5 366.15 PTS
-
5 364.00
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 270.60
-
DAX PTS
13 167.54
-
Dowjones PTS
23 590.83
+0.69 %
6 378.63
-
Nikkei PTS
22 646.08
+1.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

En 2017, une saison de feux "plus dense" que les années précédentes

| AFP | 168 | Aucun vote sur cette news
La base d'avions de la Sécurité civile de Nîmes-Garons (Gard), dans le sud de la France, le 29 août 2017
La base d'avions de la Sécurité civile de Nîmes-Garons (Gard), dans le sud de la France, le 29 août 2017 ( PASCAL GUYOT / AFP )

La saison des feux de forêt en France a été "plus dense" en 2017 que ces dernières années, avec 16.000 hectares brûlés contre environ 10.000 en 2016, a dit mardi le chef de la base d'avions de la Sécurité civile de Nîmes-Garons (Gard).

Roger Gennaï, le chef de cette nouvelle base (Basc) inaugurée en avril, a précisé lors d'un point presse qu'il fallait remonter à 2003 pour trouver un nombre supérieur d'hectares brûlés dans l'arc méditerranéen avec plus de 60.000 hectares.

Les 73 pilotes de la Basc ont effectué cette saison un total de 2.600 heures de vol pour lutter contre les incendies, soit le double de l'année 2016 à la même date. Une heure de vol d'un Canadair coûte environ 8.000 euros, soit moins qu'un hélicoptère, a-t-il aussi ajouté.

Des pompiers luttent contre les feux de  Pietracorbara en Corse le 11 août 2017
Des pompiers luttent contre les feux de Pietracorbara en Corse le 11 août 2017 ( Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives )

"Parmi les spécificités de cette année", a-t-il ajouté, "un stress hydrique très élevé et une concentration des feux dans le Sud-Est, alors qu'en 2016 c'était l'inverse, avec des feux importants dans le Sud-Ouest et notamment dans les Pyrénées-Orientales".

Transférée de Marignane (Bouches-du-Rhône), où elle se trouvait depuis 1963, la base regroupe 23 avions bombardiers d'eau (12 Canadair, 9 Tracker, et deux Dash 8) et trois avions Beechcraft de reconnaissance.

Zone calcinée et dévastée par des incendies près de Carnoux-en-Provence (sud-est), le 22 août 2017
Zone calcinée et dévastée par des incendies près de Carnoux-en-Provence (sud-est), le 22 août 2017 ( BORIS HORVAT / AFP/Archives )

"Plus on vole, plus on casse", a souligné Roger Gennaï, évoquant notamment un "incident" survenu dimanche et qui fait l'objet d'investigations de la part du Bureau enquête accident (BEA) : un Canadair a été endommagé lors d'un écopage "compliqué" sur le Rhône alors qu'il intervenait sur un incendie qui a brûlé 30 hectares dans une zone habitée et touristique à Collias (Gard).

Une vidéo postée sur YouTube montre un premier Canadair écopant et repartant sans problème au niveau de Vallabrègues (Gard) mais un second percute le mât d'un navire de plaisance et le sectionne alors que plusieurs personnes se trouvent sur le pont et regardent les appareils repartir. Le lieutenant-colonel Michaël Bernier, responsable de la communication pour la Sécurité civile a confirmé à l'AFP la nature de cet incident qui n'a pas fait de blessé. Outre l'enquête du BEA, l'inspection générale de la sécurité civile a été saisie, a-t-il précisé. Les deux enquêtes visent à "essayer de déterminer les causes" de cet "incident rarissime" alors que les avions sont pilotés par du "personnel expérimenté", a-t-il dit.

M. Gennaï a souligné que "l'écopage est plus risqué que le largage".

Il a en revanche refusé de revenir sur la polémique estivale concernant la qualité et la quantité des moyens aériens de lutte anti-incendies.

Le Syndicat national du personnel navigant de l'aéronautique civile (SNPNAC majoritaire) avait dénoncé au cours de l'été la non-disponibilité de certains appareils en maintenance, estimant que cela posait des problèmes opérationnels, ce que dément la direction de la Sécurité civile. Cette dernière a d'ailleurs interdit aux pilotes de s'exprimer lors de la visite de journalistes sur la base mardi matin.

La campagne de lutte contre les incendies de forêt dans l'Hexagone se termine entre septembre et octobre, date à laquelle une seconde campagne débute à la Réunion.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

Lors de la conférence annuelle de la RSNA 2017La toute dernière technologie offre de nouvelles modalités d'imagerie avec des vitesses et des...

Publié le 21/11/2017

L'Iran a mis en garde Total contre la perte de son investissement s'il se désengageait du champ gazier géant South Pars.

Publié le 21/11/2017

Le chiffre d'affaires du 3e trimestre de l'exercice 2017 d'ESI s'établit à 24,9 ME, en recul de 2,4% à taux constants par rapport à la même période...

Publié le 21/11/2017

Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2017, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 51 ME

Publié le 21/11/2017

Au troisième trimestre, ESI Group a réalisé un chiffre d'affaires de 24,9 millions d'euros en baisse de 2,4% à taux de change constant. L'effet de change sur la période est négatif à hauteur de…

CONTENUS SPONSORISÉS