En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 153.19 PTS
+1.79 %
5 158.50
-
SBF 120 PTS
4 084.66
+1.64 %
DAX PTS
11 299.80
+1.89 %
Dowjones PTS
25 883.25
+1.74 %
7 055.18
+0.47 %
1.129
+0.00 %

Espagne: la droite et l'extrême droite dans la rue contre Pedro Sanchez

| AFP | 211 | Aucun vote sur cette news
Des manifestants de droite et d'extrême droite réunis le 10 février 2019 place Colon à Madrid contre le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez
Des manifestants de droite et d'extrême droite réunis le 10 février 2019 place Colon à Madrid contre le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez ( OSCAR DEL POZO / AFP )

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dimanche à Madrid à l'appel de la droite et de l'extrême droite contre le chef du gouvernement socialiste Pedro Sanchez, accusé d'avoir "trahi" l'Espagne en dialoguant avec les indépendantistes catalans.

Brandissant des drapeaux espagnols et des pancartes clamant "Stop Sanchez", ils se sont rassemblés sur la place Colon, dans le centre de Madrid, deux jours avant l'ouverture mardi du procès historique de douze anciens dirigeants indépendantistes pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne d'octobre 2017.

Convoquée par le Parti Populaire (PP, droite) et les libéraux de Ciudadanos, auxquels s'est joint le parti d'extrême droite Vox ainsi que plusieurs formations radicales d'extrême droite comme la Phalange, cette mobilisation avait pour mot d'ordre "Pour une Espagne unie, des élections maintenant".

L'ancien Premier ministre socialiste français Manuel Valls, candidat à la mairie de Barcelone soutenu par Ciudadanos, y a participé.

"Le temps du gouvernement Sanchez est terminé", a lancé, avant le début de la manifestation, le numéro un du PP Pablo Casado.

"Nous sommes ici pour dire non au séparatisme et oui à l'Espagne", a indiqué pour sa part celui de Ciudadanos, Albert Rivera, tandis que le leader de Vox, Santiago Abascal a dénoncé la "trahison d'un gouvernement illégitime et menteur soutenu par les ennemis de l'Espagne", en référence aux indépendantistes catalans.

Le PP, Ciudadanos et Vox - qui se sont récemment alliés en Andalousie (sud) et que des sondages donnent en mesure de former une majorité au niveau national - reprochent à M. Sanchez son dialogue avec les indépendantistes catalans. M. Sanchez les a accusés de représenter une "Espagne en noir et blanc qui propose seulement de faire marche arrière".

Ces trois partis, qui ne cessent d'accuser M. Sanchez de céder au "chantage" des indépendantistes catalans, ont appelé leurs sympathisants à descendre dans la rue après le tollé général suscité cette semaine par le feu vert du gouvernement à la présence d'un "rapporteur" indépendant pour faciliter un futur dialogue entre les partis politiques catalans.

Malgré cette concession, le gouvernement et les indépendantistes catalans, qui ont permis à M. Sanchez d'arriver au pouvoir en juin et dont il a absolument besoin pour faire adopter son budget, se sont mutuellement accusés vendredi d'avoir rompu le dialogue.

En cas de rejet du budget, M. Sanchez pourrait se voir contraint de convoquer des élections anticipées avant la fin de la législature en 2020.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 18 février 2019

CODE OFFRE : SNOW19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SNOW19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/02/2019

Lors d'un salon sur les nouvelles technologies, à Ryad, le 20 avril 2008 ( HASSAN AMMAR / AFP/Archives )L'Arabie saoudite a rejeté samedi les critiques visant une application mobile disponible…

Publié le 15/02/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…

Publié le 15/02/2019

  JCDecaux SA Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 3 244 275,27EUR Siège Social : 17, rue Soyer - 92200 Neuilly-sur-Seine (France) 307…

Publié le 14/02/2019

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévue par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…

Publié le 14/02/2019

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévue par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/02/2019

Total annonce mettre en œuvre son opération annuelle d’augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du groupe. Ainsi, la participation des salariés au capital de la…

Publié le 15/02/2019

Baccarat vient de réaliser son point d’activité annuel. Ainsi, au quatrième trimestre 2018, le spécialiste des produits en cristal haut-de-gamme a publié un chiffre d'affaires de 48,7 millions…

Publié le 15/02/2019

Total met en oeuvre son opération annuelle d'augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés...

Publié le 15/02/2019

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats annuelssource : AOF

Publié le 15/02/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…