5 257.01 PTS
+0.02 %
5 258.5
+0.11 %
SBF 120 PTS
4 219.53
+0.14 %
DAX PTS
12 388.61
+0.02 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
21 925.10
-1.01 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Espagne: le parquet poursuivra le président catalan pour rébellion

| AFP | 171 | Aucun vote sur cette news
Le président catalan Carles Puigdemont, le 30 septembre 2017 à Gérone
Le président catalan Carles Puigdemont, le 30 septembre 2017 à Gérone ( PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP/Archives )

Le parquet général d'Espagne engagera la semaine prochaine une procédure judiciaire contre le président catalan Carles Puigdemont pour "rébellion", a indiqué un porte-parole du ministère public, après l'adoption vendredi au Parlement catalan d'une déclaration d'indépendance.

"Le parquet présentera une plainte la semaine prochaine pour rébellion contre Carles Puigdemont", un délit puni d'une peine de prison allant jusqu'à 30 ans, a indiqué à l'AFP ce porte-parole.

Cette procédure pourrait "peut-être être élargie au reste du gouvernement catalan et au bureau des présidents" de l'assemblée catalane, a indiqué cette source.

La résolution proclamant la Catalogne "Etat indépendant prenant la forme d'une République" a été approuvée vendredi après-midi par 70 députés catalans sur 135, au gran dam des élus d'opposition qui avaient pour la plupart quitté l’hémicycle et boycotté le scrutin.

M. Puigdemont a ensuite affirmé que le parlement catalan était "légitime" pour prendre cette décision, assurant qu'il avait reçu un "mandat validé par les urnes".

Le 27 septembre 2015, les partis indépendantistes avaient recueilli 47,8% des voix aux élections régionales mais pour la première fois obtenu la majorité des sièges au parlement catalan (72 sur 135).

Ancien journaliste de 54 ans et indépendantiste de longue date, Carles Puigdemont avait été propulsé en janvier 2016 à la présidence de sa région du nord-est de l'Espagne, très divisée sur la question de la sécession.

Il avait alors salué par un "vive la Catalogne libre!" son investiture, en promettant de mener la région vers l'indépendance de l'Espagne en 2017.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Le bureau d'études Suisse préfère désormais la banque verte à toutes les autres banques hexagonales...

Publié le 20/02/2018

TF1 grimpe de 1,8% à 11,9 euros en matinée à Paris, soutenu par une note d'analyste...

Publié le 20/02/2018

Le groupe avait gelé les positions avec le rachat de Pioneer...

Publié le 20/02/2018

Edenred (+6,34% à 27,36 euros) écrase la concurrence au sein du marché SRD et atteint un nouveau sommet après avoir dévoilé des performances opérationnelles très solides. Sur le seul…

Publié le 20/02/2018

L'ouverture en trou de cotation baissier du 6 février a entraîné la rupture de la zone de support des 44.8 euros. Le titre est sous pression depuis, contenu par ses moyennes mobiles à 20 et 50…

CONTENUS SPONSORISÉS