En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-
5 350.5
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-
DAX PTS
12 210.55
-
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.04 %
1.143
-0.09 %

Egérie du salon de l'Agriculture, la vache Haute à Paris

| AFP | 1074 | 5 par 1 internautes
"Haute", une vache âgée de 6 ans et mascotte du Salon de l'Agriculture avec son propriétaire Thibault Dijols au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris, le 22 février 2018 ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP )

Avec son énorme cloche de laiton, à peine impressionnée, la vache "Haute", choisie pour être l'égérie du salon de l'Agriculture 2018, est arrivée jeudi soir à Paris sous les flashes des photographes.

L'animal de six ans, dont l'image est déjà affichée partout dans le métro et sur l'arrière des bus, est descendu du camion qui la transportait depuis Laguiole (Aveyron) avec quelques-unes de ses congénères pour participer au salon jusqu'au 4 mars, ont constaté les journalistes de l'AFP.

"C'est un grand honneur de représenter cette race de vache, qui vient de passer les 200.000 animaux", a affirmé Thibault Dijols son éleveur, arrivé quelques heures avant elle au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris, où se tient le salon.

Bottes de caoutchouc et bâton de berger à la main, M. Dijols salue le "travail collectif" qui permet à son animal de représenter les éleveurs cette année, après "Fine" une petite vache pie-noire bretonne l'an passé.

A peine sortie du camion, la vache, robe blond froment et yeux noirs sous ses cornes en lyre, a foulé la moquette encore bleue du salon pour rejoindre la stalle d'honneur qui lui est réservée et où toute la semaine elle va être chouchoutée, ainsi que son veau Olympe.

L'Aubrac est une vache allaitante élevée pour sa viande, qui met bas un veau par an environ, et originaire des plateaux du sud de l'Auvergne.

Aujourd'hui, elle s'exporte "partout dans le monde", explique à l'AFP Christian Valette, éleveur et patron du restaurant "la maison de l'Aubrac" à Paris, présent pour l'occasion, qui a des "rendez-vous" d'affaires avec des interlocuteurs chinois durant le salon pour exporter sa viande.

A condition que la levée de l'embargo chinois sur la viande française soit "effective" rapidement, comme l'a annoncé le président Emmanuel Macron lors de son récent voyage à Pékin.

"Nous avons de grands atouts sur le plateau, des vaches sans hormones, sans antibiotiques, nourries au foin de montagne, ce qui fait toute la palette aromatique de la viande" a remarqué M. Valette.

Les éleveurs "respectent leurs animaux, les conduisent jusqu'en fin de carrière en les bichonnant, ils entretiennent aussi le paysage, le territoire, les haies, ils préservent la flore et sont garants de l'équilibre du paysage" a-t-il noté. "Sinon, la végétation prendrait le dessus".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…