5 420.58 PTS
+1.33 %
5 415.5
+1.38 %
SBF 120 PTS
4 324.40
+1.35 %
DAX PTS
13 312.30
+1.59 %
Dowjones PTS
24 792.20
+0.57 %
6 513.27
+0.73 %
Nikkei PTS
22 901.77
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Europa League: Marseille à bon port

| AFP | 175 | Aucun vote sur cette news
Le défenseur de Marseille Rolando (d) à la lutte avec l'attaquant d'Ostende Joseph Akpala lors du 3e tour préliminaire retour de l'Europa League, le 3 août 2016 à Ostende
Le défenseur de Marseille Rolando (d) à la lutte avec l'attaquant d'Ostende Joseph Akpala lors du 3e tour préliminaire retour de l'Europa League, le 3 août 2016 à Ostende ( VIRGINIE LEFOUR / Belga/AFP )

Marseille s'est qualifié avec sérieux pour les barrages de l'Europa League en éliminant au troisième tour préliminaire les Belges d'Ostende (0-0, aller: 4-2), jeudi, au terme d'un match retour où sa défense n'a pas encore totalement rassuré.

Le gardien Steve Mandanda a sorti plusieurs parades décisives pour sauver une arrière-garde déjà malmenée lors de la première manche. L'OM devra se solidifier avant le prochain tour, le dernier avant la phase de poules, où son futur adversaire, tiré au sort vendredi, sera d'un autre calibre.

"Il était temps de montrer qu'on pouvait ne pas prendre de but, et ça a été fait", préfère insister l'entraîneur Rudi Garcia, qui souligne toutefois une seconde période polluée par "trop de déchets".

Mais la manière ne lui déplaît pas: "Ca peut nous aider dans d'autres compétitions et en Championnat."

Ses hommes poursuivent au moins leur série d'invincibilité. Ils n'ont toujours pas perdu depuis le début de la préparation, avant de reprendre la Ligue 1 contre Dijon dimanche.

Le technicien marseillais craignait une "rencontre de coupe nationale" contre la formation belge, qui découvrait l'Europe pour la première fois. Il a été servi. Stade petit mais bondé, ambiance de kermesse avec un chanteur de variété pour réchauffer les 8.500 spectateurs rafraîchis par le vent de la mer du Nord... l'Albertparkstadion avait des allures de piège.

Ostende a tout misé sur le contre et les coups de pied arrêtés pour réussir son coup. Les enthousiastes Flamands ont fait leur miel des hésitations dans l'arrière-garde marseillaise pour longtemps faire planer le danger d'un but qui aurait pu faire basculer la rencontre dans une folie imprévisible.

- Mandanda, le mur du Nord -

Mais Mandanda veillait. Le portier, de retour en Provence cet été après un exil en Angleterre d'un an, a d'abord été vigilant sur une frappe de Knowledge Musona dans la surface (11e). Puis il a sorti deux arrêts primordiaux en cinq minutes, au plus fort de la tempête: sur une tête de Zarko Tomasevic (53e) et un tir à bout portant de Yassine El Ghanassy (58e).

Les Marseillais, et son parcage bruyant de supporters, pourront remercier leur ancien capitaine car, devant, les attaquants n'ont pas connu la réussite de l'aller. En témoignent deux frappes sur le poteau en première période, pendant que l'OM maîtrisait son sujet.

Lucas Ocampos a d'abord trouvé le montant en se jetant sur un centre de Valère Germain (14e), imité ensuite par Maxime Lopez, qui a peut-être trop tardé à frapper (38e). Germain a également obligé le gardien Silvio Proto à se détendre pour sortir sa frappe enroulée (31e).

"On aurait dû se rendre le match plus facile en première période quand on a eu les occasions", regrette Garcia.

La deuxième période provençale aura été plus terne, à l'image de ce coup franc de Dimitri Payet idéalement placé aux abords de la surface que le Réunionnais a expédié bien au-dessus (68e). Mais l'essentiel était ailleurs: Marseille est qualifié.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Montée en puissance du procédé de production de Deinove et sélection de la SAS Pivert comme partenaire pour assurer la mise à l'échelle industrielle du procédé de fermentation...

Publié le 18/12/2017

Un voyage immersif unique à chaque trajet grâce à l'intégration des données de navigation en temps réel...

Publié le 18/12/2017

La décision même de privatiser ADP n'est pas prise, a indiqué une source gouvernementale à l'agence 'Reuters'.

Publié le 18/12/2017

En 2017, Cibox a renforcé ses positions sur ses marchés stratégiques

Publié le 18/12/2017

  Paris, le 18 décembre 2017, 20h   Transfert du contrat de liquidité de la société KEPLER CHEUVREUX à PORTZAMPARC Société de Bourse     AdUX (Code ISIN : FR0012821890…

CONTENUS SPONSORISÉS