5 427.19 PTS
+0.75 %
5 421.5
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 324.77
+0.69 %
DAX PTS
13 183.53
+0.46 %
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
-0.16 %
Nikkei PTS
22 866.17
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Europa League: Nice convaincant, pas Lyon ni Marseille

| AFP | 122 | 4 par 1 internautes
Les Niçois se congratulent après un but contre le Vitesse Arnhem, le 28 septembre 2017 à l'Allianz Riviera
Les Niçois se congratulent après un but contre le Vitesse Arnhem, le 28 septembre 2017 à l'Allianz Riviera ( BORIS HORVAT / AFP )

Nice s'est offert un joli succès contre les Néerlandais de Vitesse Arnhem à domicile (3-0), contrairement à son prochain adversaire en championnat, Marseille, qui a coulé à Salzbourg (1-0) jeudi pour la deuxième journée de l'Europa League. Lyon a fait match nul (1-1) contre l'Atalanta Bergame.

Les Lyonnais n'ont gagné qu'un seul de leur sept derniers matches, toutes compétitions confondues (5 nuls, 1 défaite), et ne comptent que deux points dans leur groupe E, avant même d'avoir affronté le favori attendu de la poule, le club anglais d'Everton.

Ce dernier, rossé par l'Atalanta Bergame (3-0) lors de la première journée, a néanmoins été tenu en échec 2-2 jeudi par l'Apollon Limassol.

Les joueurs de l'entraîneur Bruno Genesio ont connu le même scénario de match que face aux Chypriotes lors de la première journée: une ouverture du score, et une égalisation tardive. Jeudi, le Burkinabé Bertrand Traoré a marqué sur un festival du capitaine Nabil Fekir (45e), mais le capitaine du club italien Alejandro Darío Gómez a égalisé sur coup franc (57e).

Les Lyonnais pourront quand même se consoler en regardant la soirée de leurs rivaux marseillais, défaits en Autriche (1-0. Les Marseillais restaient pourtant sur trois victoires consécutives, mais n'ont pas réussi à s'imposer sur la pelouse de Salzbourg, la faute à une animation offensive peu convaincante.

L'OM avait retrouvé, depuis un changement tactique de l'entraineur Rudi Garcia (d'un 4-3-3 à un 4-2-3-1 avec deux milieux récupérateurs), une certaine stabilité défensive, mais a fini par plier sous les occasions nettes concédées face à Salzbourg. C'est l'Israélien Moanes Dabbur qui a trompé le gardien Yohann Pelé, en lui tirant entre les jambes (73e).

Les Marseillais laissent ainsi la première place de leur groupe I à leur adversaire du soir. Et les premiers pas du "grand attaquant" promis par la direction, le Grec Konstantínos Mitroglou, entré dans les 10 dernières minutes du match et encore emprunté, ne vont pas rassurer les supporters marseillais à trois jours d'un choc contre la séduisante OGC Nice.

D'autant que du côté du club azuréen, tout va bien, à l'exception d'un problème d'éclairage de son stade qui a provoqué une interruption de match pendant un gros quart d'heure.

Après deux matches d'Europa League, Nice totalise ainsi autant de victoires que sur l'ensemble de la phase de groupes de la saison dernière (2 victoires, 4 défaites).

Les joueurs de l'Atalanta fêtent le but égalisateur de Papu Gomez face à l'OL, le 28 septembre 2017 à Lyon
Les joueurs de l'Atalanta fêtent le but égalisateur de Papu Gomez face à l'OL, le 28 septembre 2017 à Lyon ( PHILIPPE DESMAZES / AFP )

Les Aiglons se sont surtout montrés convaincants les deux fois, en étrillant Zulte Waregem (5-1) puis jeudi en étouffant les Néerlandais d'Arnhem, grâce à un joli doublé d'Alassane Pléa (16e, 82e) et un petit festival d'Allan Saint-Maximin (45e).

Ils prennent ainsi les commandes de leur groupe K, à égalité de points avec la Lazio Rome, qui a battu Vitesse 3-2 et jeudi Zulte 2-0.

La double confrontation entre les deux favoris de ce groupe aura lieu le 19 octobre sur la Côte d'Azur puis le 2 novembre en Italie, et sera déterminante pour la première place du groupe.

Ailleurs en Europe, Arsenal s'est imposé sans - trop - trembler face au BATE Borisov, en Biélorussie, 4-2 grâce notamment au 100e but d'Olivier Giroud sous le maillot des Gunners, sur penalty (49e), tandis que l'AC Milan s'est fait peur avant de gagner contre les Croates de Rijeka (3-2).

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Cette acquisition enrichit l'écosystème des microcontrôleurs STM32 avec un environnement de développement intégré (IDE) de premier plan La première offre consolidée est…

Publié le 12/12/2017

L'endettement financier net au 30 septembre 2017 ressort à 4,6 ME...

Publié le 12/12/2017

L'admission des actions nouvelles au nominal de 0,18 euro sur le marché Euronext Paris sera demandée...

Publié le 12/12/2017

La société tiendra un symposium consacré à la nouvelle voie métabolique découverte par le Dr. Catherine Llorens-Cortes...

Publié le 12/12/2017

Ensemble, ces 2 entités ont commercialisé 1.134 véhicules en 2016, dont 51% de véhicules neufs et 49% de véhicules d'occasion, pour un chiffre d'affaires cumulé de 13,5 ME...

CONTENUS SPONSORISÉS