En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 861.78 PTS
-0.29 %
4 860.00
-0.28 %
SBF 120 PTS
3 880.61
-0.21 %
DAX PTS
11 131.42
-0.66 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.137
+0.04 %

Egypte: au moins 7 morts dans l'attaque d'un bus de fidèles coptes

| AFP | 285 | Aucun vote sur cette news
Le prêtre copte égyptien Agathon au chevet d'une femme blessée pendant une attaque d'un bus de fidèles coptes à Beni Mazar le 2 novembre 2018
Le prêtre copte égyptien Agathon au chevet d'une femme blessée pendant une attaque d'un bus de fidèles coptes à Beni Mazar le 2 novembre 2018 ( STRINGER / AFP )

Au moins sept personnes ont été tuées et sept blessées dans une attaque vendredi en Egypte, plus d'un an après une attaque similaire revendiquée par le groupe Etat islamique (EI), contre un bus transportant des fidèles chrétiens coptes.

Les victimes voyageaient à bord d'un bus qui a été visé par des tirs dans la province de Minya, à quelque 200 km au sud du Caire, où ils effectuaient un pèlerinage autour du monastère de Saint-Samuel.

En mai 2017, 28 pèlerins coptes, dont de nombreux enfants, avaient déjà été tués à Minya par des hommes armés, alors qu'ils voyageaient eux aussi à bord d'un bus dans les mêmes environs que l'attaque qui s'est produite vendredi.

L'EI avait revendiqué cette attaque ainsi que plusieurs attentats anti-chétiens ayant fait une centaine de morts depuis fin 2016.

Vendredi, "un bus transportant des coptes a été attaqué près du monastère Saint-Samuel (...) faisant 7 morts et 7 blessés", a déclaré une source des services de sécurité.

"Des tirs ont visé un bus transportant un groupe de coptes durant leur retour du monastère de Saint-Samuel", a précisé le parquet général, annonçant l'ouverture d'une enquête et l'envoi d'une équipe sur place.

Joint par téléphone, l'évêque Makarios de la province de Minya a indiqué que l'attaque avait "eu lieu sur la route du monastère de Saint-Samuel", précisant que le bus se rendait à Sohag à 500 km au sud du Caire.

Selon la télévision d'Etat, les forces de sécurité étaient à la poursuite des auteurs de l'attaque, qui n'avait pas été revendiquée en fin de journée.

"Mes condoléances, avec une profonde tristesse, aux martyrs qui sont tombés aujourd'hui entre les mains de traitres (...)", a écrit le président Abdel Fattah al-Sissi sur Twitter.

"Je souhaite un prompt rétablissement aux blessés et je confirme notre détermination à continuer de combattre le terrorisme noir et d'en poursuivre les auteurs", a-t-il ajouté.

La dernière attaque meurtrière contre des fidèles coptes remonte à décembre 2017, lorsqu'un jihadiste de l'EI avait tué neuf personnes dans une église de la banlieue sud du Caire.

- Cible de choix -

Attentat contre des coptes en Egypte
Attentat contre des coptes en Egypte ( Kun TIAN / AFP )

La série noire a frappé les coptes depuis fin 2016. En décembre 2016, un attentat suicide, revendiqué par l'EI, contre une église du Caire, contiguë à la cathédrale Saint-Marc, siège du pape de l'Eglise copte orthodoxe Tawadros II, avait fait 29 morts.

En mai 2017, l'EI revendique également l'attaque contre le bus transportant des pèlerins, similaire à celle de vendredi.

Des hommes masqués avaient ordonné aux chrétiens de descendre de l'autocar et d'abjurer leur foi, avant de les exécuter.

L'Egypte avait alors répondu à cette attaque par des frappes aériennes contre des camps jihadistes en Libye voisine.

En avril, deux autres attentats de l'EI, perpétrés par des kamikazes contre deux églises à Tanta et Alexandrie (nord), ont fait 45 morts.

Le président Abdel Fattah al-Sissi avait alors décrété l'Etat d'urgence. Celui-ci a été sans cesse renouvelé depuis.

Par ailleurs, sous la menace d'extrémistes, des dizaines de familles coptes ont fui en février la région bouclée du Nord-Sinaï, théâtre d'une insurrection de l'EI.

Les extrémistes ont régulièrement attaqué les forces de sécurité, notamment depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013.

Des centaines de policiers et soldats ont été tués en cinq années d'affrontements dans une région entièrement bouclée et totalement inaccessible pour la presse.

Egypte : principales attaques contre les coptes depuis 2011
Egypte : principales attaques contre les coptes depuis 2011 ( Sabrina BLANCHARD, Thomas SAINT-CRICQ / AFP )

En février 2018, l'armée a lancé une vaste offensive contre les jihadistes dans le Sinaï. En octobre, elle revendiquait dans cette opération un bilan de plus de 450 jihadistes tués.

La communauté copte, est la communauté chrétienne la plus importante et la plus ancienne du Moyen-Orient, avec environ 10% des quelque 100 millions d’Égyptiens.

Les coptes représentent une cible de choix pour les jihadistes de l'EI et des islamistes extrémistes. Ces derniers les accusent de soutenir le président Abdel Fattah al-Sissi après que ce dernier, alors chef de l'armée, eut destitué en 2013 le Frère musulman Mohamed Morsi, élu chef de l'Etat un an plus tôt.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Saint-Gobain aurait chargé Goldman Sachs d’organiser la cession de son activité distribution de bâtiment en Allemagne, Raab Karcher, dans le cadre du programme de cessions d’actifs non…

Publié le 21/01/2019

Lundi 21 janvier8h00 en en AllemagnePrix à la production en décembre14h00 en SuissePerspectives économiques mondiales du FMIMardi 22 janvier11h00 en AllemagneIndice ZEW du sentiment des…

Publié le 21/01/2019

Le London Stock Exchange envisage de lancer une offre concurrente à celle d’Euronext sur la Bourse norvégienne, Oslo Børs, affirme le journal britannique, Evening Standard. L’opérateur de la…

Publié le 21/01/2019

HERMES INTERNATIONAL                                                                  21/01/2019        Bilan…

Publié le 21/01/2019

Paris, le 21 janvier, 2019 - Atos, leader international de la transformation digitale, lance aujourd'hui sa nouvelle solution Evidian SafeKit 100% logicielle, qui assure aux…