En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 264.17 PTS
+0.07 %
5 264.50
+0.27 %
SBF 120 PTS
4 158.74
+0.00 %
DAX PTS
11 346.65
-
Dowjones PTS
25 516.83
+0.06 %
7 316.96
+0.00 %
1.131
+0.01 %

Et une foule noire et jaune enflamma les Champs-Élysées...

| AFP | 470 | Aucun vote sur cette news
Des Gilets jaunes manifestent à Paris le 16 mars 2019
Des Gilets jaunes manifestent à Paris le 16 mars 2019 ( Thomas SAMSON / AFP )

"Y a du monde et y a de l'action. Ça me rappelle décembre!" Alors qu'une petite foule masquée harcèle les forces de l'ordre au pied de l'Arc de triomphe, un jeune homme, gilet jaune sur sa tenue noire, exulte.

La foule compacte mêle le noir des militants radicaux anticapitalistes, regroupés dans le "black bloc", et le jaune des gilets emblématiques du mouvement social qui organise son 18e samedi de mobilisation.

Dès la fin de matinée, le ton est donné.

Un kiosque incendié sur les Champs-Elysées le 16 mars 2019 à Paris
Un kiosque incendié sur les Champs-Elysées le 16 mars 2019 à Paris ( Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP )

Cachés derrières des banderoles, des "black bloc" dépavent la chaussée, récoltant des "munitions" pour attaquer les forces de l'ordre et casser les vitrines.

Nespresso, Hugo Boss, Lacoste, le Fouquet's... Les palissades de protection en bois sont arrachées les unes après les autres, les vitrines cassées, les magasins pillés.

Certains ressortent les bras chargés de vêtements, d'autres les jettent dans la foule ou s'en servent pour alimenter les barricades enflammées.

Plusieurs panaches d'une épaisse fumée noire s'élèvent des barricades montées avec les protections de bois des magasins, des sièges, des tables et des barrières de chantiers glanées sur l'avenue.

"C'est malheureux, mais c'est que comme ça qu'on va se faire entendre", soupire, spectateur, un +gilet jaune+ venu de Bourgogne: "Pour en arriver là, c'est qu'il y a un vrai problème de démocratie".

Pour marquer la fin du grand débat et le quatrième mois de mobilisation, des appels à converger sur Paris avaient circulé en France et à l'étranger afin de lancer un "ultimatum" à Macron.

Une vitrine d'un magasin vandalisé sur les Champs-Elysées à Paris le 16 mars 2019
Une vitrine d'un magasin vandalisé sur les Champs-Elysées à Paris le 16 mars 2019 ( Zakaria ABDELKAFI / AFP )

Au-dessus de la foule dense flottent des drapeaux français, belge, flamand, occitan, breton, corse...

Dénonçant l'action de "professionnels de la casse et du désordre", Christophe Castaner promet "la plus grande fermeté".

"Au sein de ces manifestants, il y a plus de 1.500 ultraviolents qui sont venus pour casser, pour en découdre, pour attaquer. Dès ce matin très tôt, ils l'ont fait en voulant prendre d'assaut l'Arc de triomphe, sûrement fiers qu'ils font des saccages qu'ils avaient déjà commis le 1er décembre", déclare le ministre de l'Intérieur.

"C'est l'apocalypse !"

La fumée des barricades se mêle à celle des lacrymogènes qui tentent de repousser la foule, les slogans anticapitalistes se mélangent aux "Macron démission".

Un Gilet jaune lève les bras au ciel sur les Champs-Elysées le 16 mars 2019 à Paris
Un Gilet jaune lève les bras au ciel sur les Champs-Elysées le 16 mars 2019 à Paris ( Zakaria ABDELKAFI / AFP )

Sur les murs, les slogans insurrectionnels ont recouvert les vitrines, les murs, les abribus: "Qu'est-ce-qui est jaune et qui n'attend plus", "on est des pacificasseurs", "fin du grand débat, début du grand débarras", "Comprenez-vous au moins les raisons de la colère"...

"C'est l'apocalypse !" lance, enthousiaste, un manifestant.

En milieu d'après-midi, le rassemblement se transforme en saccage en règle sur les Champs-Elysées.

Après les premiers pillages de la matinée, le Fouquet's et Longchamp sont incendiés, de nombreuses boutiques vandalisées (Celio, cinéma Gaumont, la boutique du PSG, Mauboussin, Zara, H&M...). Les pavés volent, le gaz lacrymogène sature l'atmosphère.

"Révolution! Révolution!": le puissant écho de la foule résonne le long de la célèbre artère, vitrine mondiale du luxe à la française désormais jalonnée de barricades enflammées. Plusieurs portions de chaussée ou de trottoirs manquent, dépavées par les manifestants.

Rares sont les murs et vitrines qui n'ont pas été attaqués ou recouverts de slogans anti-Macron et anticapitalistes. "Pillage = justice sociale", dit l'un d'entre eux.

Une manifestante regarde autour d'elle. Elle lance: "Alors Macron, elle s'essouffle la mobilisation ?"

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/03/2019

La Bourse de Paris s’apprête à vivre une nouvelle semaine décisive alors que T. May tente toujours de soumettre son accord avec l’Union européenne au vote du Parlement, qui l’a déjà…

Publié le 26/03/2019

En mars 2019, le climat des affaires en France est légèrement plus favorable qu’en février. L’indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des…

Publié le 26/03/2019

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a dévoilé hier soir son nouveau plan stratégique couvrant les années 2019 à 2022. L’objectif ? « Bâtir aujourd’hui les fondations pour un retour durable…

Publié le 26/03/2019

AudioValley se félicite du renforcement du partenariat stratégique entre la régie publicitaire Targetspot et la plateforme de distribution musicale...

Publié le 26/03/2019

Transgene et BioInvent International AB, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d'anticorps immunorégulateurs innovants...