Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 616.35 PTS
-
6 627.0
-
SBF 120 PTS
5 185.72
-
DAX PTS
15 673.64
-0.13 %
Dow Jones PTS
34 393.75
-0.25 %
14 128.20
+0.93 %
1.211
-0.03 %

Euro: l'Italie dévore la Turquie en ouverture

| AFP | 141 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant italien Ciro Immobile (d) marque le second but lors du match d'ouverture de l'Euro contre la Turquie, à Rome, le 11 juin 2021
L'attaquant italien Ciro Immobile (d) marque le second but lors du match d'ouverture de l'Euro contre la Turquie, à Rome, le 11 juin 2021 ( Filippo MONTEFORTE / AFP )

Avec le soutien de tifosi privés de stade depuis plus d'un an et une énorme envie, l'Italie a parfaitement lancé son Euro en dominant largement la Turquie (3-0) vendredi soir lors du match d'ouverture à Rome.

Cette Italie renaissante, rebâtie depuis trois ans par Roberto Mancini sur les ruines de la qualification manquée pour le Mondial-2018 qui a traumatisé toute une génération de supporters azzurri, a tenu ses promesses en gagnant à sa façon: avec de l'enthousiasme, celui du capitaine Giorgio Chiellini n'hésitant à pas à attaquer, du jeu et des buts.

La Turquie de Senol Günes, meilleure défense des éliminatoires (avec la Belgique, 3 buts), était pourtant un vrai piège mais elle a sans doute été punie par un manque d'ambition dans le jeu, clairement venue à Rome pour tenter de préserver un point.

La tactique a fonctionné pendant 45 minutes, mais la défense turque a craqué au retour des vestaires, trahie par l'un de ses joueurs évoluant en Serie A, Merih Demiral: le défenseur de a Juventus a trompé son propre gardien, libérant les supporteurs italiens (53e).

Berardi dans tous les coups

L'attaquant italien Domenico  Berardi (d) lors du match d'ouverture de l'Euro contre la Turquie, à Rome, le 11 juin 2021
L'attaquant italien Domenico Berardi (d) lors du match d'ouverture de l'Euro contre la Turquie, à Rome, le 11 juin 2021 ( Filippo MONTEFORTE / POOL/AFP )

L'Italie, elle aussi libérée, a pris le large avec Ciro Immobile (66e), pour son premier but en sélection dans ce Stadio Olimpico qu'il fréquente en club avec la Lazio, puis avec Lorenzo Insigne (79e). Sur ces trois buts, la marque de Domenico Berardi, l'ailier de Sassuolo, qui a été le véritable détonateur d'une Italie qui a marqué pour la première fois trois buts dans un Euro.

La soirée est parfaite pour Roberto Mancini: ses trois attaquants ont fait le plein de confiance en marquant, sa défense n'a plus pris de buts depuis désormais 9 matches consécutifs (pour 28 marqués!) et son Italie reste sur 28 matches sans défaite.

Voilà une jolie façon de démarrer l'Euro où l'Italie arrive avec la volonté de tester ses ambitions, après des qualifications sans fausse note (dix victoires en dix matches) mais peu de matches contre des grandes nations pour se jauger.

Avec une composition sans surprise, et donc sans Marco Verratti, encore en phase de reprise après sa blessure en mai au genou, l'Italie a rapidement mis la main sur le match. C'était le scénario attendu: des Turcs regroupés derrière, face à des Italiens maîtres du ballon et tentant de trouver un trou de souris pour passer.

Berardi, préféré à Federico Chiesa sur l'aile en ce début de tournoi, s'est montré d'entrée: sa délicieuse passe pour Lorenzo Insigne n'a toutefois pas été convertie pas l'attaquant de Naples (18e), ni son centre repris de la tête mais de peu à côté par Ciro Immobile (33e).

Pas de penalty

Le capitaine Chiellini, très haut pour faire le surnombre au milieu, quasiment dans le rôle de l'absent Verratti, n'a pas non plus économisé ses efforts pour ce qui sera peut-être son dernier tournoi. Et il aurait même pu débloquer le match de la tête mais il a trouvé les gants du gardien turc Ugurcan Cakir (22e).

Juste avant la pause, les Italiens ont réclamé, en vain malgré l'intervention de la VAR et la bronca de l'Olimpico, un penalty sur un centre de Leonardo Spinzzola qui a touché le bras écarté de Zeki Çelik. Mais l'arbitre n'est pas revenu sur sa décision.

Et la Turquie dans tout ça? Gianluigi Donnarumma n'a guère eu à s'employer que pour écarter un centre dangereux de Burak Yilmaz (35e) puis une tentative de Cengiz Ünder en contre (51e), juste après son entrée en jeu à la mi-temps. Hakan Calhanoglu, lui, a râlé envers sa défense qui a eu trop tendance à balancer sans chercher à construire.

Une fois l'Italie passée devant, la Turquie a tenté de réagir mais sans avoir les moyens d'exister face à une telle équipe, en confiance, bien décidée à ne rien lâcher.

Berardi, Chiellini et les autres pouvaient s'en aller cueillir les félicitations des tifosi avec le sentiment du devoir accompli: l'Italie est bien de retour.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 juin 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/06/2021

EDF a demandé une réunion du CA de la joint venture propriétaire et exploitant de cette centrale, dont le groupe français détient 30%.

Publié le 14/06/2021

Au 31 mars, Avenir Telecom disposait d'une trésorerie de 16,2 ME pour un endettement financier de 3,3 ME...

Publié le 14/06/2021

Le produit expérimental mdc-STM vise à réduire la transmission du paludisme, en tuant les moustiques porteurs de la maladie...

Publié le 14/06/2021

Nomination de Claire Valencony au Comité de Direction...

Publié le 14/06/2021

Amundi lance l'augmentation de capital réservée aux salariés sous le nom We Share Amundi...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne