En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.44 PTS
-0.36 %
5 413.50
-0.29 %
SBF 120 PTS
4 336.76
-0.23 %
DAX PTS
12 578.90
+0.30 %
Dowjones PTS
25 030.54
+0.04 %
7 380.88
+0.07 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Europa League: le duo Balotelli-Seri offre un printemps européen à Nice

| AFP | 317 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant de Nice Mario Balotelli félicité par ses coéquipiers après un but contre Zulte Warengem, le 23 novembre 2017 à l'Allianz Riviera
L'attaquant de Nice Mario Balotelli félicité par ses coéquipiers après un but contre Zulte Warengem, le 23 novembre 2017 à l'Allianz Riviera ( VALERY HACHE / AFP )

Un Balotelli inspiré, auteur d'un doublé contre les Belges de Zulte Waregem (3-1) jeudi soir et un Seri retrouvé, ont offert à l'OGC Nice une qualification méritée pour les 16e de la Ligue Europa.

En grande difficulté en championnat, où le club flirte avec la zone de relégation, Nice s'est offert une bouffée d'oxygène avec cette qualification en Ligue Europa. Leur 9e match européen de la saison vient en effet récompenser les Azuréens des efforts fournis depuis le 26 juillet (1-1 à l'Allianz Riviera contre l'Ajax Amsterdam).

Pour passer, Nice, six points au compteur et deux d'avance sur son adversaire avant la rencontre, ne devait donc pas perdre. Le Gym n'a pas perdu. Mieux, le Gym a battu Zulte Waregem grâce à un Super Mario Balotelli et au retour de sa plaque tournante Jean-Michaël Seri.

Pour le Gym, cette qualification est un véritable exploit. La dernière performance de cet ordre sur la scène européenne remonte à la saison 1973-1974 en Coupe de l'UEFA (8e de finale contre Cologne), et, plus près de nous, à la saison 1997-1998 en Coupe des Coupes (8e de finale contre le Slavia Prague). Une éternité...

Balotelli a mis d'entrée son équipe dans les meilleures dispositions. Sur une ouverture de Souquet, il devançait le gardien belge Bostyn, sorti de façon aventureuse. L'arbitre ordonnait un pénalty, que l'attaquant transalpin transformait d'un contre-pied parfait (1-0, 5).

Adrien Tameze (c) félicité par ses coéquipiers niçois pour son but face à Zulte Waregem, le 23 novembre 2017 à l'Allianz Riviera
Adrien Tameze (c) félicité par ses coéquipiers niçois pour son but face à Zulte Waregem, le 23 novembre 2017 à l'Allianz Riviera ( VALERY HACHE / AFP )

Les hommes de Lucien Favre, libérés, poursuivaient leur domination. Un centre-tir d'Alassane Plea, servi par Balotelli, ne trouvait pas preneur (9). Puis une volée de Patrick Burner était repoussée par Bostyn (13).

Le Gym passait le quart d'heure suivant, pourtant bien compliqué, sans dommage. Une main de Maxime Lemarchand dans sa surface n'était pas sifflée (14). Puis, Walter Benitez -désormais plus qu'un intérim de Yoan Cardinale dans les buts niçois- suppléait bien Dante (24).

Vint alors la passe qui éclaira la soirée niçoise: celle aveugle de Seri pour Plea, lequel centrait pour Balotelli. Plus prompt que la défense adverse, l'Italien inscrivait son 4e but de la compétition (2-0, 31).

Avec le Gym de la saison dernière, le match aurait été plié. Pas cette saison. Si Benitez se montrait à son avantage après la pause (53, 57), il ne pouvait rien sur le bijou de coup-franc du Danois Hamalainen, qui réduisait le score de 30 mètres (2-1, 80).

La crainte des derniers mauvais résultats ressurgissait. Jusqu'à ce que le jeune entrant Adrien Tameze rassure tout le monde d'une superbe frappe en lucarne (3-1, 86).

Tout un club pouvait souffler et savourer en communion le moment présent. Avant de devoir se replonger très vite dans le quotidien et la délicate réception de Lyon dimanche prochain en L1.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

"Immersion en pleine nature"...

Publié le 16/07/2018

Activité toujours en berne

Publié le 16/07/2018

Belle histoire...

Publié le 16/07/2018

Blockchain Game Summit...

Publié le 16/07/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévue par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…