En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.130
-0.01 %

De gros dégâts mais pas de nouvelles victimes après les tornades en Alabama

| AFP | 770 | 4 par 1 internautes
Joey Roush marche au milieu des décombres de la maison de sa mère, le 4 mars 2019 à Beauregard (Alabama)
Joey Roush marche au milieu des décombres de la maison de sa mère, le 4 mars 2019 à Beauregard (Alabama) ( Tami Chappell / AFP )

Maisons éventrées, arbres pliés, panneaux publicitaires déplacés sur des kilomètres: tandis que se poursuivaient les opérations de recherche, l'Alabama découvrait lundi l'ampleur des dégâts causés par les violentes tornades qui ont fait la veille au moins 23 victimes dans l'est de l'Etat.

"C'est presque comme si quelqu'un avait pris un couteau géant pour gratter le sol", a décrit lundi matin Jay Jones, le shérif du comté de Lee, situé à la frontière avec la Géorgie, alors que les recherches, interrompues par la nuit et les mauvaises conditions météo, venaient de reprendre.

Aucune nouvelle victime n'était à déplorer en début d'après-midi, mais les autorités locales, sans en préciser le nombre exact, indiquaient être toujours sans nouvelles de "douzaines" de personnes.

Le bilan restait donc de 23 morts, dont trois enfants âgés de 6, 9 et 10 ans. Plusieurs personnes étaient par ailleurs hospitalisées avec des "blessures très graves", a fait savoir le shérif Jones.

"On creuse à travers les débris pour essayer de sauver ce qu'on peut, sauver des vêtements. On a trouvé quelques affaires", a témoigné auprès de l'AFP Joey Roush, un jeune homme qui marchait avec sa mère dans les décombres de leur maison, dans la petite ville de Beauregard.

"Les gens qui connaissent l'Alabama savent que c'est une communauté soudée, qui pleure aujourd'hui la mort de plusieurs de ses membres", a déclaré, lors d'une conférence de presse dans un lycée de Beauregard, Kay Ivey, la gouverneure de cet Etat rural du sud-est des Etats-Unis.

"Au milieu de cette tragédie, nous avons un travail à accomplir: reconstruire et aider le comté de Lee à se relever", a-t-elle ajouté après avoir demandé au président Donald Trump une déclaration de catastrophe naturelle "afin de faciliter les efforts de reconstruction".

Des habitants de Beauregard (Alabama) à la recherche d'effets personnels dans les décombres de leurs maisons, le 4 mars 2019
Des habitants de Beauregard (Alabama) à la recherche d'effets personnels dans les décombres de leurs maisons, le 4 mars 2019 ( Tami Chappell / AFP )

M. Trump, qui avait adressé dès dimanche soir sur Twitter ses condoléances aux familles endeuillées, a "directement demandé à la Fema (agence fédérale de gestion des urgences) de s'occuper au mieux du formidable Etat de l'Alabama et des gens merveilleux qui ont été si durement touchés par les tornades", a-t-il tweeté lundi.

"Probablement personne sur sa trajectoire n'a pu y échapper, c'était tellement brutal", a-t-il ajouté lundi lors d'un événement à la Maison Blanche.

Plus de 270 km/h

Selon les premières estimations des services météorologiques américains (NWS), la tornade ayant frappé le comté de Lee était de type "EF-4", ce qui signifie qu'elle était accompagnée de vents dépassant les 270 km/h.

"Elle est arrivée tellement vite que nous n'avons pas eu le temps de réaliser ce qu'il se passait", a témoigné le maire de Smiths Station, Bubba Copeland.

"On aurait dit qu'une course de voitures arrivait, comme les 500 miles d'Indianapolis", a confié à une chaîne de télévision locale un habitant de cette petite ville, Sam Cook, qui rentrait chez lui lorsque la tornade a déferlé. "Je sortais de ma voiture pour rentrer à la maison. Je ne pouvais pas courir tellement le vent était fort, j'ai dû progresser par petits pas".

Le shérif du comté de Lee, Jay Jones, n'avait, en plusieurs décennies de carrière, "jamais observé ici un tel niveau de destruction" après le passage de la tornade, qui a laissé des dégâts substantiels tout le long de sa trajectoire sur une bande d'environ 400 mètres.

"Il ne reste que des dalles à l'emplacement des maisons", a-t-il constaté. "Cela me brise le coeur. J'aime ce comté et c'est si bouleversant de voir ces gens souffrir autant, ces familles qui ont perdu des êtres chers".

La formation d'une tornade
La formation d'une tornade ( Sophie RAMIS / AFP )

Le NWS a indiqué avoir recensé au total "au moins une dizaine" de tornades en Alabama et en Géorgie dans la journée de dimanche.

Près de 1.500 personnes étaient toujours privées d'électricité lundi après-midi dans le comté de Lee, selon le site poweroutage.us, qui recense les pannes de courant aux Etats-Unis. Des coupures d'électricité affectaient également plus de 3.000 personnes dans la Géorgie voisine.

Les services météorologiques avaient lancé dimanche une alerte à la tornade pour la zone concernée. "METTEZ-VOUS A L'ABRI MAINTENANT! Descendez dans une cave ou allez dans une pièce intérieure d'un bâtiment solide. Evitez les fenêtres", avaient-ils recommandé.

Phénomène complexe, difficile à prévoir avec précision et qui fait encore l'objet de recherches, les tornades sont toujours associées à des orages très violents, appelés "orages super-cellulaires". Elles sont particulièrement fréquentes aux Etats-Unis.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…

Publié le 22/03/2019

Au 31 décembre 2018, la trésorerie s'élevait à 3,5 ME

Publié le 22/03/2019

L’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d’Elior Group a décidé de distribuer un dividende de 0,34 euro par action, au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2018 et a offert aux…

Publié le 22/03/2019

L'Olympique Lyonnais confirme que des discussions exclusives ont été engagées avec l'ASVEL SASP, pour une prise de participation minoritaire au sein...