une préparation normale. La question, c'était plus de voir comment réagirait mon corps après les vacances. Est-ce qu'il me permettrait de faire toutes les séances, de travailler aussi dur que je voulais ? J'ai pu le faire, j'ai même pu travailler un peu plus dur que ce que j'avais imaginé. J'en suis sorti fort", a expliqué le Suisse aux vingt couronnes record en Grand Chelem, double tenant du trophée à Melbourne.

"Je n'ai pas basé en quoi que ce soit ma préparation sur la terre battue. Je n'ai toujours pas arrêté de décision définitive à ce sujet. Ce que je peux dire, c'est que ma préparation s'est super bien passée. Ça s'est peut-être un petit peu vu déjà à la Hopman Cup", compétition par équipe mixte où il s'est imposé début janvier, a-t-il ajouté.

Début novembre à Bercy, Federer avait déclaré n'avoir "aucune idée" sur les chances du public français de le revoir à Paris à l'avenir.

"Son corps a pris la décision"

Le Suisse, qui a fêté ses 37 ans début août, n'a plus joué sur la terre battue parisienne depuis 2015. L'année suivante, il avait déclaré forfait, touché au dos. En 2017 et 2018, il avait choisi d'y renoncer pour ménager son corps et privilégier sa préparation pour Wimbledon.

Avant le coup d'envoi de l'Open d'Australie, Federer a aussi donné son sentiment sur l'annonce surprise de la retraite imminente d'Andy Murray, terrassé par sa hanche droite.

"Son corps a pris la décision malheureusement. J'étais déçu, triste et un peu choqué de savoir qu'on allait le perdre", a-t-il dit à propos du Britannique de 31 ans, ex-N.1 mondial.

"Il a gagné tout ce qu'il voulait gagner. C'est un coup dur mais (...) il peut être incroyablement fier de tout ce qu'il a accompli", a souligné le Suisse.

"On a grandi ensemble depuis les tournois juniors. Son anniversaire est une semaine avant le mien. (...) Bien sûr, le voir autant en difficultés et souffrir autant, c'est très triste et ça me fait mal en tant qu'ami de longue date, collègue et rival", a réagi à son tour le N.1 mondial Novak Djokovic.

Comme Murray contre l'Espagnol Roberto Bautista (23e), Federer entre en lice dès lundi à Melbourne, face à l'Ouzbek Denis Istomin (99e).

"Je joue du bon tennis. J'ai confiance dans le fait que mon adversaire devra probablement délivrer une bonne performance pour me battre, c'est toujours une pensée agréable", a-t-il expliqué.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2019

  JCDecaux remporte un nouveau contrat de mobilier urbain publicitaire analogique et digital pour 11 ans à Rotterdam     Paris, le 15 janvier 2019 - JCDecaux SA (Euronext…

Publié le 15/01/2019

Ce brevet renforce la propriété intellectuelle mondiale de Tedopi en immuno-oncologie...

Publié le 15/01/2019

Communiqué financier Tremblay-en-France, le 15 janvier 2019 Aéroports de Paris SA   Aéroports de Paris SA prend acte du refus d'homologation de ses tarifs de redevances…

Publié le 15/01/2019

Le groupe se prépare à accélérer son développement  et à déployer son offre pour l'Industrie 4.0   Paris, le 15 janvier 2019 - Lectra renforce son Comité…

Publié le 15/01/2019

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…