En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.122
+0.00 %

Euro-Espoirs: victoire pénible mais précieuse pour les Bleuets

| AFP | 227 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant des Bleuets Moussa Dembélé (d) buteur lors du match face à la Croatie lors de l'Euro le 21 juin 2019
L'attaquant des Bleuets Moussa Dembélé (d) buteur lors du match face à la Croatie lors de l'Euro le 21 juin 2019 ( Andreas SOLARO / AFP )

Loin d'être brillante, l'équipe de France Espoirs a battu la Croatie 1-0 vendredi à Saint-Marin, une victoire étriquée mais qui vaut cher, puisqu'elle place les Bleuets en position extrêmement favorable en vue d'une qualification pour les demi-finales de l'Euro-2019.

Avant leur dernier match dans le groupe C, les Français comptent six points, comme la Roumanie, qui sera leur adversaire lundi à Cesena.

Une victoire qualifierait les hommes de Sylvain Ripoll en tant que premiers de groupe et un match nul ferait les affaires des deux équipes: la Roumanie serait première et la France certaine d'aller dans le dernier carré en tant que meilleure deuxième.

Même une défaite ne serait pas rédhibitoire pour les jeunes Bleus, mais elle obligerait à sortir les calculettes et à regarder ce qu'il s'est passé dans les deux autres groupes.

Les calculs peuvent attendre et les Français pour l'instant peuvent se satisfaire de ces deux premiers matches gagnés.

Celui face à l'Angleterre avait été compliqué et renversé dans les derniers instants, un scénario qui avait semblé donner de l'élan au groupe.

Les coéquipiers du capitaine Tousart ont d'ailleurs réussi leur entame de match vendredi, alors qu'ils l'avaient totalement manquée contre les Anglais.

Dès la 8e minute, Dembélé, maladroit mardi, reprenait d'une belle tête décroisée un bon centre de Reine-Adelaïde et les Bleuets étaient devant. Problème, ils n'ont ensuite à peu près plus rien fait.

Terne Thuram

Face à un adversaire pourtant moyen, et désormais éliminé, les jeunes Français ont été très imprécis techniquement et sans inspiration, dans un match qui s'est pourtant disputé à un rythme très cotonneux.

L'attaquant des Bleuets Marcus Thuram (d) lors du match de l'Euro face à la Croatie le 21 juin 2019 à Saini Marin
L'attaquant des Bleuets Marcus Thuram (d) lors du match de l'Euro face à la Croatie le 21 juin 2019 à Saini Marin ( Andreas SOLARO / AFP )

De la 30e minute à la toute fin de match, les Français n'ont ainsi pas mis un ballon dans la surface adverse. Les cinq dernières minutes ont été plus enlevées avec une bonne frappe de Dembélé sortie par Posavec (85e), puis une tête à côté de l'avant-centre lyonnais (89e).

D'abord sans solution, les Croates auraient pu punir leurs adversaires quand ils ont (un peu) accéléré après l'heure de jeu. A la 69e minute, Kulenovic a ainsi trouvé le poteau de Bernardoni après avoir pris le dessus sur Upamecano.

Finalement, les Bleuets ont conservé leurs trois points et se retrouvent en position de force après ce passage par Saint-Marin et son petit stade champêtre, dominé par le Monte Titano et ses trois tours, symboles de la minuscule République.

Mais ils ont encore du travail et des solutions à trouver. Titularisé après la blessure de Bamba, Marcus Thuram a ainsi été très terne et n'a pas entretenu la légende familiale contre la Croatie.

Au milieu aussi, Ripoll avait cherché des solutions, passant en 4-2-3-1 et remplaçant Aouar par Ntcham, là encore sans grand succès.

L'Euro Espoirs va vite et il faut encore chercher. Mais au moins, les Français ont-ils six points et une vue dégagée sur les demi-finales. La Croatie, l'Angleterre, la Serbie et la Belgique ne peuvent pas en dire autant, elles sont éliminées.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d’affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31 900 euros contre 77 300 un an plus tôt. Il provient de la refacturation des frais partagés liés à l’organisation…

Publié le 19/07/2019

Les investissements de ce programme pluriannuel concerneront principalement l'amélioration des taux de valorisation des matières traitées

Publié le 19/07/2019

Le mnémonique deviendra ALUNT