Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 622.59 PTS
+0.59 %
6 658.50
+1.13 %
SBF 120 PTS
5 187.38
+0.54 %
DAX PTS
15 651.75
+0.23 %
Dow Jones PTS
34 751.44
-0.18 %
15 492.04
-0.07 %
1.175
-0.52 %

En Tunisie, des citoyens en révolte contre la pollution marine

| AFP | 349 | 4.25 par 4 internautes
Des Tunisiens forment une impressionnante chaîne humaine sur cinq plages de la banlieue sud de Tunis pour protester contre la pollution marine le 12 septembre 2021
Des Tunisiens forment une impressionnante chaîne humaine sur cinq plages de la banlieue sud de Tunis pour protester contre la pollution marine le 12 septembre 2021 ( ANIS MILI / AFP )

"Il y a des coquillages morts et des poissons morts", "on ne peut plus nager": pour protester contre la pollution de la mer, des centaines de citoyens ont formé une impressionnante chaîne humaine sur cinq plages de la banlieue sud de Tunis.

Sur le sable de Radès, Ezzahra, Hammam Lif, Hammam Chott et Borj Cedria, une bande côtière de 13 km où vivent 300.000 personnes, de nombreux Tunisiens ont répondu dimanche à l'appel d'Action citoyenne.

Depuis deux ans, cette ONG se mobilise contre le déversement dans la mer --le plus souvent sans aucun traitement préalable-- des eaux usées de ces villes côtières.

"Ce que subit la mer n'est pas bien. Elle est très sale. Il y a des coquillages morts et des poissons morts. Nous ne prenons pas soin de notre richesse environnementale", a dénoncé auprès de l'AFP Maryam Chergui, une habitante de 37 ans d'Ezzahra.

Non loin d'elle, Tahar Jaouebi, un riverain de 47 ans, regarde les flots en se remémorant les années 90 quand il "nageait sur cette plage où l'eau était propre".

Des Tunisiens forment une impressionnante chaîne humaine sur cinq plages de la banlieue sud de Tunis pour protester contre la pollution marine le 12 septembre 2021
Des Tunisiens forment une impressionnante chaîne humaine sur cinq plages de la banlieue sud de Tunis pour protester contre la pollution marine le 12 septembre 2021 ( ANIS MILI / AFP )

"Maintenant je ne peux plus nager et mon fils aussi ne peut pas nager", lance-t-il dépité, en disant s'être mobilisé pour "montrer que nous ne sommes pas heureux de ce qui est en train de se passer".

La chaîne humaine vise à "dénoncer l'état dégradant de notre mer, qui est polluée bactériologiquement et devenue un danger pour la santé", explique à l'AFP Doniazed Tounsi, 45 ans, présidente d'Action citoyenne.

Avec 3.500 participants revendiqués par les organisateurs, cette mobilisation a représenté "la plus grande chaîne humaine de l'histoire de la Tunisie", affirme à l'AFP Inès Labiadh, responsable en justice environnementale au Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) qui apportait un soutien technique à l'organisation de cette action.

Selon Mme Labiadh, "toutes les plages de Tunisie sont plus ou moins polluées" mais la pollution marine en banlieue sud est l'une des "plus graves de toute la Tunisie", pire encore que celles provoquées par le pôle pétrolier de Sfax ou le pôle chimique de phosphates de Gabès.

Catastrophe écologique

Des Tunisiens forment une impressionnante chaîne humaine sur cinq plages de la banlieue sud de Tunis pour protester contre la pollution marine le 12 septembre 2021
Des Tunisiens forment une impressionnante chaîne humaine sur cinq plages de la banlieue sud de Tunis pour protester contre la pollution marine le 12 septembre 2021 ( ANIS MILI / AFP )

Parmi les plages polluées, celle d'Hammam Lif était autrefois "la plage des Beys", les gouverneurs de Tunisie sous l'empire ottoman, qui y avaient construit de magnifiques palais.

"C'était sur ces plages facilement accessibles en train que se baignaient les classes moyennes et pauvres il y a 25 ans", rappelle Inès Labiadh. "Ces plages étaient très connues et très prisées", ajoute-t-elle, soulignant que ces populations doivent désormais aller jusqu'à Hammamet, 60 km plus au sud, pour faire trempette.

Les flots noirs et nauséabonds convoyés jusqu'à la mer par l'oued Meliane, réceptacle des eaux usées de cette bande côtière, découragent toute baignade.

"Par rapport aux normes internationales, il faut un nombre de bactéries inférieur à 500 bactéries par 100 ml. Et là, on parle de 1.800 bactéries par 100 ml. C'est une catastrophe écologique", détaille Doniazed Tounsi, en précisant, sur la base d'analyses commandées par Action citoyenne, qu'il s'agit de "bactéries, streptocoques et coliformes fécaux".

Mme Labiadh du FTDES cite trois causes à cette pollution massive: les nouvelles habitations non raccordées aux égouts de l'Office national de l'assainissement (ONAS), le "réseau défectueux" de cet organisme avec des pannes récurrentes et les déversements "sans passage par une station d'épuration" en provenance d'usines de cuir et de tomates à Ben Arous, proche du grand port de Radès.

Des Tunisiens forment une impressionnante chaîne humaine sur cinq plages de la banlieue sud de Tunis pour protester contre la pollution marine le 12 septembre 2021
Des Tunisiens forment une impressionnante chaîne humaine sur cinq plages de la banlieue sud de Tunis pour protester contre la pollution marine le 12 septembre 2021 ( ANIS MILI / AFP )

Elus locaux et organismes publics se renvoient la responsabilité de ces défaillances. Plusieurs municipalités ont annoncé des plaintes contre l'ONAS et Action citoyenne a constitué un dossier avec des avocats pour poursuivre l'Etat tunisien, avec le soutien du FTDES.

Présent à la manifestation, Badredine Zbidi, numéro deux du conseil municipal à Ezzahra, souligne les répercussions sur le commerce et l'économie locale. "Même le poisson, les gens ne le consomment pas", dit-il avant d'ajouter, dans un soupir: "la mer est un don de Dieu et nous sommes des victimes".

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.25
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2021

Affluent Medical, medtech française spécialisée dans le développement international et l'industrialisation de prothèses médicales innovantes, à un...

Publié le 16/09/2021

Le Conseil d'Administration de Delta Plus Group a décidé le 3 septembre 2021 de soumettre à l'Assemblée Générale mixte des actionnaires du 15 octobre...

Publié le 16/09/2021

Le chiffre d'affaires du Groupe au 1er semestre 2021 s'établit à 15,9 ME, une hausse de 34% par rapport au S1 2020 sous le double effet de...

Publié le 16/09/2021

Après un premier semestre (juin à décembre 2020) négativement impacté par la crise sanitaire, Agripower a observé, comme anticipé, un net redressement...

Publié le 16/09/2021

OSE Immunotherapeutics SA annonce la présentation(1) de nouvelles données prometteuses de l'inhibiteur de SIRPα BI 765063, issues de l'escalade de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne