En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 029.72 PTS
-0.54 %
6 019.00
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 769.97
-0.5 %
DAX PTS
13 579.33
-0.62 %
Dow Jones PTS
28 992.41
-0.78 %
9 446.69
-1.88 %

Faire du théâtre à 20 ans à Bamako

| AFP | 186 | Aucun vote sur cette news
Une comédienne malienne dans la pièce
Une comédienne malienne dans la pièce "Je venais de défier le ciel", de Jean-Marie Ambroise Traoré, durant le festival de théâtre Les Praticables, à Bamako, le 16 décembre 2019 ( MICHELE CATTANI / AFP )

Awa Bagayogo ne cache pas sa joie de pouvoir jouer devant un public: cela n'arrive pas si souvent à Bamako. Dans la capitale d'un Mali en guerre, faire du théâtre relève encore du sacerdoce pour des jeunes à la parole facile.

Tout est une histoire de "passion", répète à l'envi la comédienne de 23 ans, diplôme d'art dramatique en poche et de l'ambition plein la tête. "J'ai commencé après avoir regardé des films à la télévision. C'est les acteurs de cinéma, ceux qui incarnent un rôle, que j'aimais", explique-t-elle à l'AFP avec un large sourire, une fois les spectateurs partis.

Elle avait 15 ans, c'était dans les années 2010, quand elle a attrapé le virus de la comédie. Durant ces mêmes années, la guerre s'est emparée du Mali, sous le feu de groupes indépendantistes du nord du pays, puis de jihadistes. Et la violence a essaimé jusque dans le centre du Mali et les pays voisins, Niger et Burkina Faso en tête.

Mais à Bamako, capitale peu touchée par la violence, une dizaine d'étudiants continuent de recevoir chaque année leur diplôme d'art dramatique. Deux écoles existent: l'Institut national des Arts de Bamako (INA, un centre d'apprentissage culturel de niveau licence), et le Conservatoire des Arts, de niveau master.

Un comédien malien annonce l'ouverture du festival de théâtre Les Praticables dans les rues de Bamako, le 16 décembre 2019
Un comédien malien annonce l'ouverture du festival de théâtre Les Praticables dans les rues de Bamako, le 16 décembre 2019 ( MICHELE CATTANI / AFP )

Elles sont un passage obligé pour les prétendants aux arts de la scène. "Il y a beaucoup de problèmes, mais on est ensemble, comme une famille", dit Awa, assise au milieu des neuf autres comédiens qui ont joué avec elle ce soir-là. Elle a quatre ans de théâtre au compteur, et ne compte pas s'arrêter malgré les mille difficultés.

Vaincre les préjugés

La première d'entre elles est le regard des autres. "Les familles s'y opposent. Le théâtre a toujours été de la +connerie+ pour nos parents, les comédiens ne sont pas respectés, beaucoup pensent qu'ils sont des voyous", résume Aly Badra Dembélé, 20 ans. Dans une société aux nombreuses normes, le comédien est peu reconnu.

Un des camarades d'Aly à l'INA en paie le prix fort: ses parents ont refusé plusieurs années qu'il prenne la voie de la scène, jugeant les débouchés "dégradants". Et son oncle, qui l'héberge à Bamako, ne lui parle plus. "Alors on se serre les coudes, on s'entraide, on est là pour lui", raconte un de ses amis.

"Quand on opte pour un métier comme ça ici, il faut se donner à fond, sinon ça ne sert à rien", assure Aly, un bonnet rouge vissé sur la tête.

Des comédiens maliens défilent à Bamako pour annoncer l'ouverture du festival de théâtre
Des comédiens maliens défilent à Bamako pour annoncer l'ouverture du festival de théâtre "Les Praticables" à Bamako, le 16 décembre 2019 ( MICHELE CATTANI / AFP )

D'autres comédiens tempèrent: "La motivation, c'est bien, mais si tu n'as pas le réseau pour intégrer une compagnie, si tu n'as pas les bons parents ou les bons cousins, c'est compliqué". Au théâtre comme dans beaucoup de secteurs au Mali, le clientélisme est roi.

Tous font des petits boulots à côté pour vivre: de la maçonnerie, un stage à la douane... "On doit manger. Si on veut faire du théâtre, il faut le pouvoir", souligne Aly.

Dans une boîte de nuit

Etudiants - sauf une, autodidacte -, les dix jeunes comédiens ont écrit et joué une pièce sur "l'aventure", la périlleuse migration vers l'Europe qui fait rêver des milliers de jeunes africains, faute d'opportunités ou pour fuir les violences.

Cette pièce, jouée dans une ancienne boîte de nuit à ciel ouvert, a été programmée en décembre dans le cadre du festival "Les Praticables", l'un des seuls événements de théâtre au Mali.

"On a imaginé (le festival) en prenant en compte le contexte du Mali: on n'a pas de salle, pas d'aide à la création, on manque de formation, et donc les événements se passent souvent dehors, dans les cours" des maisons, explique Lamine Diarra, le directeur des Praticables.

Des comédiens maliens repètent la pièce
Des comédiens maliens repètent la pièce "La traversée de la mort" durant le festival de théâtre "Les Praticables" à Bamako, le 14 décembre 2019 ( MICHELE CATTANI / AFP )

Si la scène a toujours été prolifique au Mali - le théâtre est un des piliers de la culture bambara -, elle a progressivement changé de visage. D'un théâtre récréatif et rituel, les représentations sont devenues "utiles": financées par des organisations internationales, des ONG ou l'Etat, elles visent à éveiller les consciences sur des questions de société.

Ce théâtre "nous permet de jouer et de tourner un peu, j'ai pu aller à Sikasso (sud)", raconte Aly, même si les modèles de ces jeunes comédiens restent Shakespeare et le kotèba, le théâtre traditionnel.

Depuis le début de la guerre, la mobilité s'est réduite comme peau de chagrin : le nord du Mali, comme une large partie du Burkina Faso, où combattent jihadistes et groupes armés, sont des zones qui échappent à l'autorité de l'Etat.

"Mais on a envie de raconter nos vies, nos vies de jeunes. Il faut qu'on arrive à mettre en scène ce qu'on pense", estime Awa Bagayogo, qui se voit "très loin dans 10 ans". "Pas forcément loin géographiquement, mais dans la mentalité, dans la façon dont on voit le théâtre au Mali".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 21/02/2020

Séance de questions au gouvernement, le 11 février 2020 à l'Assemblée nationale, à Paris ( Philippe LOPEZ / AFP/Archives )Débats enlisés, astuces de procédure usées à plein par les…

Publié le 21/02/2020

Une jeune Syrien porte une pancarte avec une caricature représentant les présidents russe Vladimir Poutine et syrien Bachar al-Assad, lors d'une manifestation le 21 février à Idleb, dans le…

Publié le 21/02/2020

Anthony Bouthier, balle en main, lors d'une séance d'entraînement au Stade de France, le 8 février 2020, est pressenti à l'arrière contre le Pays de Galles ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )Dix…

Publié le 21/02/2020

La menace coronavirus continue à planer au-dessus de la planète finance...

Publié le 21/02/2020

Dropbox (+23,38% à 23,12 dollars) fait mentir son nom en échappant à la baisse du marché américain. Le service de stockage et de partage de fichiers en ligne est dopé par des résultats et des…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2020

Une petite erreur s'est glissée dans le titre de notre dépêche précédente à propos de Mediawan. Mediawan a nommé Victoire Grux et non Victoria Grux au poste de directrice de la…

Publié le 21/02/2020

DLSI Groupe a publié un chiffre d'affaires consolidé 2019 en hausse de 1,8% à 234,4 millions d'euros. Le spécialiste des prestations de travail temporaire précise dans son communiqué que…

Publié le 21/02/2020

L'international progresse de 8,7% sur l'exercice

Publié le 21/02/2020

IMPLANETLe spécialiste des implants vertébraux et des implants chirurgicaux du genou publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsYMAGISLe spécialiste des technologies numériques pour l'industrie…

Publié le 21/02/2020

DBV Technologies vient d'annoncer que la FDA avait indiqué que la réunion du Comité Consultatif sur les produits allergènes se tiendra le 15 mai 2020 pour discuter de la demande de licence de…