En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 784.78 PTS
+0.65 %
4 791.5
+0.80 %
SBF 120 PTS
3 804.21
+0.74 %
DAX PTS
10 821.22
+0.75 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.00 %
1.140
+0.28 %

Faire le ménage et marcher pour aller au travail peut sauver des vies

| AFP | 359 | Aucun vote sur cette news
Une mort sur douze survenues dans une période de cinq ans pourrait être évitée grâce à 30 minutes d'activité physique quotidienne cinq jours par semaine, comme faire le ménage ou aller au travail à pied, selon une étude parue vendredi.
Une mort sur douze survenues dans une période de cinq ans pourrait être évitée grâce à 30 minutes d'activité physique quotidienne cinq jours par semaine, comme faire le ménage ou aller au travail à pied, selon une étude parue vendredi. ( FRED DUFOUR / AFP/Archives )

Plumeau et aspirateur bons pour la santé? Une mort sur douze survenues dans une période de cinq ans pourrait être évitée grâce à 30 minutes d'activité physique quotidienne cinq jours par semaine, comme faire le ménage ou aller au travail à pied, selon une étude parue vendredi.

"Une activité encore plus forte (750 minutes par semaine) est associée à une réduction (de la mortalité et des maladies cardiovasculaires, ndlr) encore plus importante, surtout pour ceux qui répartissent leur activité physique tout au long de la journée, grâce à leur mode de transport, leur type de travail ou leurs tâches ménagères", selon les auteurs de cette étude publiée par la revue The Lancet.

Cette étude, qui porte sur 130.000 personnes dans 17 pays, "confirme à une échelle globale que l'activité physique est associé à un risque moindre de mortalité et de maladies cardiovasculaires", selon les auteurs de ces travaux.

Selon eux, ce constat s'applique indépendamment du pays des participants, du type d'activité physique ou du fait qu'elle soit faite dans le cadre de loisirs ou de la vie quotidienne.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande au moins 150 minutes hebdomadaires d'activité physique "d'intensité modérée" (75 minutes si elle est "d'intensité soutenue").

Selon les auteurs de l'étude, près d'un quart de la population mondiale n'atteint pas ces objectifs.

Ces travaux montrent que "marcher 30 minutes la plupart des jours de la semaine représente un bénéfice substantiel", selon l'auteur principal de l'étude, Scott Lear, de l'Université canadienne Simon-Fraser.

L'étude concernait des personnes âgées de 35 à 70 ans venant de zones urbaines et rurales de pays riches et défavorisés. Les participants ont été suivis durant près de sept ans.

"Sur les 106.970 personnes qui remplissaient les conditions en termes d'activité physique, 3,8% étaient touchés par des maladies cardiovasculaires. Cette proportion montait à 5,1% chez ceux dont l'activité physique était insuffisante", note l'étude.

"Le risque de mortalité était également supérieur chez ceux qui n'atteignaient pas les niveaux recommandés d'activité physique, à 6,4% contre 4,2% pour les autres", poursuivent les auteurs de ces travaux.

La forme la plus commune d'activité physique observée était celle qui relevait de la vie quotidienne: transport, travail, tâches ménagères.

Les précédentes études sur le sujet s'étaient surtout intéressées à des pays à hauts revenus, soulignent les auteurs de l'étude.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Le vaccin Dengvaxia® est approuvé en Europe pour la prévention de la dengue   Paris, France - Le 19 décembre 2018 - La Commission européenne a délivré une…

Publié le 19/12/2018

Plus forte baisse du SBF 120, Natixis perd 6,87% à 4,147 euros au lendemain d’un profit warning, dont l’impact a été amorti par la confirmation du versement d’un dividende exceptionnel de 1,5…

Publié le 19/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/12/2018

Alors que le constructeur français a dernièrement demandé à son partenaire la tenue d'une assemblée générale extraordinaire des actionnaires afin de discuter de la gouvernance et d'autres…

Publié le 19/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est orienté à la hausse, soutenu par une oblique haussière depuis la mi-octobre. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50…