En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 049.38 PTS
+2.49 %
5 009.50
+2.12 %
SBF 120 PTS
3 973.24
+2.42 %
DAX PTS
12 608.46
+2.84 %
Dow Jones PTS
25 827.36
+0.36 %
10 341.89
+0.61 %
1.124
+0.03 %

Espagne: le Barça trébuche encore, l'Atlético enchaîne

| AFP | 110 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant uruguayen Luis Suarez (c) exulte après avoir marqué lors du match de Liga sur le terrain du Celta Vigo, le 27 juin 2020
L'attaquant uruguayen Luis Suarez (c) exulte après avoir marqué lors du match de Liga sur le terrain du Celta Vigo, le 27 juin 2020 ( STR / AFP )

Un gâchis ! Malgré un excellent match de ses pépites Ansu Fati et Riqui Puig, le FC Barcelone a encore trébuché chez le Celta Vigo 2-2 samedi pour la 32e journée de Liga, compromettant sérieusement ses chances de titre.

Un vent de fraîcheur, puis la tempête: engourdi depuis la reprise, le FC Barcelone a retrouvé son jeu grâce à un doublé de Luis Suarez (20e et 67e) et à ses jeunes Ansu Fati et Riqui Puig, qui l'ont réveillé de sa léthargie, avant de replonger devant les buts de Fedor Smolov (50e) et Iago Aspas (88e), d'un coup franc ingénieux.

Les Blaugranas s'emparent provisoirement de la première place (69 pts) devant le Real Madrid (68 pts), qui joue dimanche chez la lanterne rouge l'Espanyol Barcelone

Après son nul 0-0 à Séville la semaine dernière, le Barça, avec ce nouveau match nul, a sans doute ouvert la voie au rival madrilène pour le titre en Liga: avec un match à leur portée chez le dernier, les hommes de Zinédine Zidane pourraient compter deux points d'avance sur le Barça à six matches de la fin du championnat... un matelas plus dépassé depuis début février en tête du classement !

Contre le 16e de Liga, le Barça n'a pas montré un visage d'une impassible sérénité. Plusieurs fois, les Catalans ont semblé à la limite, sauvés tantôt par la maladresse et les mauvais choix des adversaires, comme sur ce dernier tir de Nolito qui aurait pu offrir la victoire aux locaux (87e), ou par les mains fermes de Marc-André ter Stegen (79e).

C'est tout le paradoxe de cette rencontre. Car sur le terrain, le Barça a fait le travail, signant là son meilleur match depuis la reprise.

Nul paradoxal

L'attaquant hispano-guinéen de Barcelone, Ansu Fati (c), aux prises avec le milieu et le défenseur du Celta Vigo, Denis Suarez (g) et Joseph Aidoo, lors du match de Liga à Vigo, le 27 juin 2020
L'attaquant hispano-guinéen de Barcelone, Ansu Fati (c), aux prises avec le milieu et le défenseur du Celta Vigo, Denis Suarez (g) et Joseph Aidoo, lors du match de Liga à Vigo, le 27 juin 2020 ( STR / AFP )

Les pépites Riqui Puig (20 ans) et Ansu Fati (17 ans) n'ont pas marqué, mais se sont révélées décisives dans la fugace renaissance du Barça, endormi depuis son 0-0 à Séville et son petit succès inespéré contre Bilbao 1-0 mardi.

Cela faisait trois matches que le milieu de terrain Puig (5 matches de Liga avec le Barça cette saison), dont c'était la première titularisation cette saison, et l'ailier gauche Fati (18 matches, 5 buts et une passes décisive cette saison) dynamitaient le jeu du Barça...

Et Quique Setién, qui a fait le pari de les aligner d'emblée à Balaidos, peut les remercier: son coup de poker n'a pas marché pour empocher les trois points, mais le Barça a retrouvé son ADN, ce pourquoi Setién avait été embauché en janvier après l'éviction d'Ernesto Valverde.

Avec son doublé, l'avant-centre uruguayen Luis Suarez, opéré du ménisque externe du genou droit le 12 janvier, a aussi confirmé qu'il était revenu à 100%, après avoir profité du confinement pour soigner sa blessure.

Le 4e meilleur buteur du championnat d'Espagne (13 buts) n'avait pas encore marqué depuis la reprise post-pandémie. Après avoir retrouvé les terrains par bouts de demi-heures, il a enchaîné trois matches comme titulaire, et a fini par retrouver son froid réalisme avec ce doublé ingénieux samedi.

L'Atlético enchaîne

Avec ce revers, les Catalans, leaders fébriles, peuvent presque dire adieu à leurs chances de titre en Liga... sauf contre-performance énorme du rival madrilène dimanche (22h00) chez l'Espanyol, ce qui pourrait relancer le suspense dans la saga footballistique de l'été.

Et le véritable test pour ce Barça sera mardi prochain à 20h00 contre le troisième du classement, l'Atlético Madrid, vainqueur d'Alavés samedi soir 2-1 et qui revient fort depuis la reprise.

Le milieu de l'Atlético de Madrid, Saul Niguez (d), marque de la tête lors du match de Liga face à Alavés, à Madrid, le 27 juin 2020
Le milieu de l'Atlético de Madrid, Saul Niguez (d), marque de la tête lors du match de Liga face à Alavés, à Madrid, le 27 juin 2020 ( Gabriel BOUYS / AFP )

Les hommes de Diego Simeone l'ont emporté grâce à un but de la tête de Saul Niguez sur un coup franc tiré par Kieran Trippier (59e), puis grâce à un pénalty discutable provoqué par un Marcos Llorente encore électrique dès son entrée (57e) à la place d'Alvaro Morata, et transformé par Diego Costa (73e), avant la réduction du score de Joselu (90e+3), là aussi sur pénalty.

Moins percutants que contre Levante mardi (1-0), les hommes de Diego Simeone ont toutefois enchaîné une quatrième victoire de rang depuis le 1-1 concédé à Bilbao pour leur retour au jeu, et reviennent en pleine forme, sur le podium, à onze points du Barça.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/07/2020

Olivier Obst est confirmé pour une durée de 3 années...

Publié le 02/07/2020

La prévision de production nucléaire pour 2021 et 2022 reste inchangée à ce stade...

Publié le 02/07/2020

Le quorum requis n'était pas atteint...

Publié le 02/07/2020

Ces financements garantis par l'état ont une maturité de 1 an, avec option d'extension jusqu'à 5 années additionnelles sous certaines conditions...

Publié le 02/07/2020

Retour d'Assemblée générale...