En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 407.59 PTS
+0.26 %
5 404.5
+0.20 %
SBF 120 PTS
4 334.69
+0.18 %
DAX PTS
12 220.73
+0.01 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
+0.00 %
1.170
+0.21 %

Évacuation du campement de migrants de Grande-Synthe

| AFP | 144 | Aucun vote sur cette news
Grande-Synthe
Grande-Synthe ( Vincent LEFAI / AFP )

L'évacuation du campement de migrants de Grande-Synthe (Nord) près de Dunkerque, où vivent environ 500 personnes selon les autorités, a débuté vers 07h30 jeudi, a-t-on appris auprès de la préfecture du Nord.

"Il s'agit d'une opération de mise à l'abri et qui est l'exécution d'une décision du TGI de Dunkerque du 7 juin 2018", a déclaré à l'AFP le sous-préfet de Dunkerque Eric Etienne.

L'opération se déroulait dans le calme, a précisé la même source. Sur place étaient présents une vingtaine de membres de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii), environ 200 forces de l'ordre ainsi qu'une vingtaine de sapeurs pompiers et du personnel de la protection civile.

Les migrants qui souhaitent faire une demande d'asile vont être orientés vers des Centres d'accueil et d'examen des situations (CAES).

Les autres, "qui ne s'inscrivent pas dans une démarche d'intégration sur le territoire national", seront "orientés vers les forces de police pour vérification des situations, notamment les majeurs isolés", a précisé le sous-préfet. Il a en outre rappelé la politique de l'Etat d'éviter la constitution de "nouveaux points de fixation" devenant ensuite "des bidonvilles" sur le littoral de la mer du Nord.

Le camp de migrants de Grande-Synthe, où des opérations d'évacuation sont relativement fréquentes, est constitué à 95% de Kurdes irakiens, d'après les estimations des autorités.

La municipalité écologiste de Grande-Synthe estime elle à 800 le nombre de migrants présents sur la commune, qui se trouvent dans le Nord dans l'espoir de gagner l'Angleterre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le Bélier a vu son bénéfice net bondir de 124% à 16 millions d'euros, grâce notamment à des prélèvements fiscaux moins lourds. Le résultat opérationnel des activités de l'équipementier…

Publié le 20/09/2018

Creusement des pertes semestrielles

Publié le 20/09/2018

Ça se précise pour Aston Martin...

Publié le 20/09/2018

Bel a lancé un projet de nouvelle organisation pour adapter et simplifier ses modes de fonctionnement et ses organisations, en particulier au niveau...

Publié le 20/09/2018

Recylex a pris acte du jugement rendu le 18 septembre 2018 par le Tribunal de Grande Instance de Béthune l'ayant déboutée de son action en responsabilité initiée à l'encontre des liquidateurs de…