En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 309.90 PTS
-3.38 %
5 334.50
-2.89 %
SBF 120 PTS
4 215.94
-3.37 %
DAX PTS
11 890.35
-3.86 %
Dow Jones PTS
25 409.36
-1.39 %
8 461.83
+0.3 %

Fair play financier: exclu des Coupes d'Europe pour deux ans, Manchester City reste combatif

| AFP | 251 | Aucun vote sur cette news
L'entraîneur de Manchester City Pep Guardiola lors du match de Ligue des champions contre Dinamo Zagreb, le 11 décembre 2019 à Zagreb
L'entraîneur de Manchester City Pep Guardiola lors du match de Ligue des champions contre Dinamo Zagreb, le 11 décembre 2019 à Zagreb ( Denis LOVROVIC / AFP/Archives )

L'UEFA a frappé fort: la gendarme financier de l'instance européenne a exclu vendredi Manchester City des Coupes d’Europe pour les deux prochaines saisons pour avoir enfreint les règles du fair-play financier, mais le champion d'Angleterre en titre compte bien riposter.

Actuellement 2e de la Premier League et qualifié pour les 8e de finale de la Ligue des champions, où il affrontera le Real Madrid, le club a également écopé d'une amende de 30 millions d'euros.

Moins d'un quart d'heure après l'annonce de la sanction, le club a dégainé un communiqué aussi offensif que le jeu de son équipe pour annoncer qu'il allait faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Un appel qui "n'est pas nécessairement suspensif mais la demande peut être faite", a souligné une source au sein de l'UEFA à l'AFP.

"Manchester City est déçu mais pas surpris par l'annonce faite aujourd'hui" par la chambre de jugement de la Commission de contrôle financier des clubs (ICFC), a commenté le club sur un ton plein de défiance.

L'ICFC reproche au club entraîné par Pep Guardiola de s'être rendu coupable de "graves violations" des règles du fair-play financier (FPF), qui interdit à un club engagé en compétition européenne de dépenser plus que ce qu'il ne gagne et encadre étroitement les injections de capitaux de la part des propriétaires.

Le milieu de Manchester City Raheem Sterling (c) vient de marquer contre l'Atalanta Bergame en Ligue des champions, le 22 octobre 2019 à Manchester
Le milieu de Manchester City Raheem Sterling (c) vient de marquer contre l'Atalanta Bergame en Ligue des champions, le 22 octobre 2019 à Manchester ( Paul ELLIS / AFP/Archives )

Plus précisément, le club, propriété d'un membre de la famille régnante d'Abou Dhabi, est sanctionné pour avoir "surévalué les revenus issus des contrats de sponsoring, dans ses comptes portant sur la période 2012-2016.

De ce fait, City est "exclu des compétitions européennes pour les saisons 2020/21 et 2021/22", a décidé l'UEFA.

Dans sa réaction, le double champion d'Angleterre en titre a tiré à boulets rouges sur la procédure et ceux qui l'ont menée.

"Procédure biaisée"

"Pour dire les choses simplement, c'est une affaire lancée par l'UEFA, (qui a conduit à) une enquête menée par l'UEFA et jugée par l'UEFA", a résumé City.

Le manager espagnol de Manchester City Pep Guardiola au milieu de ses joueurs avec le trophée de champion d'Angleterre, le 12 mai 2019 à Brighton
Le manager espagnol de Manchester City Pep Guardiola au milieu de ses joueurs avec le trophée de champion d'Angleterre, le 12 mai 2019 à Brighton ( Glyn KIRK / AFP/Archives )

L'enquêteur en chef de l'ICFC, l'ancien Premier ministre belge Yves Leterme, même s'il n'est pas directement nommé, est aussi visé par le club.

"En décembre 2018, le chef enquêteur de l'UEFA avait publiquement annoncé l'issue et la sanction qu'il comptait prononcer à l'encontre de Manchester City, avant même qu'aucune enquête n'ait débuté", a déploré le club.

"La procédure UEFA qui s'en est suivie, biaisée et qui a constamment fuité (dans la presse), ne laissait que peu de doutes sur le résultat", a-t-il ajouté.

En mai, plusieurs médias avaient effectivement rapporté que M. Leterme recommandait une suspension de la Ligue des champions dans un rapport transmis à la chambre de jugement.

"Maintenant que cette procédure biaisée est terminé, le club va chercher à obtenir un jugement impartial aussi rapidement que possible et va, dans ce sens et dans un premier temps, entamer une démarche auprès du Tribunal arbitral du Sport dans les meilleurs délais", a conclu City qui estime avoir "un vaste ensemble de preuves irréfutables pour appuyer (sa) position".

Le point de départ de l'enquête ouverte par l'UEFA avait été les Football Leaks, une enquête réalisée par un consortium de journaux européens, qui avait révélé le recours par le club mancunien à des contrats de sponsoring surévalués et à des contrats détournés pour alléger sa masse salariale.

Manchester City s'était déjà vu infliger une amende de 60 millions d'euros, dont 20 millions ferme, en 2014, pour avoir enfreint les règles du FPF.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/02/2020

Une erreur s'est malencontreusement glissée dans notre précédente dépêche. Les revenus 2019 sont de 68 000 et non 63 000 euros. Suit une version corrigée de l'article. Nanobiotix a publié un…

Publié le 28/02/2020

Nanobiotix a publié un chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2019 de 20 000 euros. Les revenus 2019 du spécialiste de la nanomédecine sont de 63 000 euros. La position de trésorerie au 31…

Publié le 28/02/2020

Unibel a publié un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros pour l'exercice 2019, en croissance de 2,8%, ou +1% en croissance organique. Selon le groupe, celle-ci aurait été de +2% hors impact…

Publié le 28/02/2020

A la suite de ses récentes publications, le groupe Renault souhaite préciser que le plan d’optimisation, mentionné lors de la publication des résultats annuels 2019, et ayant pour ambition de…

Publié le 28/02/2020

Iliad S.A. annonce avoir finalisé vendredi, conformément à l’accord annoncé le 3 septembre dernier, la mise en œuvre de son partenariat stratégique avec InfraVia (fonds d’infrastructure…