En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 610.05 PTS
-0.08 %
5 611.00
-0.05 %
SBF 120 PTS
4 422.18
-0.04 %
DAX PTS
12 429.72
-0.01 %
Dowjones PTS
27 335.63
-0.09 %
7 927.08
+0.00 %
1.121
+0.01 %

F1: victoire de Hamilton, doublé des Mercedes au GP de France

| AFP | 180 | Aucun vote sur cette news
Le Britannique Lewis Hamilton remporte le GP de France de F1 le 23 juin 2019
Le Britannique Lewis Hamilton remporte le GP de France de F1 le 23 juin 2019 ( GERARD JULIEN / AFP )

Lewis Hamilton a remporté dimanche le Grand Prix de France de F1 devant son coéquipier Valtteri Bottas, les Mercedes confirmant leur domination totale sur le championnat du monde dont elles ont remporté toutes les épreuves depuis le début de la saison.

Il s'agit de la 79e victoire d'Hamilton depuis le début de sa carrière et la 6e cette saison, contre deux à Bottas, les Mercedes signant leur 6e doublé. Elle lui permet d'augmenter son avance sur son coéquipier au classement provisoire du championnat du monde.

Les deux pilotes Mercedes ont devancé Charles Leclerc (Ferrari) et Max Verstappen (Red Bull), les quatre premiers sur la grille de départ terminant donc dans cet ordre à l'arrivée.

Hamilton a mené la course de bout en bout après avoir contenu facilement les tentatives de Bottas de le dépasser au départ. Il s'est cependant plaint après l'arrivée de "bulles" sur ses pneus, du temps chaud et d'une piste bosselée, non sans constater qu'il connaissait "le meilleur début de saison et de championnat" alors qu'il reste encore 13 courses à disputer.

"Lewis n'est pas imbattable" s'est borné à espérer Valtteri Bottas à l'issue de la course. Le pilote finlandais, qui court toujours après une couronne mondiale, a réussi à s'accrocher à son quintuple champion du monde de coéquipier dans les premières épreuves de la saison mais marque dorénavant clairement le pas.

Seul "événement" d'une course peu passionnante, un plot bordant la piste est devenu baladeur mais a rapidement été ramassé par un commissaire de piste sans perturber davantage le déroulement de l'épreuve.

"Mercedes trop rapides"

Charles Leclerc est aussi arrivé à menacer Bottas en difficulté avec ses pneus dans les derniers tours de la course mais sans parvenir à le dépasser.

"Je suis heureux d'être sur le podium", a souligné le pilote monégasque. "C'était très serré pour la deuxième place mais les Mercedes étaient juste trop rapides", a-t-il ajouté.

Le Britannique Lewis Hamilton (c) vainqueur du GP de France de F1 le 23 juin 2019
Le Britannique Lewis Hamilton (c) vainqueur du GP de France de F1 le 23 juin 2019 ( GERARD JULIEN / AFP )

Hamilton s'est même permis de battre le record du tour à plusieurs reprises pendant la course mais c'est toutefois Sebastian Vettel (Ferrari), arrivé 5e, qui est parvenu à tourner le plus vite en fin de course grâce à un arrêt au stand pour chausser des pneus neufs. Il empoche ainsi le point supplémentaire accordé depuis cette saison à l'homme le plus rapide en piste pendant la course.

Une lutte animée s'est livrée entre Daniel Ricciardo (Renault), Lando Norris (McLaren), Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) et Nico Hülkenberg (Renault) pour la 7e place et s'est finalement terminée à l'avantage du pilote australien. C'est l'autre pilote McLaren, Carlos Sainz Jr, qui a terminé 6e confirmant le retour en forme des monoplaces de l'écurie britannique, propulsée par un moteur Renault.

Le Français Pierre Gasly (Red Bull Honda) a terminé seulement 11e alors que Romain Grosjean (Haas) a dû abandonner après une course anonyme.

La deuxième édition du GP de France depuis le retour l'an dernier de cette épreuve au calendrier du championnat du monde de F1 s'est déroulée devant un public relativement nombreux mais moins dense que l'an passé. La précédente édition avait été marquée par d'importants embouteillages, pendant les trois jours du Grand Prix, qui ne se sont pas reproduits cette année.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2019

Yves Lépine, DG du groupe, cède des titres

Publié le 17/07/2019

EOS Imaging a réalisé au deuxième trimestre 2019 un chiffre d'affaires de 3,42 millions d'euros, dont 0,72 million de ventes d'équipements, correspondant à deux unités parmi les commandes 2019.…

Publié le 17/07/2019

Swatch s'adjuge près de 5% à Zurich après une publication semestrielle assez solide malgré les turbulences politiques à Hong Kong et une base de...

Publié le 17/07/2019

La Foncière Verte annonce le succès d'une nouvelle émission obligataire d'un montant de 85 millions d'euros portant intérêt au taux de 4,5 % et venant à échéance le 18 juillet 2025. Les…

Publié le 17/07/2019

L'équipe de recherche & développement d'OSE Immunotherapeutics a publié pour la première fois dans l’American Journal of Transplantation. Cet article porte sur des travaux menés sur SIRPα, un…