En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 873.64 PTS
+1.65 %
4 860.50
+1.44 %
SBF 120 PTS
3 877.83
+1.47 %
DAX PTS
11 129.37
+1.93 %
Dowjones PTS
24 489.69
+0.49 %
6 736.09
+0.26 %
1.138
-0.07 %

Euro dames de hand: cap sur Paris et les Pays-Bas pour les Bleues

| AFP | 240 | Aucun vote sur cette news
La Française Estelle Nze Minko tire au but face à la Serbie en match de poule de l'Euro féminin, le 12 décembre 2018 à Nantes
La Française Estelle Nze Minko tire au but face à la Serbie en match de poule de l'Euro féminin, le 12 décembre 2018 à Nantes ( LOIC VENANCE / AFP )

Cap sur Paris ! Les Françaises joueront les demi-finales de l'Euro de handball vendredi (21h00) à Bercy contre les Pays-Bas grâce à leur victoire sur la Serbie, 38 à 28, dans le dernier match de poule, mercredi à Nantes.

C'est la quatrième fois d'affilée que les Bleues atteignent le dernier carré d'une grande compétition après les Jeux de Rio, l'Euro-2016 et le Mondial-2017. "Ce serait déjà un beau résultat", avait dit l'entraîneur Olivier Krumbholz avant le tournoi. Mais bien sûr, après le titre mondial de l'an passé, tout le monde espère qu'elles vont encore aller au bout.

Il faudra d'abord passer l'obstacle des Pays-Bas. Les organisateurs ont déclaré mercredi que le programme du dernier week-end était maintenu malgré le contexte sécuritaire en France.

Les Néerlandaises sont une très bonne connaissance des Bleues, sinon une très vieille car les Oranje sont les dernières arrivées parmi les grandes nations. Trois fois médaillées depuis 2015, elles restent à la recherche d'un sacre. Le dernier grand choc entre les deux équipes a été remporté par la France en demi-finale des Jeux de Rio.

Dans la finale dont elles rêvent, les Bleues défieraient peut-être les Russes, l'équipe qui leur a gâché le match d'ouverture il y a deux semaines à Nancy (23-26), archi-favorite devant la Roumanie en demie. La Norvège, double tenante du titre, est éliminée, bien que restant sur trois succès, pour avoir manqué son début de compétition (2 défaites).

Nzé-Minko encore étincelante

Pour rejoindre Paris, un résultat nul, au moins, était devenu indispensable après les premiers résultats de la journée. Le Monténégro s'était d'abord mis hors course en perdant contre le Danemark, 24 à 23, mais la Suède s'y était maintenue en écrasant la Russie 39 à 30. Déjà sûres de la première place, les championnes olympiques n'étaient certainement pas fâchées de mettre les Bleues le dos au mur.

De toutes façons, les Françaises n'avaient jamais envisagé autre chose qu'une victoire contre la Serbie pour continuer l'aventure. Mais si les Serbes n'avaient plus rien à gagner, à part le prestige d'éliminer le pays organisateur, elles ont fait honneur à leur maillot et n'ont craqué qu'en seconde période.

La Française Alexandra Lacrabère bloquée par deux adversaires serbes en match de poule de l'Euro, le 12 décembre 2018 à Nantes
La Française Alexandra Lacrabère bloquée par deux adversaires serbes en match de poule de l'Euro, le 12 décembre 2018 à Nantes ( LOIC VENANCE / AFP )

Très bonnes d'emblée en attaque, avec Estelle Nzé-Minko encore étincelante (9 buts) et Manon Houette (7 buts) retrouvée sur l'aile, les Bleues, dans une ambiance de fête, n'ont d'abord pas été assez dures en défense. Une bonne entrée de Laura Glauser dans la cage et trois contre-attaques d'affilée leur ont quand même permis de revenir sereines au vestiaire (18-14).

Le reste du match a été bien maîtrisé. L'écart a grimpé jusqu'à dix buts (42e minute) grâce notamment à Alexandra Lacrabère, de plus en plus percutante au fil du tournoi (4 buts). Le sélectionneur a pu lancer Gnonsiane Niombla, rappelée l'avant-veille à la place de Kalidiatou Niakaté. La Messine a marqué dès son premier ballon (2 buts au total).

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Chargeurs gagne 2,57% à 19,19 euros, après avoir annoncé une nouvelle organisation pour son pôle Technical Substrates, et précisé ses ambitions pour 2021, où il anticipe notamment franchir 100…

Publié le 18/01/2019

Schlumberger a réalisé au quatrième trimestre 2018 un bénéfice net de 538 millions de dollars, ou 39 cents par action, contre une perte de 2,26 milliards, ou 1,63 dollar par action, un an plus…

Publié le 18/01/2019

GameStop, le premier distributeur mondial de jeux vidéo, a enregistré des ventes meilleures que prévu en fin d’année. Sur la période de 9 semaines s’étant achevée le 5 janvier, ses revenus…

Publié le 18/01/2019

IDI, groupe coté spécialiste du capital investissement, a pris une participation minoritaire dans Group Label pour un investissement en fonds propres de 12 millions d’euros. Group Label…

Publié le 18/01/2019

Neopost annonce la nomination de Martha Bejar (57 ans), experte américaine dans le domaine des logiciels, en qualité d’administratrice indépendante au Conseil d`administration et ce, à compter…