5 392.75 PTS
+0.59 %
5 389.00
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 305.29
+0.53 %
DAX PTS
13 063.55
+0.53 %
Dowjones PTS
22 997.44
+0.00 %
6 122.61
+0.00 %
Nikkei PTS
21 363.05
+0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Europa League: Videoton, terminus pour un Bordeaux petit cru

| AFP | 104 | Aucun vote sur cette news
L'entraîneur des Girondins de Bordeaux Jocelyn Gourvennec lors du match face à Guingamp en Coupe de la Ligue, le 27 juillet 2017 à Bordeaux
L'entraîneur des Girondins de Bordeaux Jocelyn Gourvennec lors du match face à Guingamp en Coupe de la Ligue, le 27 juillet 2017 à Bordeaux ( NICOLAS TUCAT / AFP/Archives )

Cruelle désillusion. Les Girondins de Bordeaux, vainqueurs à l'aller (2-1), n'ont pas pu conserver leur avantage, jeudi, au match retour du troisième tour préliminaire de l'Europa League, battus par les Hongrois de Videoton (1-0), une défaite synonyme d'élimination.

Un but du défenseur cap-verdien Stopira (45e+5), au sortir d'un cafouillage de la défense bordelaise, aura suffit aux Hongrois pour valider leur ticket pour les barrages.

Jamais véritablement entrés dans le match, les Bordelais ont failli perdre leur maigre avantage dès les premières minutes. Heureusement, le club au scapulaire a pu compter sur la maladresse de Marko Scepovic (1e) et d'Attila Fiola (4e) puis la bonne sortie de Benoît Costil (3e).

Mais c'est de part et d'autre de la mi-temps que la différence s'est faite: d'abord après cinq minutes d'arrêts de jeu en première période quand Stopira se démarque de Gaëtan Laborde pour placer une tête décisive, puis au retour des vestiaires quand Youssouf Sabaly écope d'un deuxième avertissement pour un tacle en retard sur Asmir Suljic (46e), synonyme de carton rouge.

En deux minutes, l'affaire est pliée. Et même l'entrée en jeu d'Alexandre Mendy, à la place d'un Valentin Vada transparent, n'a rien changé.

Les Hongrois ont d'ailleurs continué à avoir les meilleures occasions par Roland Szolnoki (45e+2), Danko Lazovic (47e) ou Ezekiel Henty (49e, 67e).

Après le match aller, les hommes de Jocelyn Gourvennec pouvaient nourrir des regrets au regard du nombre d'occasions qu'ils se sont créées. Mais, 90 minutes plus tard, même face à une équipe de Videoton réduite à dix après l'exclusion Jozsef Varga (69e), ils auront surtout à coeur d'oublier qu'ils n'ont pas cadré une seule frappe.

Résultat, à quelques encablures du coup d'envoi de la Ligue 1, dimanche à Angers, les Bordelais n'ont déjà plus que trois compétitions à jouer (championnat de France, Coupe de la Ligue, Coupe de France).

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2017

Carrefour Brésil, introduite en Bourse il y a quelques mois, a fait état d'une hausse de 5,5% de ses ventes au troisième trimestre, à 12,2 milliards de reais, quelques heures avant que sa…

Publié le 18/10/2017

La société évolue sur des sommets, tout près des 115 euros...

Publié le 18/10/2017

JPMorgan Chase & Co a annoncé le rachat du système de paiement en ligne WePay, principalement destiné aux PME. Si la banque américaine n’a pas dévoilé le prix payé pour cette fintech, une…

Publié le 18/10/2017

Franchissement de seuil...

Publié le 18/10/2017

L'offre court jusqu'au 8 novembre...

CONTENUS SPONSORISÉS