En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Elections en RDC: les trois principaux candidats réunis à la veille du scrutin

| AFP | 327 | Aucun vote sur cette news
Le candidat d'opposition à la présidentielle en RDC  Martin Fayulu et son épouse Esther participent à une cérémonie oecuménique à la cathédrale  Notre-Dame du Congo, le 29 décembre 2018
Le candidat d'opposition à la présidentielle en RDC Martin Fayulu et son épouse Esther participent à une cérémonie oecuménique à la cathédrale Notre-Dame du Congo, le 29 décembre 2018 ( MARCO LONGARI / AFP )

Les trois principaux candidats à l'élection présidentielle en République démocratique du Congo se sont retrouvés samedi dans un hôtel à Kinshasa, a constaté une équipe de l'AFP.

Ils doivent signer "un acte d'engagement", a précisé une porte-parole de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), soit une sorte de code de bonne conduite pour ces élections (présidentielle, législatives et provinciales) à haut risque dans le plus grand pays d'Afrique subsaharienne.

Le dauphin du président Joseph Kabila, l'ex-ministre de l'Intérieur Emmanuel Ramazani Shadary, a rejoint dans une salle de réunion les deux principaux candidats de l'opposition, Martin Fayulu et Félix Tshisekedi, arrivés avant lui.

Le président de la Céni, Corneille Nangaa, et des représentants de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) sont également présents.

L'accès de la salle a été refusé à la représentante des Nations unies au Congo, Leïla Zerrougui, qui est repartie, a constaté un journaliste de l'AFP.

Des discussions avaient commencé la veille entre M. Fayulu, les représentants des deux autres candidats et M. Nangaa, en présence de médiateurs de la SADC.

"On nous a appelés pour signer un engagement selon lequel nous allons nous comporter correctement avant, pendant et après le processus électoral", avait annoncé le candidat d'opposition Martin Fayulu, qui souhaitait que la Céni signe aussi.

Avant cette rencontre, un office oecuménique pour la paix a été célébré par les représentants des deux principales confessions de la RDC, la Conférence épiscopale catholique (Cenco) et l'Eglise du Christ du Congo (ECC, protestante).

M. Fayulu participait à la cérémonie, de même que le représentant de l'Union européenne (UE), le Belge Bart Ouvry, quelques heures avant son départ contraint. Il a été sommé jeudi par les autorités congolaises de quitter la RDC dans les 48 heures.

"Des inquiétudes planent encore sur nos têtes et la peur couve dans nos cœurs", a déclaré l'archevêque de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo. "La divergence d'idées n'est pas une raison pour mettre le feu au pays".

Le chef de l'ECC André Bokundowa a encouragé la Céni "à organiser les élections demain dimanche sur toute l'étendue de la République". Le scrutin a été reporté dans trois zones dont Beni-Butembo, victimes d'Ebola et de violences.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…