5 385.13 PTS
+0.60 %
5 384.50
+0.70 %
SBF 120 PTS
4 287.42
+0.62 %
DAX PTS
13 042.45
+0.21 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Espagne et Maroc: démantèlement d'une "cellule jihadiste" qui préparait des attaques

| AFP | 221 | Aucun vote sur cette news
Des policiers procèdent à des arrestations dans le cadre d'une opération anti-jihadiste dans l'enclave espagnole de Melilla dans le nord du Maroc, le 6 août 2017
Des policiers procèdent à des arrestations dans le cadre d'une opération anti-jihadiste dans l'enclave espagnole de Melilla dans le nord du Maroc, le 6 août 2017 ( BLASCO DE AVELLANEDA / AFP )

Les autorités espagnoles et marocaines ont annoncé mercredi l'arrestation de six hommes, membres d'une "cellule terroriste jihadiste" qui préparait des "attaques de grande envergure" en Espagne et au Maroc.

Ces arrestations ont été annoncées trois semaines après les attentats revendiqués par l'organisation Etat islamique (EI) qui ont fait 16 morts et plus de 120 blessés en Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne. Ces attaques avaient été perpétrés par des jeunes hommes - de nationalité marocaine - ayant grandi en Espagne.

"La police nationale (espagnole) et la direction générale de sécurité du territoire du Royaume du Maroc ont démantelé une cellule terroriste jihadiste composée de six individus, dont un arrêté à Melilla et cinq au Maroc", selon un communiqué du ministère espagnol de l'Intérieur publié à Madrid.

Des policiers arrêtent une personne dans le cadre d'une opération anti-jihadiste dans l'enclave espagnole de Melilla dans le nord du Maroc, le 6 septembre 2017
Des policiers arrêtent une personne dans le cadre d'une opération anti-jihadiste dans l'enclave espagnole de Melilla dans le nord du Maroc, le 6 septembre 2017 ( BLASCO DE AVELLANEDA / AFP )

"L'enquête de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) du Royaume du Maroc a mis en évidence que ce groupe avait planifié des attaques terroristes de grande envergure, en tenant des réunions nocturnes restreintes, durant lesquelles ils réalisaient des sessions d'entraînement physique et simulaient des assassinats par décapitation", selon l'Intérieur à Madrid.

De son côté, l'agence marocaine de presse MAP, citant un communiqué du ministère marocain de l'Intérieur, évoque "des entraînements sur la manière d’exécuter des opérations d’égorgement à l’aide d’armes blanches".

Selon la MAP, la cellule "s'activait dans la région de Beni Chiker dans la banlieue de Nador" (nord-est du Maroc) et ses membres avaient "planifié l’exécution d'opérations terroristes d'envergure au Maroc et en Espagne".

Cinq des suspects arrêtés sont de nationalité marocaine dont un résidant légalement en Espagne. Le sixième est "de nationalité espagnole et d'origine marocaine".

Opération anti-jihadiste dans l'enclave espagnole de Melilla dans le nord du Maroc, le 6 septembre 2017
Opération anti-jihadiste dans l'enclave espagnole de Melilla dans le nord du Maroc, le 6 septembre 2017 ( BLASCO DE AVELLANEDA / AFP )

Selon la police espagnole, le dirigeant de la cellule démantelée mercredi est un Espagnol de 39 ans d'origine marocaine, résidant dans l'enclave espagnole de Melilla dans le nord du Maroc. Il a été "arrêté par les autorités du Maroc alors qu'il se trouvait dans ce pays", précise le communiqué.

"Il profitait de son poste de travail comme auxiliaire d'éducation dans un centre de rééducation de mineurs pour mener des tâches de recrutement et de radicalisation de ces jeunes en situation de vulnérabilité", selon le ministère espagnol de l'Intérieur, "en suivant la stratégie globale de l'organisation terroriste Daech (Etat islamique)".

L'agence MAP évoque "l’arrestation par les services sécuritaires espagnols à Melilla d’un autre complice des membres de cette cellule terroriste".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2017

Les marchés européens rebondissent, soutenus par des statistiques économiques une nouvelle fois favorables. L'indice des directeurs d'achat, qui mesure l'activité dans le secteur privé, signale…

Publié le 23/11/2017

Le groupe pourrait enfin bénéficier d'un contexte plus favorable. Cela n'a pas échappé aux investisseurs...

Publié le 23/11/2017

Rémy Cointreau cède plus de 3% à 107,60 euros malgré la publication de résultats semestriels très solides grâce à la santé florissante du cognac. Le titre a atteint une valorisation si…

Publié le 23/11/2017

Sycomore Asset Management, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré à l'AMF avoir franchi en baisse, le 20 novembre, le...

Publié le 23/11/2017

Une belle cible

CONTENUS SPONSORISÉS