5 398.17 PTS
+0.12 %
5 389.50
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 318.18
-
DAX PTS
12 567.42
-
Dowjones PTS
24 664.89
-0.34 %
6 774.89
+0.00 %
Nikkei PTS
22 162.24
-0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Education: "un ministre hyper polémique", selon le SE-UNSA, syndicat classé comme modéré

| AFP | 222 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer à Paris, le 30 août 2017
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer à Paris, le 30 août 2017 ( ALAIN JOCARD / AFP )

Le SE-Unsa, syndicat d'enseignants classé comme modéré, a vivement critiqué mercredi le nouveau ministre de l'Education, décrit comme "hyper polémique" et amateur de "provocations", et l'a accusé de "passer son temps à ressusciter des idées du passé".

"Bien qu'il s'en défende", Jean-Michel Blanquer "veut à tout prix marquer la rupture alors que l'éducation a besoin de sérénité et de continuité", a déclaré son secrétaire général, Stéphane Crochet, lors d'une conférence de presse avant la rentrée prévue lundi. "Pour le SE-Unsa, c'est une rentrée sous tension, avec un ministre hyper polémique, qui multiplie les annonces".

Dans les propos de M. Blanquer sur la méthode de lecture dite globale, Stéphane Crochet a vu poindre une "tentative d'amorçage d'un conflit idéologique au sujet de l'école".

Dans un entretien à L'Obs publié la semaine dernière, le ministre avait indiqué que l'enseignement de la lecture devait s'appuyer sur "une pédagogie explicite, de type syllabique, et non pas sur la méthode globale", des propos qui avaient fait bondir les professeurs, la méthode globale n'étant plus pratiquée depuis des années.

"Cette provocation s'ajoute à celle sur le soi-disant +égalitarisme+ et le +pédagogisme+, autant de mots qu'il a souhaité lâcher au cours de ses interviews de l'été", a également relevé le responsable du SE-Unsa.

Pour ce syndicat, souvent qualifié de réformiste, c'est bien d'une "rentrée d'alternance politique" qu'il s'agit, avec des "conservateurs" qui succèdent à des "progressistes", plutôt que "droite contre gauche".

Jean-Michel Blanquer appelle de ses voeux "une école de la confiance" mais il ne cesse de "cultiver la méfiance, voire la défiance", a-t-il ajouté.

Sa mesure-phare, le dédoublement des CP dans les quartiers les plus défavorisés, se fera forcément "au prix de la disparition programmée" du dispositif "Plus de maîtres que de classes", sur lequel ont travaillé plusieurs équipes d'enseignants, a averti le syndicat. L'annonce d'évaluations à l'entrée du CP et de la 6ème a aussi été reçue "très fraîchement".

"Le ministre Blanquer se présente comme un homme neuf et passe tout de même son temps à ressusciter des idées du passé", a accusé le secrétaire général du SE-Unsa.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/04/2018

La Bourse de Paris a maintenu son avancée, grâce à la flambée des cours du pétrole et aux publications de résultats d’entreprises dans l’ensemble meilleurs que prévu malgré un effet…

Publié le 20/04/2018

Sur les neuf premiers mois de l’exercice, Damartex affiche un chiffre d’affaires de 596,1 millions d’euros, en retrait de 2,1% par rapport à la même période de l’exercice précédent. La…

Publié le 20/04/2018

Feliciano González Muñoz (54 ans) est nommé directeur des ressources humaines de LafargeHolcim à compter du 1er mai 2018. Il rapportera à Jan Jenisch, directeur général du groupe, et succèdera…

Publié le 20/04/2018

SQLI indique que son Directeur Général, Didier Fauque, a exercé l'intégralité des 821...