En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.25 PTS
-0.37 %
5 377.00
-0.35 %
SBF 120 PTS
4 303.60
-0.39 %
DAX PTS
12 548.57
-0.10 %
Dowjones PTS
25 039.24
-0.08 %
7 353.17
+0.04 %
1.171
-0.12 %

Transfert: Neymar espéré à Paris dans les heures à venir

| AFP | 991 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant vedette du Barça Neymar lors du match face au Real Madrid, le 29 juillet 2017 à Miami en Floride
L'attaquant vedette du Barça Neymar lors du match face au Real Madrid, le 29 juillet 2017 à Miami en Floride ( HECTOR RETAMAL / AFP/Archives )

Au lendemain de ses adieux à ses coéquipiers du Barça et après un aller-retour à Porto, le Brésilien Neymar pourrait arriver à Paris dans les prochaines heures, selon une source proche du dossier, et être présenté vendredi ou samedi aux médias et aux supporters du PSG.

La présentation du joueur par le club français aura lieu "sans doute ce week-end", a ainsi révélé Wagner Ribeiro, conseiller de Neymar, présent avec lui et son père à l'aéroport de Barcelone mercredi en début d'après-midi, avant le départ pour Porto.

Un calendrier validé par une source parisienne, qui fait état d'une arrivée attendue du joueur et de son entourage à la mi-journée, jeudi.

L'épilogue attendu d'un feuilleton qui dure depuis deux semaines semble donc proche: les 222 millions d'euros de clause libératoire du contrat du Brésilien avec le Barça devraient être réglés au club catalan. Une somme astronomique qui explose le record actuel des 105 millions d'euros, hors bonus, dépensés à l'été 2016 pour le transfert de Paul Pogba de la Juventus Turin à Manchester United.

Le jet privé de la star brésilienne, Neymar Jr, le dépose à l'aéroport de Porto, le 2 août 2017
Le jet privé de la star brésilienne, Neymar Jr, le dépose à l'aéroport de Porto, le 2 août 2017 ( MOVENOTICIAS / AFP )

"Nous allons payer la clause. A partir du moment où Neymar m'a donné le feu vert, le 1er août, je suis allé à Paris et j'en ai ramené une proposition du PSG pour payer la clause, ce qui sera fait dans les prochaines heures", avait ajouté Wagner Ribeiro.

Dans un communiqué, le Barça avait insisté peu avant sur le fait que la clause de cession "devrait être versée dans sa totalité".

La journée avait commencé avec les adieux du joueur à ses coéquipiers. "Neymar est venu s'entraîner comme prévu et a communiqué à ses coéquipiers qu'il s'en allait, a dit un porte-parole du club à l'AFP. L'entraîneur (Ernesto Valverde) lui a donné l'autorisation de ne pas s'entraîner et d'aller s'occuper de son avenir."

L'attaquant de 25 ans est resté une demi-heure au centre d'entraînement, se rendant d'abord dans le bureau de l'entraîneur pour lui notifier son départ, puis dans le vestiaire, où il a pris congé de ses coéquipiers un par un, selon le récit du quotidien catalan Sport, avant de se rendre à l'aéroport où l'attendait un vol privé pour Porto, ville où officiait encore récemment Antonio Henrique, le nouveau directeur sportif du PSG.

Selon certains médias, Neymar aurait passé là sa visite médicale avant de remettre le cap sur Barcelone, comme l'a constaté un photographe de l'AFP.

- "Tu me manqueras mec!" -

Un peu avant, l'icône Lionel Messi lui a adressé un message sur Instagram: "Cela a été un plaisir énorme de passer ces années avec toi, +amigo+ . Je te souhaite beaucoup de chance dans cette nouvelle étape de ta vie. A la revoyure", écrit-il.

Fiche sur l'attaquant brésilien Neymar, qui a fait ses adieux à ses coéquipiers du FC Barcelone et est annoncé au PSG
Fiche sur l'attaquant brésilien Neymar, qui a fait ses adieux à ses coéquipiers du FC Barcelone et est annoncé au PSG ( Vincent LEFAI / AFP )

"Merci mon frère. Tu me manqueras mec!", lui a répondu "NJR", avalisant ainsi lui-même son départ pour la première fois de manière détournée.

Le PSG a pour sa part donné dans le sous-entendu. Quand le latéral parisien Thomas Meunier a tweeté "Bon alors... ce scoop", le PSG lui a répondu avec le même symbole, puis en écrivant: "On attend encore un peu ?", avec le symbole d'un sablier accompagné de la mention "soon" (bientôt, en anglais).

Le feuilleton n'est cependant plus à un revirement près. La président de la Ligue espagnole, Javier Tebas, menace en effet de bloquer le transfert en refusant de percevoir l'argent de la clause de cession, qui doit être déposé à son siège pour que le joueur soit libéré de son contrat.

- "Dopage financier" -

"Nous n'acceptons pas cet argent d'un club comme le PSG qui (...) enfreint les normes et les lois" du fair-play financier (FPF), a-t-il lancé mercredi au quotidien sportif As.

Tebas accuse le club français de "dopage financier" en recevant "des injections économiques de pays qui offrent des joueurs à leurs supporters en les retirant à d'autres".

L'UEFA a pour sa part affirmé à l'AFP qu'elle étudierait les détails du transfert pour s'assurer que cela soit fait en accord avec le cadre du FPF.

L'arrivée de Neymar au Barça, en 2013, en provenance de Santos (club mythique de Pelé), avait déjà versé dans la polémique. Son transfert, dont le montant définitif n'est toujours pas clair, a fait l'objet de plusieurs enquêtes judiciaires.

Le club espagnol a été condamné pour avoir camouflé au fisc une partie des coûts de la transaction. Il doit affronter prochainement un nouveau procès pour escroquerie et corruption entre particuliers, durant lequel seront également jugés Neymar et son père, Neymar Sr.

Reste également une histoire de prime à régler: le Barça a gelé auprès d'un notaire une somme de 26 millions d'euros qui devait revenir au clan Neymar cet été aux termes de la prolongation de contrat signée l'année dernière, jusqu'en... 2021.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/07/2018

Des policiers de Toronto dans Danforth Street, sur la scène de la fusillade qui a fait deux morts, le 23 juillet 2018 ( Cole BURSTON / AFP )Deux personnes ont été tuées et douze autres…

Publié le 23/07/2018

Du 18 au 20 juillet 2018, Agritel a réalisé son sondage annuel auprès d'un large panel constitué des opérateurs de la filière blé pour établir l'estimation de la récolte française de blé…

Publié le 23/07/2018

DWS (ex-Deutsche AM) estime que le dollar pourrait maintenant marquer une pause face à l'euro après sa "course folle" des derniers mois. "Les marges de manœuvre se sont certainement amoindries pour…

Publié le 23/07/2018

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à Bruxelles, le 12 juillet 2018 ( Tatyana ZENKOVICH / POOL/AFP/Archives )Le président de la Commission européenne, Jean-Claude…

Publié le 23/07/2018

Après la zone euro, la Chine et la Fed en fin de semaine dernière, Donald Trump a trouvé une nouvelle cible en ce début de semaine : Amazon.com, dont l’action perd 0,98% à 1 796 dollars à Wall…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Programme de mobilier urbain publicitaire sur 20 ans

Publié le 23/07/2018

JCDecaux, choisi par la SOTRA, Société des Transports Abidjanais, pour un programme d'abribus publicitaires, s'implante en Côte d'Ivoire     Paris, le 23…

Publié le 23/07/2018

  Dans le cadre du programme de rachat d'actions annoncé le 9 août 2017, Ageas indique que 129.000 actions Ageas ont été achetées sur Euronext Bruxelles durant la…

Publié le 23/07/2018

Le titre en forte hausse avant le point semestriel

Publié le 23/07/2018

EDENREDLe spécialiste des services prépayés pour les salariés détaillera ses résultats du premier semestre.ERAMETLe groupe minier communiquera ses résultats du premier semestre.LVMHLe n°1…