En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Europa League: Marseille à bon port

| AFP | 343 | Aucun vote sur cette news
Le défenseur de Marseille Rolando (d) à la lutte avec l'attaquant d'Ostende Joseph Akpala lors du 3e tour préliminaire retour de l'Europa League, le 3 août 2016 à Ostende
Le défenseur de Marseille Rolando (d) à la lutte avec l'attaquant d'Ostende Joseph Akpala lors du 3e tour préliminaire retour de l'Europa League, le 3 août 2016 à Ostende ( VIRGINIE LEFOUR / Belga/AFP )

Marseille s'est qualifié avec sérieux pour les barrages de l'Europa League en éliminant au troisième tour préliminaire les Belges d'Ostende (0-0, aller: 4-2), jeudi, au terme d'un match retour où sa défense n'a pas encore totalement rassuré.

Le gardien Steve Mandanda a sorti plusieurs parades décisives pour sauver une arrière-garde déjà malmenée lors de la première manche. L'OM devra se solidifier avant le prochain tour, le dernier avant la phase de poules, où son futur adversaire, tiré au sort vendredi, sera d'un autre calibre.

"Il était temps de montrer qu'on pouvait ne pas prendre de but, et ça a été fait", préfère insister l'entraîneur Rudi Garcia, qui souligne toutefois une seconde période polluée par "trop de déchets".

Mais la manière ne lui déplaît pas: "Ca peut nous aider dans d'autres compétitions et en Championnat."

Ses hommes poursuivent au moins leur série d'invincibilité. Ils n'ont toujours pas perdu depuis le début de la préparation, avant de reprendre la Ligue 1 contre Dijon dimanche.

Le technicien marseillais craignait une "rencontre de coupe nationale" contre la formation belge, qui découvrait l'Europe pour la première fois. Il a été servi. Stade petit mais bondé, ambiance de kermesse avec un chanteur de variété pour réchauffer les 8.500 spectateurs rafraîchis par le vent de la mer du Nord... l'Albertparkstadion avait des allures de piège.

Ostende a tout misé sur le contre et les coups de pied arrêtés pour réussir son coup. Les enthousiastes Flamands ont fait leur miel des hésitations dans l'arrière-garde marseillaise pour longtemps faire planer le danger d'un but qui aurait pu faire basculer la rencontre dans une folie imprévisible.

- Mandanda, le mur du Nord -

Mais Mandanda veillait. Le portier, de retour en Provence cet été après un exil en Angleterre d'un an, a d'abord été vigilant sur une frappe de Knowledge Musona dans la surface (11e). Puis il a sorti deux arrêts primordiaux en cinq minutes, au plus fort de la tempête: sur une tête de Zarko Tomasevic (53e) et un tir à bout portant de Yassine El Ghanassy (58e).

Les Marseillais, et son parcage bruyant de supporters, pourront remercier leur ancien capitaine car, devant, les attaquants n'ont pas connu la réussite de l'aller. En témoignent deux frappes sur le poteau en première période, pendant que l'OM maîtrisait son sujet.

Lucas Ocampos a d'abord trouvé le montant en se jetant sur un centre de Valère Germain (14e), imité ensuite par Maxime Lopez, qui a peut-être trop tardé à frapper (38e). Germain a également obligé le gardien Silvio Proto à se détendre pour sortir sa frappe enroulée (31e).

"On aurait dû se rendre le match plus facile en première période quand on a eu les occasions", regrette Garcia.

La deuxième période provençale aura été plus terne, à l'image de ce coup franc de Dimitri Payet idéalement placé aux abords de la surface que le Réunionnais a expédié bien au-dessus (68e). Mais l'essentiel était ailleurs: Marseille est qualifié.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…