5 191.28 PTS
+0.99 %
5 192.00
+1.01 %
SBF 120 PTS
4 147.17
+0.99 %
DAX PTS
12 297.41
+0.99 %
Dowjones PTS
22 078.71
+0.36 %
5 928.03
+0.34 %
Nikkei PTS
19 729.28
-0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Elections kényanes: "nous ne renoncerons pas", avertit l'opposition

| AFP | 98 | Aucun vote sur cette news
Des kényans se rassemblent autour de la maison d'une enfant tuée par balle sur le balcon de sa maison,  le 12 août 2017, dans les bidonvilles de Mathare à Nairobi
Des kényans se rassemblent autour de la maison d'une enfant tuée par balle sur le balcon de sa maison, le 12 août 2017, dans les bidonvilles de Mathare à Nairobi ( Luis TATO / AFP )

L'opposition kényane a averti samedi qu'elle ne renoncerait pas à obtenir la proclamation de son candidat Raila Odinga comme vainqueur de la présidentielle, après l'annonce officielle vendredi de la réélection d'Uhuru Kenyatta qui a provoqué des émeutes dans des bastions de l'opposition.

"Nous ne nous laisserons pas intimider, nous ne renoncerons pas", a déclaré Johnson Muthama, un haut responsable de la coalition politique Nasa, lors d'une conférence de presse, décrivant la répression policière comme une tentative "de soumettre" l'opposition.

M. Muthama a par ailleurs assuré que la police avait tué de la sorte "plus de 100 Kényans innocents, dont dix enfants", sans toutefois apporter aucun élément de preuve.

Selon un décompte de l'AFP, la répression des émeutes ayant éclaté vendredi soir a fait au moins 11 morts, 9 dans les bidonvilles de Nairobi et 2 dans l'ouest du pays, près de Kisumu et à Siaya.

"Uhuru Kenyatta ne dispose d'aucun mandat pour être le président du Kenya", a poursuivi M. Muthama. L'opposition a multiplié ces derniers jours les accusations de fraude électorale, exigé que M. Odinga soit déclaré vainqueur, et exclu un recours en justice contre la réélection de M. Kenyatta.

"Nous communiquerons au moment approprié la manière dont nous mènerons notre action", a ajouté M. Muthama. "Pour l'instant, nous appelons nos partisans et les Kényans à rester à l'abri du danger".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2017

L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a ouvert une consultation du public sur un projet de décision encadrant la revue des dossiers de fabrication de l'usine Creusot Forge d'Areva NP. Ce projet de…

Publié le 16/08/2017

Un joli bloc de 40...

Publié le 16/08/2017

Le secteur de la distribution est en vedette à Wall Street, mais aussi à la Maison Blanche. Dans un tweet, Donald Trump, s’en est pris à Amazon.com qu’il accuse de causer d’importants…

Publié le 16/08/2017

Stratégie en question

Publié le 16/08/2017

L'AMF a publié le résultat de l'OPR...

CONTENUS SPONSORISÉS